équipe type 4-4-2

Gardien
...

Gardien Des problèmes de genou ont empêché Ronny Gaspercic de jouer. Yves De Winter l'a remplacé avec brio, compte tenu de sa jeunesse. Son frère Yannick a disputé deux matches. Le Brésilien Getulio n'a pas joué une minute. Défense Günther Vanaudenaerde a saisi la chance qui lui était offerte de se refaire en Belgique. BerntEvens, à gauche, rejoint le Club Bruges. Dans l'axe, WouterCorstjens a eu sa chance en remplaçant StefWils, NicoVan Kerckhoven est resté le seul véritable patron. Entrejeu Nabil Dirar et EmmanuelSarki ont été dangereux, l'un par sa technique, l'autre par sa vitesse. WimMennes, TomVan Imschoot, RachidFarssi et Wils se sont relayés au milieu. LukasZelenka les a rejoints mais manquait de rythme. MarcWagemakers, à droite, et JefDelen, à gauche, ont effectué la navette entre l'arrière et le milieu. Attaque Joris Van Hout a beaucoup travaillé mais peu marqué, DieterDekelver a été trop longtemps blessé pour évoluer à son meilleur niveau, le rude BartVan den Eede n'a pratiquement marqué qu'à domicile, PatrickOgunsoto et JajaCoelho ont déçu, EmmanuelOdita manquait de rythme. Il s'est attiré l'intérêt des grands clubs par son abattage, sa vista et sa technique sur le flanc. A terme, il doit également être capable de distribuer le jeu dans l'axe. Il a été tracassé par de nombreuses blessures. Il doit marquer davantage et délivrer plus d'assists.Le meilleur buteur de la saison passée s'est reposé sur ses lauriers. Il a manqué de concentration. Jan Ceulemans l'a titularisé à huit reprises. L'avant n'a pas marqué une seule fois et a finalement rejoint son ancien club, Ergotelis, en Grèce. 3e journée Westerlo essuie son premier revers. Il ne prendra ensuite que trois points sur 21. 17e journée Westerlo et Jan Ceulemans réalisent un nul blanc contre le Club. C'est leur meilleur résultat contre un ténor, avec la victoire2-1 contre Genk, lors de la 22e journée. 18e journée Westerlo signe son plus ample succès, 7-2, contre le Brussels. Van den Eede marque trois buts. Vous n'avez pris que trois points sur 21 en début de saison. Pourquoi ? Nous avons gagné les deux premières joutes. Ensuite, nous avons réalisé une moins bonne série en matière de résultats, pas en matière de jeu. Nous étions la meilleure équipe, du moins à domicile, mais nous avions besoin de trop d'occasions pour marquer. Patrick Ogunsoto nous a menés loin mais il apporte trop peu footballistiquement et Jaja Coelho était à un bon niveau mais pas assez fort mentalement. Finalement, on n'a que ce qu'on mérite. C'est une saison à la Westerlo. Quelle a été votre force cette saison ? Nous devons toujours former un bloc, nous appuyer sur notre expérience et chercher des éléments capables de faire la différence. Nabil Dirar a éclaté, Emmanuel Sarki a disputé de bons matches. La saison prochaine, après une bonne préparation, Lukas Zelenka sera prêt. Westerlo a encaissé peu de buts. Dans quelle mesure le mérite en revient-il au gardien Yves De Winter ? Il a livré une excellente première saison et gagné des points mais l'équipe était très bien organisée aussi, la défense en particulier. Nous ne nous laissons pas emporter par notre enthousiasme, nous pensons d'abord à notre organisation. Jan Ceulemans a-t-il changé depuis son premier passage à Westerlo ? Il reste lui-même mais nous avons senti qu'il intervenait plus vite vis-à-vis de ceux qui ne faisaient pas de leur mieux en match ou à l'entraînement. Sur le plan individuel. En réembauchant le Caje, limogé par le Club Bruges, Westerlo avait une certitude : Jan Ceulemans reste Jan Ceulemans. Un 4-4-2 avec les bons joueurs à la bonne place, suffisamment de latitude offensive, des remplacements pertinents et pas de lamentations. Certes, l'entraîneur a dû éteindre un foyer de mécontentement de Bart Van den Eede, qui a déclaré, après le match contre le Cercle Bruges, qu'on le laissait trop de côté, après sa longue revalidation. Le coach avait en PatrickOgunsoto et JajaCoelho deux joueurs aux qualités éprouvées mais il n'est pas parvenu à leur garder la tête au football. La saison prochaine sera la huitième du coach à Westerlo. SPECTATEURS (moyen) 2.200 abonnés et une assistance moyenne de 5.000 personnes. ENCADREMENT (bon) Herman Westerlo a dirigé le VC Wijnants comme toujours : avec beaucoup de réalisme. Barry Hulshoff est devenu entraîneur des Espoirs et superviseur de l'école des jeunes, Erwin Vandenbergh s'occupe du perfectionnement technique, Frank Dauwen est adjoint du noyau A. SPECTACLE (moyen) Les surprises sont surtout venues des flancs. Sinon, l'équipe avait du mal à jouer à un rythme élevé ou à accélérer celui-ci. Il a signé quelques exploits, contre le Brussels et Roulers. FINANCES (bon) Westerlo avait budgétisé une dixième place. Il va faire mieux. Herman Wijnants annonce un solde positif de 300.000 euros. INTÉGRATION (moyen) Vanaudenaerde, Farssi, Van Hout, Coelho, Zelenka et Odita sont arrivés, Ogunsoto et Coelho sont partis. Seuls Vanaudenaerde et Farssi peuvent être satisfaits de leur saison. par Raoul De Groote