50.000 spectateurs ont assisté, passionnés puis déçus, au derby rhénan, opposant deux pensionnaires du ventre mou, le 1. FC Cologne et le Borussia Mönchengladbach, vendredi dernier. Les voisins se sont quittés sur un nul 1-1 au terme d'un match médiocre. Dimanche prochain, le gardien Logan Bailly et le capitaine Filip Daems, deux valeurs sûres aux yeux de l'entraîneur du Borussia, Michael Frontzeck, affrontent Hambourg, l'adversaire européen du Standard.
...

50.000 spectateurs ont assisté, passionnés puis déçus, au derby rhénan, opposant deux pensionnaires du ventre mou, le 1. FC Cologne et le Borussia Mönchengladbach, vendredi dernier. Les voisins se sont quittés sur un nul 1-1 au terme d'un match médiocre. Dimanche prochain, le gardien Logan Bailly et le capitaine Filip Daems, deux valeurs sûres aux yeux de l'entraîneur du Borussia, Michael Frontzeck, affrontent Hambourg, l'adversaire européen du Standard. Les deux formations rhénanes s'appuient sur un riche passé, sans jamais parvenir à le revivre. Le président de 'Gladbach, Rolf Königs (68 ans), un riche entrepreneur spécialisé dans le textile, sait que ce n'est pas simple. Elu membre du conseil d'administration en février 1999, il a succédé au président Adalbert Jordan, décédé, en avril 2004. Il a assaini les finances du club, qui avait alors une dette de 20 millions d'euros, et a fait ériger un stade ultramoderne. Ce sont là les principaux mérites de Königs et ils sont exclusivement extra sportifs car sous son mandat, 'Gladbach n'est jamais arrivé au-dessus de la dixième place. La saison 2006-2007 s'est même achevée de manière dramatique : lanterne rouge, le club a été rétrogradé en 2e Bundesliga, un étage où il ne s'est attardé qu'une saison, remportant le titre. Quinzième la saison passée, le Borussia est déterminé à recueillir enfin les fruits sportifs de ses efforts économiques. " Nous avons financé notre stade par nos propres moyens ", explique le président au Welt. " Nous n'avons pu conserver des ténors tels que Marcell Jansen et Marko Marin mais je pense pouvoir maintenir plus aisément Marco Reus, un autre talent. Idéalement, un quart de notre noyau pro devrait à court terme être constitué de jeunes du cru. Nous devons instaurer une continuité entre les différentes équipes. " Malgré un classement modeste, le président est satisfait du travail de son directeur sportif, Max Eberl, et de Frontzeck. " Je souhaite travailler avec un contrat à durée indéterminée. Une poignée de mains me suffit, pour autant que nous restions sur la même longueur d'ondes, professionnellement et humainement. " MARK VAN BOMMEL (32 ans) a reconduit d'un an son contrat au Bayern, qui accorde rarement plus d'une saison aux trentenaires, privilège dont Daniel Van Buyten a bénéficié. LARS STINDL (21 ans), un médian de Karlsruhe (D2) rejoint librement Hanovre 96 pour deux ans. MILOS MARIC (28 ans, ex-Gand) est suspendu pour trois journées suite au coup porté à Jakub Blaszczykowski, contre Dortmund, un acte qui lui avait valu l'exclusion. STEFAN KIESSLING (26 ans), le meilleur réalisateur de Leverkusen avec 16 buts, reste dans la banlieue colonaise jusqu'en 2015. JOS LUHUKAY, le coach d'Augsbourg, a reconduit son contrat jusqu'en 2012, de même que le manager Andreas Rettig. RUUD VAN NISTELROOY (33 ans) a déclaré vouloir achever sa carrière au HSV. Bruno Labbadia est privé d' Eljero Elia (23 ans), opéré à la cheville gauche, pour six à sept semaines. LE DFB recense 5,7 millions d'affiliés, dont 72.100 nouveaux au cours de l'année écoulée. HERBERT FANDEL (46 ans) sera le nouveau patron des arbitres la saison prochaine. Il succède à Volker Roth, très contesté. MANUEL NEUER (23 ans), lié à Schalke 04 jusqu'en 2012, serait impossible à conserver d'après le coach des gardiens, Bernd Dreher. Le Bayern a marqué son intérêt pour l'international mais Felix Magath (56 ans), l'entraîneur de Gelsenkirchen, a marqué son véto. On estime la valeur de Neuer à 15 millions d'euros. ARMINIA BIELEFELD ( 2e Bundesliga) est accusé d'avoir trafiqué les chiffres requis pour l'octroi de sa licence. Il se voit infliger une amende de 50.000 euros et un retrait de quatre points. FRÉDÉRIC VANHEULE