Séville, 17 degrés. Alejandro Pozuelo nous montre son smartphone. Alors qu'en Belgique, il gèle à pierre fendre, ses concitoyens ont déjà ressorti les T-shirts. C'est l'une des raisons pour lesquelles madame Pozuelo et ses deux fils, Alejandro (3) et Álvaro (1,5), rentreront pour quelques jours à Séville après la finale de la coupe.
...