Néo-promu en D1, Murcie savait que sa survie parmi l'élite passerait par l'engagement de quelques joueurs expérimentés. Le club s'est tourné vers le marché uruguayen, encouragé par la réussite d' IvanAlonso (28 ans), un attaquant qui dispute sa quatrième saison au club et qui, l'an passé, fut l'une des grands artisans de la montée (40 matches, 14 buts).
...

Néo-promu en D1, Murcie savait que sa survie parmi l'élite passerait par l'engagement de quelques joueurs expérimentés. Le club s'est tourné vers le marché uruguayen, encouragé par la réussite d' IvanAlonso (28 ans), un attaquant qui dispute sa quatrième saison au club et qui, l'an passé, fut l'une des grands artisans de la montée (40 matches, 14 buts). Trois compatriotes l'ont rejoint : le flanc gauche MarioReguerio (29 ans), qui avait déjà travaillé avec l'actuel entraîneur de Murcie, LucasAlcaraz, lorsqu'il jouait à Santander et qui a également évolué à Valence, où il s'était heurté à la concurrence de Vicente et de DavidSilva ; le milieu de terrain PabloGarcia (30 ans), qui avait déjà tenté sa chance sans trop de succès au Real Madrid et au Celta Vigo ; et le gardien FabianCarini (28 ans), bien connu chez nous pour avoir porté le maillot du Standard de 2002 à 2004. Carini reste un mystère pour les Européens : idolâtré dans son pays, titulaire indiscutable de la sélection céleste avec laquelle il a livré des prestations éblouissantes dans des matches-clefs, il ne parvient pas à s'imposer sur le Vieux Continent. Nulle part, il n'a su faire l'unanimité sur sa personne : ni à la Juventus, ni au Standard, ni à l'Inter, ni à Cagliari. Il espérait enfin changer de statut en optant pour Murcie, mais quelques problèmes physiques couplés aux bonnes prestations de l'autre gardien, AntonioNotario, l'ont encore relégué au rang de n°2. Pourtant, il ne regrette pas son passage en Espagne : " Je pense que c'était le bon moment pour changer d'air après toutes ces saisons en Italie ", estime-t-il. Dans le Calcio, il n'a joué que 12 matches en cinq saisons. " J'ai le désavantage d'occuper une position particulière. Il n'y a qu'un gardien qui peut jouer, alors que dans le champ, l'entraîneur peut toujours trouver une solution pour que deux bons joueurs évoluent ensemble. Par ailleurs, il convient de relativiser mon faible temps de jeu en Italie : j'ai fait partie de clubs très importants et j'ai été confronté aux meilleurs joueurs du monde ". MARCELINO, l'entraîneur du Racing, a promis de chanter LaFuentedeCacho à la mairie de Santander si son équipe remportait la Coupe du Roi. Entre-temps, MéméTchité a inscrit le but de la victoire (1-0) contre Almeria en championnat. RAUL (30 ans) s'est expliqué avec le sélectionneur LuisAragonés devant les médias afin de mettre un terme à la polémique. L'emblématique capitaine du Real n'a plus été convoqué en équipe nationale depuis septembre 2006. GUTI (31 ans) pourrait également se voir proposer un contrat à vie au Real Madrid, à l'image de Raul et d' IkerCasillas. LEVANTE : les joueurs ont perçu leur salaire de janvier mais ont boycotté l'entraînement de jeudi passé suite à des déclarations du président PedroVillarroel. DAMIANO TOMMASI (33 ans), le milieu de terrain italien de Levante, a été opéré à Rome du ligament croisé antérieur du genou droit. MANUEL RUIZ DE LOPERA, le président du Betis Séville, a annoncé qu'il n'y aurait pas de prolongation de contrat aussi longtemps que l'équipe n'aurait pas atteint 43 points. RAFABENITEZ, l'entraîneur de Liverpool, intéresse l'Atletico Madrid qui serait prêt à l'accueillir si son contrat en Angleterre n'était pas prolongé. JOSUURIBE, l'entraîneur d'Alavés (D2), n'a pas résisté aux mauvais résultats : il a été démis de ses fonctions. TOM DE MUL est monté à la 67e, soit une minute avant le cinquième et dernier but de Séville. Ernesto Chevanton (31 ans), l'attaquant uruguayen, a été opéré du genou gauche. Alexandr Kerzhakov (25 ans), l'attaquant russe, s'en va au Dynamo Moscou pour huit millions d'euros. DANIEL DEVOS