Mark van Bommel, l'entraîneur du PSV, ne manque pas d'originalité. L'ancien international néerlandais a obligé Donyell Malen (20 ans) à faire un speech dans le vestiaire d'Eindhoven après la victoire sur un score de forfait (5-0) contre Vitesse. Pourquoi ? L'avant, déchaîné, était la star de la soirée, avec cinq buts. Le rapide attaquant, transféré d'Arsena...

Mark van Bommel, l'entraîneur du PSV, ne manque pas d'originalité. L'ancien international néerlandais a obligé Donyell Malen (20 ans) à faire un speech dans le vestiaire d'Eindhoven après la victoire sur un score de forfait (5-0) contre Vitesse. Pourquoi ? L'avant, déchaîné, était la star de la soirée, avec cinq buts. Le rapide attaquant, transféré d'Arsenal en 2017, après deux saisons à Londres, marche sur les traces de monuments tels que Johan Cruijff, Marco van Basten, Ruud Geels, Kees Kist, Sjaak Swart et Coen Dillen. Ce dernier, une icône du PSV, mieux connu de son surnom, le Canon, a marqué cinq buts le 11 octobre 1959 contre DWS. Bert Theunissen a réédité cet exploit le 8 novembre 1964, en marquant tous les buts des siens lors de leur succès 2-5 en déplacement à Sittardia. Toutefois, Malen, qui est le 25e footballeur à marquer au moins cinq buts dans un match d'Eredivisie, est le plus jeune membre du PSV à y parvenir, à 20 ans et 238 jours. L'Ajacide Van Basten a pourtant fait nettement mieux : en mai 1984, il était encore plus vert, à 19 ans et 195 jours, quand il a trouvé à cinq reprises le chemin des filets contre le FC Dordrecht. Malen a vécu une semaine grandiose. Le talent d'origine surinamienne a également vécu des débuts de rêve en équipe nationale. Ronald Koeman l'a fait monter au jeu à la 58e contre l'Allemagne, en remplacement de Marten de Roon, et 21 minutes plus tard, il a inscrit le 2-3, sur une passe de Georginio Wijnaldum. Il a donc eu une part dans la victoire 2-4, très importante pour les Pays-Bas. " C'est chouette de devenir international. Ça insuffle un peu plus de confiance ", a réagi Malen, laconique, face aux caméras de FOX Sports. Il a en Van Bommel le mentor parfait. Celui-ci insiste sans cesse sur l'autodiscipline et la concentration.