Braga : on a érigé un nouvel Estadio Municipal. Capacité : 30.000 places assises. On y joue deux matches de poule.
...

Braga : on a érigé un nouvel Estadio Municipal. Capacité : 30.000 places assises. On y joue deux matches de poule. Guimaraes : le stade de Vitoria a été réaménagé en arène de 30.000 places, qui accueille aussi deux matches de poule. Porto : deux stades. Le FC Porto a obtenu un superbe stade de 52.000 places assises. On l'a baptisé du surnom de l'équipe, Dragao, le Dragon. Il sera le cadre du match d'ouverture avec le Portugal. On y jouera deux autres matches de poule, un quart de finale et une demi-finale. Le second stade de la ville, le complexe Bessa du Boavista, a été rénové. Il a une capacité de 30.000 places assises. Bessa accueille trois matches de poule. Aveira : le stade de Beira Mar a été jugé trop petit. On a érigé une nouvelle arène de 30.000 places. Le problème, c'est qu'après l'EURO, elle restera sans doute vide car le club n'est pas enclin à déménager, il juge l'entretien du nouveau complexe au-dessus de ses moyens. On y disputera deux matches de poule. Coimbra : le stade communal où joue l'Academica, est passé de 15.000 places assises à 30.000. On y joue deux matches du premier tour. Leiria : le stade a été agrandi passant de 11.000 à 30.000 places. Comme à Aveira, le club et les pouvoirs publics discutent du prix de la location après l'EURO. Il accueille lui aussi deux matches de poule. Lisbonne : deux stades. L'Estadio da Luz, qui a 50 ans, a été démoli. Le nouveau cadre du Benfica (65.000 places) accueillera trois matches de poule, un quart de finale et la finale, le 4 juillet. La capacité du stade du Sporting, l' Estadio José Alvalde, a été portée à 52.000. On y jouera cinq matches : trois au premier tour, un quart de finale et une demi-finale. Le dixième stade est en Algarve. Faro-Loué : le nom du stade vient du fait qu'il est situé à cheval entre deux villes. Il doit permettre d'impliquer cette région touristique dans la manifestation. Le club local, Farense, ancien pensionnaire de D1, est en faillite. Après l'EURO, on ne jouera sans doute plus au football dans cette région. Il existe un projet pour transformer le stade en complexe d'athlétisme. Le stade compte 30.000 places, il sera le théâtre de deux matches de poule et d'un quart de finale.