Anderlecht a loué le Hondurien Mario Martínez, propriété du Real España, pour six mois avec option d'achat. Au Honduras, le médian de 20 ans est considéré comme un grand talent. Il a effectué ses débuts en équipe fanion du Real España en 2007 et la saison suivante, malgré son jeune âge, il est devenu titulaire tout en s'imposant aussi chez les -20 ans honduriens. Il a marqué deux buts contre la Hongrie, un match remporté 3-0 en septembre dernier, lors du Mondial égyptien des U20. Martínez a aussi pris part aux JO 2008, durant lesqu...

Anderlecht a loué le Hondurien Mario Martínez, propriété du Real España, pour six mois avec option d'achat. Au Honduras, le médian de 20 ans est considéré comme un grand talent. Il a effectué ses débuts en équipe fanion du Real España en 2007 et la saison suivante, malgré son jeune âge, il est devenu titulaire tout en s'imposant aussi chez les -20 ans honduriens. Il a marqué deux buts contre la Hongrie, un match remporté 3-0 en septembre dernier, lors du Mondial égyptien des U20. Martínez a aussi pris part aux JO 2008, durant lesquels le Honduras n'a récolté aucun point. " Mario Martínez a un pied gauche enviable et une brillante vista. Il peut jouer à gauche ou dans l'axe. Au Real España, il convergeait souvent vers l'axe pour tirer ", explique Kelvin Coello, journaliste au quotidien sportif hondurien Diez. " Je n'exagère pas en comparant son style à celui de David Silva, le médian espagnol de Valence. Martínez a un bon passing et excelle dans l'amorce des attaques. Parfois, son désir de marquer le rend encore trop individualiste. " Valerengen l'a loué pendant six mois en 2009 mais l'épisode norvégien n'a pas été un succès. " Martin Andresen, le capitaine de l'équipe, occupait sa place et à ce moment, Martínez était fréquemment convoqué en équipe nationale ", explique Coello. David Brocken, alors entraîneur des défenseurs de Valerengen et maintenant directeur de Frigg, le confirme : " Andresen était joueur-manager de Valerengen et jouait donc systématiquement. En plus, Martínez était blessé à son arrivée... " Herman Van Holsbeeck, le manager d'Anderlecht, a donc enrôlé le Hondurien en songeant à l'avenir : " Tôt ou tard, MbarkBoussoufa sera transféré. Imaginez qu'il gagne son second Soulier d'Or... S'il part, ce sera en fin de saison. Nous devrons être prêts. Nous n'avions que Jelle Van Damme et Diandy à ce poste. Or, Jelle se considère comme un défenseur. On répète que le Sporting dépend de la créativité de Boussoufa, or Martínez est capable d'ouvrir un match. Il exploite mieux son talent quand on aligne deux médians défensifs et deux latéraux mais il peut aussi évoluer comme second avant. Il a même déjà joué au milieu droit. " Coello est convaincu que Martínez s'intégrera vite : " Il est mûr, calme, issu d'une famille modeste et à l'écoute. L'entraîneur du Real España le considérait même comme un exemple pour le reste du groupe. "Martínez a confié à Diez qu'il espérait être sélectionné pour le Mondial grâce à Anderlecht. Van Holsbeeck : " Il sait que la concurrence est rude. Il devra donc s'imposer. Il a un atout : ayant déjà passé quelques mois en Norvège, il s'est déjà un peu adapté à l'Europe. " jan hauspie et steve van herpe"Tôt ou tard, Boussoufa sera transféré. Nous devons anticiper son départ. (Herman Van Holsbeeck)"