L'automne 2006 sera la mauvaise saison de la carrière de Vikash Dhorasoo (33 ans, 18 présences par les Bleus) qui a découvert une feuille sale dans sa boîte aux lettres. C'est celle de son renvoi après des semaines de tensions diverses avec son ancien club où il était arrivé en juillet 2005 après avoir défendu les couleurs du Havre, de Lyon, de Bordeaux et de l'AC Milan.
...

L'automne 2006 sera la mauvaise saison de la carrière de Vikash Dhorasoo (33 ans, 18 présences par les Bleus) qui a découvert une feuille sale dans sa boîte aux lettres. C'est celle de son renvoi après des semaines de tensions diverses avec son ancien club où il était arrivé en juillet 2005 après avoir défendu les couleurs du Havre, de Lyon, de Bordeaux et de l'AC Milan. Après avoir pris congé des Bleus à la fin de la Coupe du Monde, il n'imaginait pas vivre cette douloureuse traversée du désert. Au PSG, ce renvoi est une première et la nouvelle a secoué le groupe. Il y a souvent eu trois " QG " au PSG : le Camp des Loges où s'entraînent les joueurs, la direction du club et Canal +. Avec cette affaire délicate, la direction balise les terrains de chacun. Les joueurs ne sont plus les décideurs comme ce fut le cas. La direction reproche à Dhorasoo d'avoir dépassé les bornes lors d'un entretien publié par l' Equipe. Selon elle, le joueur a fait preuve d'un manque de réserve. Lui, il s'était senti humilié par les mises à l'écart depuis quatre matches, " écarté pour de mauvaises raisons ". Dhorasso parla aussi de " pétage de plombs de la part de l'entraîneur " et ajouta : " A Paris, c'est dur de gérer la pression médiatique et populaire avec un effectif de stars ". Le club souligne à propos du joueur : " son insubordination, la désobéissance et l'attitude de provocation permanente ". On lui reproche, sans en faire état par lettre, d'avoir volé un document interne. Tout cela se terminera devant les tribunaux. Le joueur s'est justifié en recevant la presse : " Je n'ai fait que parler et dire la vérité. La sanction est grave. Dans ce milieu, les joueurs sont placés devant une alternative : soit ils la ferment, soit ils l'ouvrent une fois partis. Je n'ai trahi personne, à part les pratiques de mon milieu. Je paye le prix de ma liberté ". S'il gagne son procès, le joueur pourrait obtenir un dédommagement s'élevant à deux millions d'euros. Dhorasoo ne devrait plus jouer cette saison. Il a une explication étrange : " Je ne veux pas trahir les supporters du PSG. J'ai des offres de L1 et Jean-Pierre Papin m'a téléphoné pour Strasbourg. C'est un honneur. Je dois réfléchir à tout cela. Pour le moment, je suis sonné. J'ai mis un genou à terre mais je vais me relever ". GREGORY COUPET s'est entaillé deux doigts, l'index et le majeur, en déplaçant une étagère chez lui. Il ne pourra pas jouer avant deux semaines. ARTUR JORGE, le célè-bre coach portugais, devrait prendre le commandement de Créteil (L2) cette semaine. LYON : le capitaine des Gones, Claudio Caçapa, 30 ans, a obtenu la nationalité française. Il était arrivé en France en 2000 en provenance de l'Atletico Mineiro, BRA. MARSEILLE : DjibrilCissé, victime d'une terrible double fracture de la jambe droite peu avant le début de la dernière Coupe du Monde devrait rejouer dans un mois et demi. LILLE : les Nordistes ont prolongé les contrats de trois joueurs internationaux étrangers : Peter Odemwingie (jusqu'en 2011), Jean Makoun (2011) et Abdelkader Keïta (2010). PSG : l'ancien directeur financier, PierreFrelot, a été mis en examen suite à l'enquête sur les transferts douteux du club avec la collaboration d'agents de joueurs. Parmi ces derniers, Ranko Stojic et Richard Bettoni, avaient déjà été mis en examen le 21 septembre " faux et usage de faux et complicité de travail dissimulé " ainsi que pour " exercice illégal de la profession d'agent de joueurs ". TONYVAIRELLES n'a pas joué contre Reims mais est enfin qualifié pour évoluer avec Tours (L2) et pourrait débuter contre Bastia le 23 octobre. P. BILIC