C arlos Aviña, directeur technique du Cercle depuis août 2020, a vu l'attaquant Iké Ugbo (seize buts en 32 duels), David Bates, Strahinja Pavlovic, Jean Marcelin et Giulian Biancone retourner chez leurs propriétaires respectifs, à savoir Chelsea, Hambourg et l'AS Monaco à l'intersaison. Le fait que Genk ait récemment fait venir l'attaquant anglais de 22 ans pour un montant de 3,5 millions d'euros (et jusqu'en 2025) est la preuve qu'Ugbo avait clairement fait impression.
...

C arlos Aviña, directeur technique du Cercle depuis août 2020, a vu l'attaquant Iké Ugbo (seize buts en 32 duels), David Bates, Strahinja Pavlovic, Jean Marcelin et Giulian Biancone retourner chez leurs propriétaires respectifs, à savoir Chelsea, Hambourg et l'AS Monaco à l'intersaison. Le fait que Genk ait récemment fait venir l'attaquant anglais de 22 ans pour un montant de 3,5 millions d'euros (et jusqu'en 2025) est la preuve qu'Ugbo avait clairement fait impression. Après une période d'observation, deux jeunes talents sont arrivés de l'AS Monaco U21: Edgaras Utkus - en fait un milieu de terrain - et Boris Popovic. Cependant, ils ont rapidement dû former une défense à trois avec un autre nouveau venu, Senna Miangue, et une autre acquisition, Jesper Daland (un million d'euros en provenance de l'IK Start, en Norvège). Le manque d'automatismes et de communication a toutefois coûté cher et l'équipe a perdu des points. Sur le plan défensif, le noyau semble encore trop limité. La qualité et la concurrence sont présentes chez les Vert et Noir, mais après le décevant cinq sur 18 et les défaites évitables à Seraing et face au STVV, Yves Vanderhaeghe a souligné, à juste titre, qu'il disposait de joueurs qui auront bien besoin de son aide et de celle de son adjoint Thomas Buffel. L'engagement et la bonne volonté ne manquent pas, mais la recherche d'efficacité reste le principal problème du staff technique. Il manque également un leader qui prenne les joueurs sous son aile. Le capitaine Charles Vanhoutte doit s'adapter à son nouveau rôle. Au milieu de terrain, la mayonnaise n'a pas encore pris et la disposition idéale du triangle Hannes Van Der Bruggen, Leonardo da Silva Lopes et Dino Hotic reste à déterminer. Devant, Kévin Denkey n'a pas encore pu montrer le même opportunisme que la saison dernière. Olivier Deman, la découverte que Vanderhaeghe est allé chercher en réserves, poursuit sur sa lancée d'attaquant mobile et difficile à défendre. Omniprésent dans le jeu, il se met même à marquer désormais. Les nouveaux Espagnols, Waldo Rubio et Alex Millán, la jouent encore trop personnel. Les deux hommes, qui ont évolué en Liga, perdent trop souvent de vue leurs coéquipiers. Un point à travailler.Mi-mars, le Cercle a prolongé la révélation de 21 ans jusqu'en 2023 et sa valeur marchande atteint désormais 600.000 euros. Attaquant de l'ombre qui ne craint pas le travail défensif, il en est déjà à deux buts cette saison. Hoggas (Waasland-Beveren), Dekuyper & Taravel (Mouscron), Zutterman (Mandel United).