Il en est à sa septième saison à la Juventus comme GianluigiBuffon ( AlessandroDelPiero en est à 15 !), mais PavelNedved (35 ans) est un des chouchous des supporters bianconeri. La raison est simple : voici un an alors que le tsunami dévastait tous les étages du club (la direction et le noyau avec plusieurs joueurs ayant préféré aller exercer ailleurs leur talent), le Tchèque a été le premier à annoncer qu'il resterait même en D2. Ce ne furent pas des paroles en l'air. La saison dernière, le médian a continué à faire preuve du même esprit combatif que par le passé et son sens du sacrifice n'a jamais été pris en défaut au cours des 33 rencontres qu'il a disputées avec 11 buts à la clé. Conscient que le...

Il en est à sa septième saison à la Juventus comme GianluigiBuffon ( AlessandroDelPiero en est à 15 !), mais PavelNedved (35 ans) est un des chouchous des supporters bianconeri. La raison est simple : voici un an alors que le tsunami dévastait tous les étages du club (la direction et le noyau avec plusieurs joueurs ayant préféré aller exercer ailleurs leur talent), le Tchèque a été le premier à annoncer qu'il resterait même en D2. Ce ne furent pas des paroles en l'air. La saison dernière, le médian a continué à faire preuve du même esprit combatif que par le passé et son sens du sacrifice n'a jamais été pris en défaut au cours des 33 rencontres qu'il a disputées avec 11 buts à la clé. Conscient que le club est en phase de reconstruction, Claudio Ranieri a décidé de miser sur les survivants du cataclysme. Le nouveau coach ne regrette pas son choix notamment après la victoire à l'arraché à Cagliari (2e journée) où, bien que souffrant, la Juventus a mené deux fois avant de se faire rejoindre et de l'emporter dans les derniers instants grâce à un but de Giorgio Chiellini. Loin des feux de la rampe, le Petitblond avait une fois encore forcé l'admiration en se démenant à fond pendant toute la rencontre. Malgré ses 156 matches (31 buts) sous le maillot bianconero en D1, Nedved affiche toujours la même faim de victoire. Il semble même sorti renforcé de son expérience en D2 où il n'était pas facile de se mettre au diapason d'équipes misant essentiellement sur la hargne et la course. La vox populi prétend que la Juventus a toujours engagé des joueurs non seulement pour leurs qualités techniques mais aussi pour leur esprit de battant : ce n'est pas le Ballon d'Or 2003 qui infirmera cette théorie. Toujours très discret, Nedved se contentera de préciser qu'il n'est pas le seul à être animé par cet esprit volontariste : " Des sénateurs comme Del Piero et Buffon l'ont aussi. Mais ce n'est pas une question d'âge vu que des jeunes comme Chiellini et Antonio Nocerino l'ont en eux. L'année dernière, la Juventus n'était pas toujours l'équipe la plus forte et pourtant elle a arraché de nombreux succès grâce à sa volonté et sa détermination. Je ne vois qu'une autre équipe possédant cet état d'esprit : Milan en Coupe d'Europe. C'est surprenant, il ne rate aucun match à ce niveau ". GABY MUDINGAYI a disputé l'intégralité de la rencontre de la Lazio face à la Reggina. AnthonyVandenBorre n'a été retenu en vue du déplacement victorieux de la Fiorentina. Malgré quelques bonnes interventions, Jean-François Gillet n'a pu éviter la leçon subie par Bari à Albinoleffe (4-1). Tony Sergeant n'était pas retenu. SEBASTIANO SIVIGLIA (défenseur de la Lazio) a été opéré d'urgence à la main gauche afin de réduire une fracture de trois doigts et une dilacération des ligaments. L'accident a eu lieu à l'entraînement lors d'un exercice de répétition des coups francs et, placé dans le mur, l'arrière avait voulu se protéger du ballon. JORGE ANDRADE (29 ans, défenseur de la Juventus) qui avait dû quitter le terrain à la 53e à l'AS Rome, a passé des examens qui ont mis en évidence une fracture de la rotule gauche. L'international portugais ne participera pas au déplacement de son équipe nationale en Azerbaïdjan le 13 octobre où le sélectionneur Felipe Scolari commencera sa suspension de quatre matches. JUVENTUS : le conseil d'administration a approuvé le bilan au 30 juin 2007, qui sera présenté à l'assemblée des actionnaires en octobre. L'exercice 2006-2007 s'est clôturé avec un déficit de 900.000 euros, une pacotille par rapport aux 46 millions de 2005-2006. MAICON, le défenseur brésilien de l'Inter, a écopé de trois matches de suspension suite à son exclusion (35e) pour avoir asséné un coup de pied au derrière à ErjonBogdani (Livourne), alors que le jeu était à l'arrêt. Comme il doit encore purger deux matches de suspension en Ligue des Champions, il va rester un mois sans compétition. NICOLAS RIBAUDO