Si j'insiste pour répondre à l'article sur le trucage des matches UR Namur alors que je reste très discret dans le monde du foot depuis mon départ du club, c'est parce que ce dossier est un gros dossier et une très grosse affaire ! Je pense avoir brossé avec précision les faits et gestes de chacun dans la mesure où je n'empiétais pas sur mes déclarations à la Police fédérale.
...

Si j'insiste pour répondre à l'article sur le trucage des matches UR Namur alors que je reste très discret dans le monde du foot depuis mon départ du club, c'est parce que ce dossier est un gros dossier et une très grosse affaire ! Je pense avoir brossé avec précision les faits et gestes de chacun dans la mesure où je n'empiétais pas sur mes déclarations à la Police fédérale. Ceux qui me connaisse et savent comme je fonctionne savent que j'ai toujours assumé réussite et erreur de la même façon ! Avec le seul sentiment de l'honnêteté et d'avoir fait le maximum. Vous savez, celui qui a perdu le plus d'honneur, d'argent et qui... prend le plus de risque, c'est moi ! On m'a volé un projet, une douce croyance de faire mieux et sans black, une passion le tout couronner par le pire la trahison d'individus dont certains vous preniez presque comme vos fils ! Ils ont probablement, en étant cités, volé ma construction humaine, sociale voire professionnelle. Certaines choses sont terriblement choquantes comme cette exclusion de Cvetkovic, qui ne fut soulevée à la Fédération que parce que je me suis inquiété de ne rien voir venir alors qu'il avait menacé de mort un arbitre ! Comment ne pas réagir, lorsqu'on se rappelle que la Fédération n'a bougé que des semaines après ma dénonciation de suspicion de matches truqués en novembre 2008 alors que les personnes citées dans ma lettre dès le lendemain n'ont jamais été interrogées ? Je pourrais ajouter pas mal de questions, mais je pense que je dois être... prudent pour moi-même aussi. Toutes vos réactions et annonces sont les bienvenues chez Sport/Foot Magazine, Rue de la Fusée 50, boîte 5, 1130 Bruxelles ou via e-mail : sportmagazine@roularta.be . La rédaction se réserve le droit de raccourcir vos textes ou de les refuser. Prière de joindre votre nom et votre lieu de résidence. Merci. Avis aux lecteurs : Si vous désirez lire la lettre de M. Baudart dans son intégralité, rendez-vous sur sportmagazine.be et cherchez sous son nom. Toutes vos réactions et annonces sont les bienvenues chez Sport/Foot Magazine, Rue de la Fusée 50, boîte 5, 1130 Bruxelles ou via e-mail : sportmagazine@roularta.be . La rédaction se réserve le droit de raccourcir vos textes ou de les refuser. Prière de joindre votre nom et votre lieu de résidence. Merci. JEAN-CLAUDE BAUDART