Après un week-end d'interruption, tous les matches de Série A ont eu lieu dimanche à 15 h. Les nocturnes ne sont plus autorisées, y compris en Série B, où tous les matches se déroulent le samedi à 15 h.
...

Après un week-end d'interruption, tous les matches de Série A ont eu lieu dimanche à 15 h. Les nocturnes ne sont plus autorisées, y compris en Série B, où tous les matches se déroulent le samedi à 15 h. Giuliano Amato, le ministre de l'Intérieur, a été sévère. Il a imposé l'application immédiate d'un nouveau décret en matière de normes de sécurité. Les stades qui ne satisfont pas à ces conditions sont obligés de jouer à guichets fermés. Amato a repoussé la demande des clubs, qui espéraient un sursis de 45 jours. La loi Pisanu qui règle les prescriptions en matière de sécurité dans les stades date en fait d'un an et demi mais la plupart des clubs n'ont pas bougé depuis. Ce qui a fait dire au ministre : " Vous allez voir à quelle vitesse les travaux vont être effectués ! " Dimanche, quatre matches se sont donc déroulés sans public, à Messine, à la Fiorentina, à Chievo et à l'Atalanta Bergame. Le Torino, la Sampdoria, l'AS Rome, Cagliari et Palerme étaient en règle. Sienne et la Lazio, qui jouaient en déplacement, ont aussi un stade conforme. Sept des vingt clubs de l'élite sont donc en ordre. Grâce à des travaux effectués en toute urgence ces derniers jours et nuits, le stade de Milan a pu accueillir ses 37.200 abonnés. On y a notamment installé 28 portiques de sécurité pourvus de lecteurs électroniques. La semaine prochaine, l'Inter pourra également accorder l'entrée à ses abonnés. San Siro est le seul stade italien à avoir obtenu les cinq étoiles de l'UEFA selon les nouvelles normes mais certains travaux n'étaient pas encore achevés. Moyennant quelques aménagements, les stades de Parme, de la Reggina et de Messine répondront aux nouvelles prescriptions. Dimanche, aucun stade n'accueillait de supporters visiteurs. Il en ira de même jusqu'en fin de saison. Toutes les mesures prises en Série A valent à l'échelon inférieur. Treize des vingt équipes de Série B peuvent jouer devant des spectateurs - soit sept matches sur dix le week-end passé. Sept clubs profitent du fait que la loi Pisanu dispense les arènes de moins de dix mille places d'effectuer les aménagements. Amato veut cependant supprimer cette exception par une nouvelle proposition de loi. Naples est la principale victime de l'affaire en D2 : il a déjà disputé plusieurs matches devant plus 50.000 personnes mais doit rénover la moitié de son stade. REMISE : les neuf matches remis de la 22e journée, parmi lesquels l'affiche Inter - AS Rome, auront lieu le mercredi 18 avril. LA JUVENTUS est troisième mais premier club italien au classement des clubs ayant le plus de revenus. Le rapport annuel de Deloitte se base sur les chiffres de la saison 2005 - 2006. Le club turinois gagne une place avec un budget de 241,2 millions d'euros, soit 41 de moins que le Real, le leader, et huit de moins que Barcelone. Milan (238,7 millions) est cinquième, l'Inter septième, l'AS Rome douzième. En vue de la prochaine saison, la Juventus s'est attaché les services de Zdenek Grygera, le défenseur tchèque de l'Ajax. ARGENT. Un économiste italien a calculé que, dans des circonstances normales, une journée de Série A (dix matches) génère 68 millions d'euros. Les principales recettes proviennent des paris (21,7 millions) et des droits TV (20,1 millions). La billetterie (1,9 million), les abonnements (2,8 millions) et le sponsoring maillot (4,9 millions) sont moins rentables, de sorte qu'à court terme, les matches joués dans des stades vides n'auront guère d'impact financier. GABY MUDINGAYI, touché au dos lors du match avec l'équipe nationale, ne s'est pas entraîné normalement et n'a pas été retenu par le coach avec la Lazio. Jean-François Gillet a une nouvelle fois été décisif pour Bari, qui a partagé l'enjeu avec Brescia, le nouveau club de Cédric Roussel. L'avant a débuté la rencontre avant de céder sa place à la 62e. ESPOIRS. La 59e Coppa Carnevale, le prestigieux tournoi pour Espoirs de Viareggio, a débuté la semaine dernière. Sur 48 participants, on dénombre 19 étrangers, dont Anderlecht. G. FOUTRÉ