Après la victoire à Visé (0-1) à la fin du premier tour, les joueurs se sont agrippés aux grilles et ont communié avec leurs 2.000 supporters. La RTBF a montré quelques images d'une scène qui aura duré 12 minutes.
...

Après la victoire à Visé (0-1) à la fin du premier tour, les joueurs se sont agrippés aux grilles et ont communié avec leurs 2.000 supporters. La RTBF a montré quelques images d'une scène qui aura duré 12 minutes. " A donner la chair de poule ", explique Jules Dethier. " Pour nos fans, l'endroit avait aussi son importance dans la mesure où, lors de la faillite, certains Visétois avaient décrété notre mort ". Si les supporters apprécient le travail de leur président, ce dernier ne peut pas oublier le rôle important qu'ils ont joué dans la survie du club. Le 2 avril 2004, la nouvelle direction a accepté de reprendre les dettes laissées par la gestion précédente. Outre le million et demi inhérent à la faillite, elle devait s'acquitter de quelque 250.000 euros de dettes fédérales. Les supporters ont organisé ou apporté leur soutien à de nombreuses manifestations (barbecues, spectacles en tous genres, exposition,...) dont les bénéfices ont servi à apurer la dette fédérale. Le RFCL a de nombreux fans comme Renato Constantini, le président de Bleid, qui a aussi versé de l'argent sur le compte et le chanteur-comédien Pierre Theunis qui a renoncé à son cachet. Il fait partie du comité des sages tout comme le chocolatier Jean Galler et André Sellen, l'ancien directeur de Chocolat Jacques et d'autres personnalités bien connues à Liège comme Jean Nélis et Joseph Paul. Mais mi-juin 2005, quelques jours avant que le club ne se présente devant le comité de l'UB appelé à décider si le club devait être rétrogradé ou non en Provinciales, une nouvelle créance de 22.500 euros est apparue. " C'était le montant réclamé par Luigi Ligotti, qui avait été viré de l'école des jeunes. Comme l'ex- président n'avait pas contesté, la dette était coulée en force de chose jugée ", explique Dethier. " J'étais découragé. Mais en quelques heures, via le forum, qui certains jours peut compter sur 5.000 visites, les supporters ont récolté la somme. Liège était sauvé. Je crois que peu de clubs peuvent compter sur un tel soutien ". Dans l'histoire récente, il y a Malines : " C'est une bonne comparaison. A Visé, j'avais à mes côtés un fan qui avait assisté à la victoire de Malines à Strasbourg contre l'Ajax et il m'a confié que, depuis lors, il n'avait plus jamais connu une telle sensation dans un stade de football ".