Le championnat a repris ses droits dès vendredi dernier sur Canal+ avec la retransmission en direct de Standard-Mouscron. Cette saison, la chaîne cryptée diffusera encore plus de matches en exclusivité puisque, de 35 rencontres, on passera à 50 : 34 en co-production avec l'équivalent flamand de la chaîne, huit produits par les francophones et huit produits par les flamands.
...

Le championnat a repris ses droits dès vendredi dernier sur Canal+ avec la retransmission en direct de Standard-Mouscron. Cette saison, la chaîne cryptée diffusera encore plus de matches en exclusivité puisque, de 35 rencontres, on passera à 50 : 34 en co-production avec l'équivalent flamand de la chaîne, huit produits par les francophones et huit produits par les flamands. L'implication plus importante de Canal+ aura des répercussions au niveau des chaînes publiques, qui devront se contenter du strict droit à l'information dans les journaux télévisés. Cela signifiera donc la suppression d'une émission du vendredi soir comme Coup d'envoi sur la RTBF.Afin de contenter ses abonnés qui préféreraient une soirée au cinéma ou entre amis tout en ne voulant rien perdre du match, Canal+ a également décidé de rediffuser les matches du vendredi ou du dimanche soir. L'heure reste cependant à déterminer. Enfin, la chaîne cryptée programmera ponctuellement des soirées foot. C'est ainsi que vendredi dernier, après Standard-Mouscron, les abonnés de Canal blanc ont pu suivre en léger différé Bordeaux-PSG. En principe, ces matches internationaux (entre 100 et 120 par an) sont programmés sur Canal Bleu mais il s'agit ici d'une opération de promotion destinée à appâter le téléspectateur. Au niveau du commentaire, André Remy n'occupera plus que ponctuellement la tribune de presse pour se consacrer à un rôle de conseiller de la direction. Pierre Vandersmissen, Jean-François Remy et Philippe Hereng se relayeront donc au micro, entourés des consultants habituels ( Georges Grün, Philippe Saint-Jean, Jean-Paul Colonval) mais aussi de nouveaux visages avec lesquels André Remy mène actuellement les négociations. Les statisticiens de la chaîne travaillent également depuis un an à une amélioration du produit tandis qu'à la demande d' Eddy De Wilde, il n'y aura plus de reportages d'avant-match sur les clubs du jour. La demi-heure précédant le coup d'envoi sera consacrée à du football international ( Terre de Foot) et à du direct d'ambiance dans le stade. Mais Canal+ restera également très actif sur le plan européen. La chaîne a de nouveau acquis les droits de retransmission des matches à domicile d'Anderlecht en Coupe de l'UEFA. Pour la deuxième saison, elle diffusera également Kick-Off (le magazine du foot anglais) sur le Bleu. Enfin, l'Europe des Onze passera le lundi à 20 heurs sur le Bleu et à 22h15 sur le Blanc. (P. Sintzen)