Grosso modo 6.000 internautes : c'est le nombre total de sympathisants des Diables qui ont surfé (et gratuitement via des sites de partage p2p en particulier, mais ne le dites surtout à personne) afin de suivre en direct le match Tchéquie-Belgique. On est loin des 350.000 à 1.000.000 de personnes qui suivent d'ordinaire notre 11 national. Il est vrai que toutes les chaînes de TV avaient décroché devant les montants demandés pour la retransmission de la rencontre.
...

Grosso modo 6.000 internautes : c'est le nombre total de sympathisants des Diables qui ont surfé (et gratuitement via des sites de partage p2p en particulier, mais ne le dites surtout à personne) afin de suivre en direct le match Tchéquie-Belgique. On est loin des 350.000 à 1.000.000 de personnes qui suivent d'ordinaire notre 11 national. Il est vrai que toutes les chaînes de TV avaient décroché devant les montants demandés pour la retransmission de la rencontre. L'équipe nationale ne constitue pas une exception en la matière. Depuis la reprise, les fans belges ont été sevrés de pas mal d'images. Tout a commencé par Anderlecht-Sivas-spor qui n'a fait l'objet d'une diffusion ni à l'aller ni au retour par les canaux habituels. " Une chaîne a proposé l'équivalent du prix de 3 à 4.000 entrées ", dit David Steegen, porte-parole des Mauve et Blanc. " C'était tout bonnement insuffisant. Dès l'instant où les gens savent que la rencontre sera projetée, quelque 4.000 à 5.000 fidèles restent automatiquement chez eux ". Heureusement, les deux rencontres de barrage face à Lyon (les 19 et 25 août) seront diffusées en direct par les chaînes qui disposent des droits pour la Ligue des Champions, à savoir RTL côté francophone et 2BE côté néerlandophone, Au Club Bruges il n'en était pas allé autrement lors de l'entrée en matière face à Lahti. Là aussi, les supporters durent se contenter d'un résumé de deux minutes au retour. " Lors de rencontres européennes, c'est l'équipe locale qui gère les droits ", observe le manager Filips Dhondt. " Comme les Finlandais n'avaient pas trouvé de consensus, nous avons été privés d'images. Mais ce ne sera pas le cas face à Lech Poznan qui a d'ores et déjà marqué son accord pour la diffusion du match ". A Genk, il est acquis que le match contre le LOSC ne fera pas l'objet d'un direct. " Nous nous sommes tournés vers VTM et Sporza pour savoir à quoi nous en tenir ", souligne le directeur commercial, Stefan Poelmans. " Mais ni l'un ni l'autre ne proposait une offre intéressante et nous avons décroché. " Pour le retour (26 août), seul Canal+ France a obtenu un accord. BelgacomTV et Exqi TV sont sur la balle mais pour le direct, tout dépendra du résultat à l'aller. Enfin, rajoutons qu'à partir de la phase de poules de l'Europa League, AB3 diffusera les rencontres les plus intéressantes côté francophone, puisqu'elle sera prioritaire lors des 15 soirées. Côté néerlandophone, c'est la VRT qui aura le premier choix. La chaîne Exqi (disponible en numérique sur Belgacom TV et Telenet, pas encore sur VOO) qui diffuse déjà le championnat de Belgique de D2 via Exqi Sport, a elle décroché les droits du deuxième lot et pourra ainsi retransmettre les matches qui n'ont pas été choisi par AB3 et la VRT. Exqi ne retransmettra ces rencontres qu'à partir de la mi-novembre, via sa nouvelle chaîne Exqi Plus. par bruno govers6.000 internautes ont suivi Tchéquie-Belgique : on est loin des 350.000 à 1.000.000 de personnes habituels.