Le Racing Genk doit faire oublier une saison exécrable. Il a certes passé l'hiver en Coupe d'Europe pour la deuxième année d'affilée, mais on retient surtout la manière dont la fierté du Limbourg s'est étalée en championnat, au second tour du championnat régulier. Genk voulait faire partie du top trois et certains continuaient à rêver du titre mais après un inexplicable 13 sur 48, le Racing a raté la dernière place des PO1. Le directeur général Dirk Degraen a été la première victime de la crise. Après maintes hésitations, en cours de saison, le club s'était également séparé de son entraîneur, Been. Son successeur, Ferrera, n'a pas réussi à dissiper totalement le malaise mais ...

Le Racing Genk doit faire oublier une saison exécrable. Il a certes passé l'hiver en Coupe d'Europe pour la deuxième année d'affilée, mais on retient surtout la manière dont la fierté du Limbourg s'est étalée en championnat, au second tour du championnat régulier. Genk voulait faire partie du top trois et certains continuaient à rêver du titre mais après un inexplicable 13 sur 48, le Racing a raté la dernière place des PO1. Le directeur général Dirk Degraen a été la première victime de la crise. Après maintes hésitations, en cours de saison, le club s'était également séparé de son entraîneur, Been. Son successeur, Ferrera, n'a pas réussi à dissiper totalement le malaise mais il a été assez convaincant pour obtenir un nouveau contrat. Reste à voir dans quelle mesure le traumatisme de la saison passée hante toujours les Genkois. Côté gardiens, Van Hout a pu partir. Bizot, en poste au FC Groningue la saison passée, semble disposer des meilleurs atouts pour concurrencer Köteles. Le départ le plus important est celui du défenseur central Koulibaly, qui a rejoint Naples. Kabasele, transféré d'Eupen et ancien joueur de Malines, a disputé des matches amicaux à la place de Koulibaly. En fait, il a été formé en pointe. " Mais il n'était pas brillant, espérons qu'il le devienne au coeur de la défense ", a expliqué sans grand enthousiasme le directeur sportif Jacob lors de la présentation. Le reste de la défense n'a pas encore été modifié. Zarandia, un Géorgien de 18 ans en poste au Lokomotiv Tbilissi la saison passée, entre en concurrence avec Buffel (33 ans) sur le flanc droit. Genk essaie de reconvertir Ayub, une doublure de Buffel la saison passée, à l'arrière droit. Le deuxième nouveau venu dans la deuxième ligne s'appelle Milinkovic-Savic. C'est un Serbe de 19 ans qui évolue au numéro huit. A gauche, on attend que Monrose soit enfin délivré de ses blessures mais le début du championnat vient sans doute trop tôt pour lui. Il sera intéressant de suivre Limbombe. Sa location au Lierse a-t-elle enfin chassé ses démons ? La saison dernière, Gerkens a été une éclaircie et il doit poursuivre son développement. Le médian créatif Camus est à nouveau loué. Le Français va jouer une saison dans son pays, à Evian. Tous les yeux se tournent vers Mboyo. Le gros transfert 2013 n'a pas répondu aux attentes la saison passée. Il s'est rapidement blessé et ensuite, il a manifestement été accablé par des soucis qui ont compliqué sa vie et celle du club. Vossen veut partir - une fois de plus - et le club lui a promis de collaborer à son transfert mais moyennant une forte somme. Récemment, on a parlé de quatre millions, proposés par Middlesbrough, mais le président Houben a jugé la somme largement insuffisante. Dans les matches amicaux, Ojo n'a toujours pas étalé suffisamment de qualités. Muzaqi n'a pas davantage émergé. Il faudra suivre le parcours de Schrijvers, qui devrait être en mesure d'effectuer un nouveau pas en avant. Genk a perdu un pion important, Koulibaly, et il n'a transféré que quelques jeunes joueurs inconnus jusqu'à présent, " car nous sommes avant tout prédestinés à aider les joueurs à se faire un nom ", dixit Jacob. Nul n'est en mesure d'estimer dans quel état d'esprit les Limbourgeois se trouvent réellement. Le président a placé la barre plus bas qu'il y a un an : il se contentera de rester dans le top six et de se qualifier pour une Coupe d'Europe.PAR KRISTOF DE RYCK