"On ne verra les résultats de mon projet que dans 20 ans et je resterai donc longtemps au Lierse, même si le club devait une nouvelle fois être rétrogradé... ", dit l'homme d'affaires égyptien Maged Samy, propriétaire du Lierse, qui vise haut. " Ce n'est pas en étant champion de Belgique qu'on réalise de grands bénéfices mais en évoluant en coupe d'Europe et de préférence en Ligue des Champions. "
...

"On ne verra les résultats de mon projet que dans 20 ans et je resterai donc longtemps au Lierse, même si le club devait une nouvelle fois être rétrogradé... ", dit l'homme d'affaires égyptien Maged Samy, propriétaire du Lierse, qui vise haut. " Ce n'est pas en étant champion de Belgique qu'on réalise de grands bénéfices mais en évoluant en coupe d'Europe et de préférence en Ligue des Champions. " Samy avait d'emblée signifié qu'investir en Belgique constituait le moyen le plus rapide et le moins cher de jouer en Europe. Pour poursuivre son but, il va maintenant enrôler dix joueurs dont quatre ténors : " Ils sont nécessaires pour figurer dans le peloton de tête de la D1. Je vise des internationaux belges ou étrangers. Ahmed Hassan constitue une option mais je songe aussi à d'autres grands footballeurs. " L'Egyptien souhaite un noyau de 28 joueurs maximum : " Je ne veux pas augmenter la masse salariale car cela doit me permettre d'investir davantage dans le staff médical. C'est grâce à lui qu'on a besoin de moins de joueurs durant une saison. "Le budget du Lierse en D1 dépend des gains de son holding Wadi Degla : " Mais ce sera au moins dix millions d'euros. Le holding devra équilibrer les comptes jusqu'à ce que le club soit suffisamment solide pour générer des bénéfices. Je partage les soucis de la commission des licences : si je pars demain, le club n'existe plus. D'ici la fin 2010, nous allons le transformer en SA et les prêts de Wadi Degla seront convertis en actions. "Maged Samy n'a pas réalisé de bénéfice en D2 mais " ce fut une saison riche en émotions. J'ai été agréablement surpris de voir ce que ce club signifie pour tant de gens. Et quand on ne sait pas ce que représente un match à Anderlecht, même un déplacement à Virton est chouette. Peut-être changerai-je d'avis la saison prochaine, après les grandes affiches... "Quant aux accusations de corruption, Samy répond : " Nous avons eu l'occasion d'acheter le titre mais nous avons préféré nous adresser à la police. Nous ne sommes pas les seuls à avoir été approchés pour truquer des matches mais les autres ne sont pas allés à la police comme nous. Ceux qui nous visent feraient mieux de se regarder dans le miroir. "Après l'arrestation en mars de l'arrangeur de matches Staf Blanckaert, Dominique Leone, le président de Mons, avait déclaré : " Nous espérions une lutte honnête pour le titre mais si le Lierse est champion, nous ne pourrons nous départir de certains doutes. " Cette remarque a fortement déplu au Lierse qui est finalement heureux : Aimé Anthuenis est mis hors cause. " Nous n'enquêtons plus car tout a été vérifié ", explique le parquet de Bruxelles. " Il ne reste que la déclaration de Blanckaert, qui attribuait l'initiative à Anthuenis avant de se rétracter. La confrontation des deux hommes n'a dégagé aucun autre devoir d'enquête, pas plus qu'une éventuelle implication d'Anthuenis. Pour nous, ceci est une escroquerie, pas une affaire de corruption. " Blanckaert est renvoyé en correctionnelle...l GEERT FOUTRÉ ET JAN HAUSPIE"Nous avons eu l'occasion d'acheter le titre mais avons préféré nous adresser à la police. Et les autres ? (Maged Samy)"