Le petit village de pêche renoue avec la première division pour la huitième fois de son histoire. Son retour a suscité l'euphorie mais celle-ci ne peut dissimuler les lacunes du club.
...

Le petit village de pêche renoue avec la première division pour la huitième fois de son histoire. Son retour a suscité l'euphorie mais celle-ci ne peut dissimuler les lacunes du club. Après cinq ans de purgatoire, Volendam va rejouer des affiches contre l'Ajax, Feyenoord et le PSV. La patience et le travail du club sont récompensés, cinq ans après sa dernière relégation, en 1998. A cette époque, Volendam était au bord de la faillite et il devait à tout prix s'assainir. Sportivement aussi, le club avait touché le fond. Sous la direction d' Andries Jonker, il a terminé la saison 1999-2000 à sa plus mauvaise place depuis son entrée dans le football rémunéré : 17e de l' Eerste Divisie, l'équivalent de notre D2. Le club a alors signé un coup de maître en engageant Henk Wisman au poste d'entraîneur. Malgré des moyens limités, celui-ci a atteint les playoffs trois fois de suite. Chaque fois, le club devait se séparer de ses meilleurs joueurs, sans avoir d'argent pour se renforcer. Volendam doit son succès actuel aux qualités tactiques de Wisman, qui aligne toujours trois attaquants, et à la qualité de son école des jeunes, qui a produit plusieurs talents, comme Jack Tuyp et Maurice Buys. Que peut-on attendre de ce groupe ? " Ce Volendam-là n'a rien à faire parmi l'élite ". Wisman n'y a pas été de main morte dans une interview accordée à De Telegraaf. " Aucun joueur du noyau n'a d'expérience en D1. Un. La plupart de mes garçons ont tout au plus évolué deux ans en D2 ". En fait, la victoire du FC Volendam dans les playoffs est une surprise complète. D'après Wisman, que d'aucuns considèrent comme un grand entraîneur en devenir des Pays-Bas, il n'y a qu'un seul moyen de s'en sortir. " Nous devons enrôler plusieurs éléments chevronnés, bien que je ne sache pas si c'est possible ". Ils ne seront pas nombreux, en tout cas, car le budget de la saison passée s'élevait à 2,2 millions d'euros seulement et le club n'a pas prévu de l'augmenter de manière spectaculaire. " Nous devons veiller à survivre, c'est tout. Comment nous nous y prendrons et avec quels moyens ? Nous allons y réfléchir ". (F. Vanheule) YOURI NIKIFOROV quitte le RKC pour une aventure au Japon, aux Urawa Red Diamonds, où il a signé un contrat de six mois. LICENCES. Les clubs en balance, le FC Utrecht, De Graafschap, le FC Zwolle, Go Ahead Eagles et le Sparta, ont finalement obtenu le feu vert de la commission des licences. LE FC TWENTE a enrôlé l'avant danois Kim Christensen, transféré pour deux ans de Hambourg. JOHN JAAKKE est le nouveau président du Conseil des Commissaires de l'Ajax, depuis le 1er juillet. Il succède à Michael van Praag et a été élu à l'unanimité. ERIC ADDO a prolongé son séjour au PSV de trois ans mais il reste loué à Roda JC une saison de plus. L'avant Klaas-Jan Huntelaar, prêté à De Graafschap la saison dernière, retourne au Gelderland. AGOVV, nouveau venu dans le football rémunéré, le loue pour une saison. RICHARD KNOPPER se produira pour Heerenveen la saison à venir. L'Ajax le loue au club frison. Knopper revenait d'Aris Salonique, où il avait également été loué. Le médian Paul de Lange est transféré de Stormvogels/Telstar. WIM KOEVERMANS a démissionné de son poste de sélectionneur des Espoirs nationaux. Il demeure cependant scout et professeur au service de la fédération.