Eric Somme et le basket: un duo explosif, performant, plein de ressources et d'idées. Ses innovations et sa vision de l'avenir ont donné une autre dimension à l'ensemble de ce sport en Belgique. Après avoir promené ses ambitions à Mariembourg et à Andenne, Somme s'est installé à Charleroi où le succès ne lui lâche plus les baskets. Le Pays Noir a-t-il une potion magique?
...

Eric Somme et le basket: un duo explosif, performant, plein de ressources et d'idées. Ses innovations et sa vision de l'avenir ont donné une autre dimension à l'ensemble de ce sport en Belgique. Après avoir promené ses ambitions à Mariembourg et à Andenne, Somme s'est installé à Charleroi où le succès ne lui lâche plus les baskets. Le Pays Noir a-t-il une potion magique? "Au départ, j'ai planté ma tente à Charleroi parce que le discours de l'échevin des Sports, Claude Despiegeleer, m'a plu", affirme Eric Somme. La magie du beau spectacle a fait la différence. Le sport est clairement devenu un des vecteurs de communication de la cité de Spirou. Une aubaine dans une région martyrisée par la crise économique avec son cortège de violence, de misère, de chômage, de jeunes cherchant de nouveaux buts dans la vie. Encore fallait-il marier le social et les obligations du sport de haut niveau où la gagne dicte forcément le ton des progrès. Ce souci de créer une autre image de marque a été canalisé avec soin et la Ville n'a pas commis l'erreur d'investir directement dans les clubs."Ce n'est pas son rôle", affirme Eric Somme. "Elle a choisi la bonne voie en mettant des installations performantes à la disposition de ses clubs de sport. Le stade de football qui a permis d'organiser des matches de l'EURO 2000 en est une preuve. C'est une merveille, je crois. Nous terminerons bientôt la construction de la nouvelle Coupole, qui sera un centre multifonctionnel. Le plus vaste et le plus confortable de Wallonie. Budget: 11.250.000 d'euros. La Ville et la Région y ont investi 80% de cette somme au moyen de subsides. Le reste, entre 2 et 2,5 millions d'euros, est à charge du privé. J'ai réuni les enthousiasmes nécessaires, et ces investisseurs s'occuperont notamment de l'horeca. L'outil sera merveilleux et c'est au club d'en tirer profit en faisant preuve de dynamisme".La Coupole deviendra la Mecque du basket en Belgique. Eric Somme ne s'arrêtera pas en aussi bon chemin. Le temple carolo n'est pas encore inauguré mais il imagine déjà les réalités futures. Dans dix ans, la Coupole sera déjà trop petite pour inscrire Charleroi dans une réalité européenne qui sera celle d'un pays aux dimensions d'un continent."Ce sera l'affaire de toute la Wallonie, qui devra avoir une immense enceinte sportive ouverte aux autres spectacles", lance Eric Somme. "Elle devra être érigée au croisement d'autoroutes, avec de grands parkings, des salles de cinéma, etc. Un stade de ce format suffit pour une région de 3,5 millions d'habitants. Si on n'y pense pas dès maintenant, nous serons rayés de la carte. Pour la billetterie de la Coupole, nous travaillons avec la firme qui a équipé le nouveau stade de Schalke 04. C'est géant, ce qui se passe là-bas. Il faudra faire la même chose au niveau de la Wallonie, que ce soit à Charleroi ou... ailleurs".