L'équipe de 69 minutes sans chichis aimerait inviter Marc Wilmots. Les premiers contacts ont été établis en avril mais rien ne bouge. L'Union Belge a simplement signalé à la RTBF que le coach des Diables n'était pas chaud pour cet exercice. Vincent Kompany est aussi dans le viseur mais la chaîne a bien compris que c'était mission impossible avec un joueur qui n'a plus accordé une longue interview individuelle à un média belge depuis deux ans. Un joueur qui continue à se multiplier sur tous les terrains mais pas ceux où sa vie pourrait être déballée.
...

L'équipe de 69 minutes sans chichis aimerait inviter Marc Wilmots. Les premiers contacts ont été établis en avril mais rien ne bouge. L'Union Belge a simplement signalé à la RTBF que le coach des Diables n'était pas chaud pour cet exercice. Vincent Kompany est aussi dans le viseur mais la chaîne a bien compris que c'était mission impossible avec un joueur qui n'a plus accordé une longue interview individuelle à un média belge depuis deux ans. Un joueur qui continue à se multiplier sur tous les terrains mais pas ceux où sa vie pourrait être déballée. Avec Daniel Van Buyten, par contre, tout a été très vite réglé. Big Dan s'installera sur le fauteuil de Joëlle Scoriels le jeudi 23 octobre en prime time pour un entretien en direct d'environ deux heures. " Nous avons contacté son agent, Christophe Henrotay ", explique Sabrine Zorman. " Il nous a demandé un court délai de réflexion, le temps pour lui de podcaster une émission. Il a regardé celle que nous avons faite avec Kev Adams puis nous a très vite rappelé pour nous dire que le concept lui plaisait et que Daniel Van Buyten viendrait. Kev Adams, ce n'était pourtant pas le 69 minutes le plus mémorable... " Big Dan succédera à du beau monde parce que cette émission prend de plus en plus d'ampleur et de popularité. Le dernier invité, la semaine passée, fut le chanteur Bénabar. Juste avant lui, il y eut Monseigneur Léonard, qui ne fut pas déshabillé par l'animatrice mais presque... Sont aussi passés, pêle-mêle : Philippe Geluck, Christophe Dechavanne, Michel Drucker, Axelle Red, Julie Taton, et aussi Elio Di Rupo. Le studio de 69 minutes sans chichis peut accueillir une cinquantaine d'invités, l'ex-Diable a fait en sorte qu'une trentaine de personnes de la région de Froidchapelle puissent s'y installer. A la RTBF, on flaire " une grosse ambiance ". Pour Daniel Van Buyten, les sollicitations se bousculent depuis la fin de la Coupe du Monde. Venant du Bayern (il a confirmé récemment que son ancien club l'avait bel et bien relancé pour une nouvelle pige et n'a même pas exclu totalement de revenir sur sa décision d'arrêter, mais on y croit de moins en moins) mais aussi d'un tas d'autres horizons : séances de dédicaces de son autobiographie (de Chimay à Anderlecht en passant par Charleroi), présence dans un supermarché hi-fi et électro à l'occasion du lancement de FIFA 15, club d'affaires à Mons (Club 44), participation à une conférence dans la plus grande école secondaire de la Fédération Wallonie - Bruxelles, rencontre de clients et dédicaces dans le plus grand magasin de sports de la région de Charleroi, présence à une soirée d'un club de supporters, intronisation à la Jurade Princière de Chimay, contacts pour des contrats de consultant pour un journal et une chaîne de télé, interviews,... Un collaborateur de Christophe Henrotay réceptionne toutes les demandes et fait le tri en fonction de leur intérêt et de l'emploi du temps de Big Dan. PAR PIERRE DANVOYEDaniel Van Buyten s'installera dans le fauteuil de Joëlle Scoriels le jeudi 23 octobre en prime time.