Le week-end prochain se disputera le 4e tour de la Coupe de Belgique. Cela ne concerne pas encore les clubs de D1, qui n'entreront en lice qu'en octobre au stade des 16e de finale, sauf... Saint-Trond. Qui le prend très mal.
...

Le week-end prochain se disputera le 4e tour de la Coupe de Belgique. Cela ne concerne pas encore les clubs de D1, qui n'entreront en lice qu'en octobre au stade des 16e de finale, sauf... Saint-Trond. Qui le prend très mal. " J'ai annoncé aux dirigeants fédéraux que nous alignerions notre équipe féminine, mais ils m'ont répondu que c'était interdit ", révèle le président RolandDuchâtelet. " C'était évidemment une boutade, mais je commence à en avoir assez de cet amateurisme. On était même tenus de jouer ce match de Coupe samedi ou dimanche, alors que la 3e journée de la Ligue Jupiler est programmée au même moment. On a finalement trouvé un compromis en affrontant le vainqueur de Cappellen-Berchem ce mercredi soir, mais que tout cela est pénible ! " Ce n'est toutefois pas nouveau. Les organisateurs de la Coupe se basent en effet sur les séries de la saison précédente. Il y a trois ans, Mons - tout juste promu en D1 - avait été sorti par l'US Centre le 23 août alors que les autres pensionnaires de l'élite n'étaient toujours pas entrés en action. " C'est exact ", confirme Duchâtelet. " Mais à l'époque, la D1 comptait 18 équipes. Aujourd'hui, elle n'en compte plus que 16. Selon une logique élémentaire, elles devraient toutes entrer en lice au stade des 16e de finale. "" Le règlement est vieux comme le monde, et jusqu'ici, personne ne s'est plaint ", se défend Jean- ClaudeOlio, le président de la Commission du calendrier de la Coupe. " Si Monsieur Duchâtelet n'est pas d'accord, il peut introduire une demande de modification auprès de sa Ligue, qui transmettra. Je lui signale par ailleurs que si Saint-Trond ne voulait pas participer à la Coupe, il n'était pas obligé de s'inscrire. J'ajoute que, si les Canaris redescendaient en D2 l'an prochain - ce que je ne leur souhaite pas - ils bénéficieraient à leur tour du règlement et entreraient en lice en octobre, avec les autres clubs de D1... dont ils ne feraient plus partie. Mais alors, leur président se plaindra sans doute d'un manque de recettes... " Que va-t-il donc se passer ce soir ? " Ce match, on va évidemment le jouer ", rassure Duchâtelet. " J'ai pas envie de me battre éternellement contre des moulins à vent. J'espère simplement avoir attiré l'attention des hauts dignitaires de la Maison de verre sur un règlement obsolète en espérant qu'un jour, ceux-ci comprendront qu'il faut s'adapter à son époque. Avec quelle équipe jouerons-nous ? Je laisse le soin à l'entraîneur GuidoBrepoels de décider, mais je suppose qu'il alignera une équipe... mixte. Pas en y mêlant des filles, mais au sens où on l'entend footballistiquement, à savoir un mix entre joueurs du noyau A et du noyau B. "l par daniel devos"Je voulais faire jouer les filles, mais l'Union belge n'est pas d'accord. (Roland Duchâtelet)"