À Madrid, les Reds ont amélioré un record du club: grâce à son doublé, Mohamed Salah (29 ans) a trouvé le chemin des filets pour la neuvième fois d'affilée et a été à la base de la victoire 2-3 en Ligue des Champions contre l'Atlético. Il confirme ainsi sa forme du moment. Le 29 novembre, lors de la remise du Ballon d'Or à Paris, il faudra surveiller son nom. En outre, l'attaquant égyptien a dépassé une autre légende de Liverpool, Steven Gerrard (trente buts en 87 matches) et est désormais le meilleur buteur du club en Champions League, avec 31 buts en 48 confrontations.
...

À Madrid, les Reds ont amélioré un record du club: grâce à son doublé, Mohamed Salah (29 ans) a trouvé le chemin des filets pour la neuvième fois d'affilée et a été à la base de la victoire 2-3 en Ligue des Champions contre l'Atlético. Il confirme ainsi sa forme du moment. Le 29 novembre, lors de la remise du Ballon d'Or à Paris, il faudra surveiller son nom. En outre, l'attaquant égyptien a dépassé une autre légende de Liverpool, Steven Gerrard (trente buts en 87 matches) et est désormais le meilleur buteur du club en Champions League, avec 31 buts en 48 confrontations. L'international (71 caps) a confirmé ce que prédisent depuis un certain temps JürgenKlopp et de nombreux consultants ces dernières semaines. Salah a claqué des buts phénoménaux contre Manchester City, puis contre Watford. L'ailier droit est ultra rapide et d'une souplesse inouïe. Associé à Roberto Firmino et à Sadio Mané, tout aussi vif que lui, il déploie ses ailes et est sans doute l'un des meilleurs joueurs du monde aujourd'hui. "Nous le constatons tous", déclare le manager allemand de 54 ans à Sky Sports. "Pour le moment, qui est meilleur que Mo? La réponse me paraît très claire: personne!" Jamie Carragher, un monument du club, va plus loin. "Mo est l'un des meilleurs footballeurs à avoir jamais joué pour Liverpool", déclare l'ancien défenseur. Un joueur capable de méduser des footballeurs du niveau de João Cancelo, Phil Foden, Aymeric Laporte et Bernardo Silva et de tromper un gardien de la classe d' Ederson a une énorme valeur et mérite le respect. "Le comparer à LionelMessi et à Cristiano Ronaldo n'a guère de sens", intervient son collègue consultant Chris Sutton. "Pour le moment, Mo est nettement meilleur qu'eux." Comparé à des machines à buts comme Robert Lewandowski (Bayern Munich) et Karim Benzema (Real Madrid), Salah fait la différence grâce au spectacle qu'il offre. Ses actions individuelles et son opportunisme devant le but sont plus spectaculaires. "Seuls les meilleurs parviennent à inscrire des goals pareils", selon Klopp. "C'est vraiment exceptionnel." Dès que le ballon lui arrive dans les pieds, la plupart des spectateurs, qu'ils soient dans le stade ou devant leur petit écran, se penchent en avant, espérant qu'un nouvel instant de magie se produise. "Mo a perfectionné le rôle qu' Arjen Robben et Franck Ribéry se sont créé", affirme l'ancien international anglais Micah Richards, maintenant expert pour la BBC et Sky Sports. "Et il marque nettement plus de buts que la plupart des attaquants." Aux yeux de l'ancien arrière droit, c'est grâce à Salah que Liverpool figure parmi les favoris au titre. " Alisson, Virgil van Dijk et Sadio Mané ont une importance cruciale. Trent Alexander-Arnold, Andy Robertson et Fabinho sont fantastiques, mais Mo Salah fait la différence. Sans lui, Liverpool ne serait pas en train de lutter pour les prix sur tous les fronts. C'est simple, Salah est irremplaçable." Depuis qu'il a quitté l'AS Rome pour Anfield Road pour une somme de 42 millions en juillet 2017, l'Égyptien a inscrit 140 buts et délivré 47 assists en 215 rencontres (après le match contre Manchester United). Il a été couronné meilleur buteur d'Angleterre à deux reprises, a été élu une fois PFA Player of the Year, a conquis la Ligue des Champions, la Coupe du monde des clubs, la Supercoupe d'Europe et le championnat d'Angleterre. "Mo est tout simplement invincible", confirme l'entraîneur adjoint Pepijn Lijnders. Salah est sous contrat à Liverpool jusqu'en 2023. Il en est le meilleur buteur d'après-guerre. Côté salaire, l'ailier perçoit 236.922 euros par semaine. Van Dijk, le plus gros salaire, touche 260.615 euros. En comparaison, Kevin De Bruyne gagne 450.153 euros en sept jours à Manchester City.