Les années précédentes, avant le début des PO1, avec la division des points par deux, le suspense était de mise pour entamer la dernière ligne droite du championnat. Cette saison, par contre, je ne vois vraiment pas ce qui pourrait empêcher Anderlecht d'être champion. Personne ne paraît en mesure de concurrencer le Sporting et certainement pas le Club Bruges. Son match du week-end dernier contre Lokeren était lamentable. C'est triste pour l'attrait de la compétition mais aussi pour les supporters d'Anderlecht. Contre Charleroi, les Mauves ont gagné facilement, en marchant. Ce n'est pas bon pour l'équipe non plus : il n'y a pas d'adversaire et ce n'est pas comme ça qu'ils vont préparer correctement la Ligue des Champion...

Les années précédentes, avant le début des PO1, avec la division des points par deux, le suspense était de mise pour entamer la dernière ligne droite du championnat. Cette saison, par contre, je ne vois vraiment pas ce qui pourrait empêcher Anderlecht d'être champion. Personne ne paraît en mesure de concurrencer le Sporting et certainement pas le Club Bruges. Son match du week-end dernier contre Lokeren était lamentable. C'est triste pour l'attrait de la compétition mais aussi pour les supporters d'Anderlecht. Contre Charleroi, les Mauves ont gagné facilement, en marchant. Ce n'est pas bon pour l'équipe non plus : il n'y a pas d'adversaire et ce n'est pas comme ça qu'ils vont préparer correctement la Ligue des Champions de l'année prochaine. Dieumerci Mbokani a reçu son soulier d'or : même quand il est moyen, il fait la différence. Derrière, Zulte-Waregem travaille vraiment bien et contre Waasland-Beveren, j'ai vu un excellent Thorgan Hazard. C'est un joueur de qualité, différent de son frère Eden. Il frappe et il centre des deux pieds, il bosse pour l'équipe, il joue de manière collective et comme Eden, il a une condition physique hors normes : il galope pendant 1 h 30 ! Je ne pense pas qu'il sera aussi fort que son frère mais c'est un bon joueur et, à terme, il jouera plus haut que Zulte-Waregem. Il me fait penser à un joueur que j'ai connu à Lille : Bruno Cheyrou qui a connu une belle carrière en passant par Lille, Liverpool, Rennes ou encore Marseille. Thorgan a les qualités pour en faire de même. Déjà chez les jeunes et à Lens, il me plaisait bien. Il est en train de confirmer tout le bien que je pense de lui au stade arc-en-ciel. J'apprécie aussi beaucoup Mbaye Leye dans l'équipe de Francky Dury. Il est élégant, souriant et intelligent. Lors du dernier match, il est allé chercher une carte jaune pour être suspendu ce week-end et ne pas louper le match contre Anderlecht. Même ça, il l'a fait avec classe. Cela dit, si j'étais l'arbitre, je ne lui aurais pas donné la carte qu'il cherchait tant. Le règlement devrait être adapté et dans ce cas de figure, le joueur devrait recevoir deux matchs de suspension d'office. Personne ne peut être blâmé : tant l'arbitre que le joueur, ils ont fait leur travail. Au Standard, je constate que les Japonais n'étaient pas sur la feuille de match et les Roumains n'ont joué que quelques minutes. Ce sont plutôt les joueurs du centre de formation qui ont apporté une valeur ajoutée : Dino Arslanagic, qui est passé par Mouscron, est très bon. Pareil pour Ibrahima Cissé qui est je pense, un futur grand. Il est racé et doué et son avenir se situe au milieu défensif, c'est sa meilleure position. Je ne parle même pas d'Imoh Ezekiel qui est une véritable pépite. C'est sans doute ça la vraie bonne politique de transfert à appliquer. J'ai vu le match entre le Real et Manchester. Ceux qui s'obstinent à critiquer Cristiano Ronaldo se trompent. Sa détente verticale sur son but était juste exceptionnelle : un homme volant. Même Alex Ferguson est sous le charme. Enfin, je m'en voudrais de ne pas parler du film " Le monde nous appartient " de l'ancien journaliste Stephan Streker, qui sort aujourd'hui. C'est drame qui a pour fond le monde du football qui pour une fois est particulièrement bien traité au cinéma. Le film montre comment un joueur peut passer à toute vitesse de la gloire au néant et inversement. Albert Cartier y tient un petit rôle : il joue un coach pas très sympa et réalise une belle performance d'acteur. Je vous le recommande. PROPOS RECUEILLIS PAR JULES MONNIER " C'est trop facile pour Anderlecht cette saison et ce n'est bon pour personne ! "