Chasse gardée ! Depuis 1997 en Ligue des Champions, sauf Porto-Monaco 2004 doublement inhabituel, toutes les finales ont opposé deux représentants des quatre grands championnats européens ! Dès lors, quoi de plus normal que les finalistes soient épisodiquement compatriotes ? L'Espagne en 2000, l'Italie en 2003 et l'Angleterre en 2008 ont réussi le coup (ressouvenez-vous des clubs, ça vous distraira), y'avait donc pas de raison que l'Allemagne n'y arrive pas un jour. Mais de là à conclure que la Deutschland du foot est désormais über alles, allons-y mollo. La Bundesliga est à l'honneur en 2013, qui plus est en s'affichant financièrement la plus saine, et c'est cela la bonne nouvelle ; mais ne croyez pas que les hordes teutonnes déferleront sur l'UEFA ces prochaines années, ne laissant que des miettes aux trois a...

Chasse gardée ! Depuis 1997 en Ligue des Champions, sauf Porto-Monaco 2004 doublement inhabituel, toutes les finales ont opposé deux représentants des quatre grands championnats européens ! Dès lors, quoi de plus normal que les finalistes soient épisodiquement compatriotes ? L'Espagne en 2000, l'Italie en 2003 et l'Angleterre en 2008 ont réussi le coup (ressouvenez-vous des clubs, ça vous distraira), y'avait donc pas de raison que l'Allemagne n'y arrive pas un jour. Mais de là à conclure que la Deutschland du foot est désormais über alles, allons-y mollo. La Bundesliga est à l'honneur en 2013, qui plus est en s'affichant financièrement la plus saine, et c'est cela la bonne nouvelle ; mais ne croyez pas que les hordes teutonnes déferleront sur l'UEFA ces prochaines années, ne laissant que des miettes aux trois autres fédés-reines... Pourquoi le Real a-t-il perdu ? Chacun son avis. Le mien est qu'on peut virer Gonzalo Higuain qui n'est qu'un battant et Karim Benzema qui n'est qu'un endormi. Mode de fonctionnement bizarre et rarissime : José Mourinho donne l'impression d'avoir deux moitiés de centre-avant qu'il n'aligne jamais de concert, aucun des deux n'est le titulaire, et on a l'impression qu'il aurait fallu aligner l'autre chaque fois que Madrid se plante avec l'un ! Y'a vraiment pas moyen, avec tout le pognon que ces deux zigs coûtent, de s'offrir une seule vraie machine à buter, genre Robin Van Persie ? Quoi ? Ça ne court pas les rues ? Alors, pourquoi King Mou ne se passe-t-il jamais des deux demi-portions à la fois : pour installer en pointe Cristiano Ronaldo, sa seule vraie superstar empileuse de buts, et nous mijoter de l'inédit pour perforer consciencieusement le flanc gauche à la place du métrosexuel de Madère ? Je vais vous dire : à Madrid, Mou mollit. Ce doit être la proximité de Benzema. Pourquoi le Barça a-t-il perdu ? Chacun son avis. Le mien n'est pas qu'il s'agit d'une fin de cycle comme beaucoup le supputent, on ne devient pas vieux tout à coup parce qu'on s'est ramassé une branlée ! Ni que la faiblesse du Barça serait de ne pas avoir d'autre style de jeu, de plan B (disent d'autres supputeurs) quand son collectif se fait bouger méchamment ! Là, je ricane : ceux-là mêmes qui adulaient le Barça pour sa divine circulation de balle, son amour immodéré du collectif, sa véritable philosophie de jeu à laquelle c'était un honneur et un devoir de ne déroger jamais... ceux-là voudraient tout à coup voir Xavi and Co balancer de longs ballons vers la tête d'un joker balourd plus grand que Jan Koller ! Je vois plutôt deux raisons bêtes. Un, Gérard Piqué : beau grand garçon, techniquement très à l'aise, mais c'est précisément la bêtise qui transparaît quand n'évolue pas à ses côtés un grognard réaliste comme Carles Puyol ou Xavier Mascherano. Ce n'était pas un cadeau pour le jeune Marc Bartra d'être envoyé au feu aux côtés d'un hurluberlu : m'étonne pas que Pep Guardiola ait jadis engagé un détective privé pour surveiller ce gars Piqué. Et deux, Leo Messi évidemment : le Barça sans sa Pulga à 100 %, ce sont d'éternels préliminaires sans jamais tenter (ni réussir) l'estocade, la pénétration, la mise à mort ! Là, je n'en redis pas plus, relire mon blabla du 16 janvier... Pourquoi le Bayern a-t-il gagné ? Chacun son avis. Mais Thomas Muller est fantastique et mésestimé, et il aura fallu ce match face au Barça pour qu'enfin notre Georges Grün cesse de faire une fixette sur l'Allemand, allant jadis jusqu'à se demander comment ce gars pouvait jouer au foot ! Ouf, il lui a enfin concédé l'efficacité d'un vrai couteau suisse, joueur à multifonctions : heureuse métaphore, Georges ! Pourquoi Dortmund a-t-il gagné ? Chacun son avis. Peut-être parce que le charme du foot est qu'éphémèrement, un petit caïd passe perturber les gros caïds permanents... puis reflirte avec l'anonymat, dégraissé qu'il sera par ceux-là mêmes qu'il a perturbés. Comme disait le poète, ce Borussia vivra ce que vivent les roses, l'espace d'un printemps. En finale, je serai supporter de la rose. " Le Barça sans Messi, ce sont d'éternels préliminaires sans pénétration... "