On peut dire que Gand a réussi une belle saison, avec un beau parcours en Ligue des Champions (élimination en huitième de finale par le VfL Wolfsburg). Néanmoins, les Buffalos nourrissent aussi quelques regrets, comme la deuxième place loupée en championnat en raison d'un manque de rotations au deuxième tour, et l'élimination en demi-finale de la Croky Cup par un Club Bruges plus viril et plus affûté. L'entraîneur Vanhaezebrouck place de nouveau la barre très haut. Il veut lutter pour un trophée et recherche la meilleure formule, sur le plan tactique, pour assouvir cette ambition.
...

On peut dire que Gand a réussi une belle saison, avec un beau parcours en Ligue des Champions (élimination en huitième de finale par le VfL Wolfsburg). Néanmoins, les Buffalos nourrissent aussi quelques regrets, comme la deuxième place loupée en championnat en raison d'un manque de rotations au deuxième tour, et l'élimination en demi-finale de la Croky Cup par un Club Bruges plus viril et plus affûté. L'entraîneur Vanhaezebrouck place de nouveau la barre très haut. Il veut lutter pour un trophée et recherche la meilleure formule, sur le plan tactique, pour assouvir cette ambition. Le gardien Sels, l'un des grands artisans des succès de la saison dernière, aurait pu prendre place sur le banc du champion d'Angleterre, Leicester City, mais a préféré opter pour Newcastle, relégué en Championship. Son successeur, l'international suédois Rinne, dégage une belle assurance et est très athlétique. Un grand défi l'attend. Ses concurrents sont l'expérimenté Vandenbussche, l'ambitieux Thoelen et le tout jeune Czekanowicz. Derrière, la défense à trois reste la plupart du temps d'actualité. Foket, qui est capable d'arpenter son flanc à longueur de match, doit apporter du soutien en cas de perte de balle. Nielsen débutera en principe comme central droit, mais peut aussi dépanner comme central gauche. Il compte surtout sur sa puissance dans les duels et sur sa vitesse. Sa relance reste perfectible. Sa doublure pourrait être l'imperturbable Horemans, qui doit simplement encore se muscler. Au centre, le physique ne pose aucun problème à Mitrovic et à Gershon, qui sont des battants. Forts de la tête et difficiles à passer. Soumah doit encore s'adapter. Asare, élu meilleur joueur du club la saison dernière, a été opéré au dos à la fin juin. Odoi avait été envisagé comme solution de rechange, mais le joueur de Lokeren a préféré signer à Fulham. Une alternative valable est toujours recherchée. Saief, qui a bien progressé et joue toujours avec beaucoup d'enthousiasme, pourrait devenir celle-là à plus long terme, mais il doit veiller à ne pas laisser trop d'espace dans son dos. Dans l'entrejeu, Kums est une certitude : il contrôle ce secteur, dicte le rythme et rassure ses partenaires. A ses côtés, Neto est fort de la tête et parcourt de nombreux kilomètres. Le Brésilien, qui n'est pas toujours régulier, sent le souffle de RobSchoofs dans son dos. Après une période d'adaptation de six mois, celui-ci semble prêt à entrer dans la danse. Le Limbourgeois a une bonne vision du jeu et possède une bonne technique de frappe. Le nouveau venu Lucas Schoofs parcourt beaucoup de terrain, il est très endurant et sa grande taille lui permet d'être efficace de la tête. Van Der Bruggen veut avoir plus de temps de jeu et sera aligné dans un rôle plus offensif. Offensivement, il n'y a que l'embarras du choix. L'infortuné Dejaegere s'est déchiré les ligaments du genou à la mi-mars, alors qu'il était en pleine forme. Le Flandrien, qui pivote facilement, espère être de retour à la mi-septembre. A droite, avec Ndongala, Gand a opté pour un petit joueur technique et rapide, qui apporte de la profondeur. Dans l'axe, Milicevic adresse des passes tranchantes et frappe magistralement les coups francs. A partir de la gauche, Matton, très efficace devant le but, et Wikheim, un ailier un peu fragile sur le plan mental, lutteront pour une place de titulaire. Pour anticiper un départ de Depoitre, l'international suédois Kujovic a été engagé comme target-man aux côtés de Coulibaly, plus à l'aise dans un rôle de joker que de titulaire. Dans leur zone, il y a de la place pour un homme libre, comme le buteur Perbet, ou le rapide mais imprévisible Raman. Balette, qui était à Genk, revient comme entraîneur adjoint, pour motiver les réservistes et apporter une plus-value lors des remplacements. Si Kums et Depoitre restent, Gand semble avoir un noyau plus étoffé et pourrait à nouveau se mêler à la lutte pour le titre. Le manager général Louwagie a encore promis quelques renforts pour le mois d'août.PAR FRÉDÉRIC VANHEULE