équipe type 4-5-1 Gardien

Sammy Bossut, au profit duquel Geert De Vlieger a été sacrifié, s'est rapidement mué en révélation. Il déborde d'audace, il a gagné des points et domine son rectangle. Il n'est pas un gardien de ligne typique mais plutôt un portier qui sort. On le cite déjà à l'étranger.
...

Sammy Bossut, au profit duquel Geert De Vlieger a été sacrifié, s'est rapidement mué en révélation. Il déborde d'audace, il a gagné des points et domine son rectangle. Il n'est pas un gardien de ligne typique mais plutôt un portier qui sort. On le cite déjà à l'étranger. Dans l'axe, KarelD'Haene a débuté avec SteveColpaert mais au second tour, Jeremy Taravel, qui s'est intégré sans un pli, est devenu son partenaire. A droite, StijnMinne s'est imposé au détriment de BartVan Zundert et à gauche, BartBuysse, offensivement doué, a pris la place de LorisReina. Thomas Matton et FranckBerrier ont apporté leur force et leur technique aux flancs. En octobre, le coach a cru avoir trouvé l'entrejeu idéal avec le triangle complémentaire KevinRoelandts-Ludwin Van Nieuwenhuyze-Berrier mais au second tour, celui-ci a repris sa place à droite, KhaleemHyland entrant dans l'axe. Au premier tour, MbayeLeye a confirmé ses brillants débuts de la saison précédente (9 buts) mais son départ n'a posé aucun problème à Zulte Waregem : ErnestNfor, réserve à Gand, a occupé l'attaque avec brio, seul ou parfois soutenu par ChrisMakiese. Il n'est titulaire que depuis la mi-octobre et le voilà, à la fin de sa première saison parmi l'élite, le roi des assists. FranckBerrier allie technique et abattage. Il a prolongé son contrat de deux ans et sera le pilier de Zulte Waregem l'année prochaine. Titulaire incontesté l'année dernière, il s'est blessé et à son retour, il a été bouté de l'équipe par le jeune BartBuysse. Par la suite, il a quelque peu joué au c£ur de la défense mais a disparu au second tour. 7e journée Zulte étrille Anderlecht 4-0. Franck Berrier est titularisé pour la première fois. 14e journée Grâce à une transition rapide, Zulte Waregem bat le Standard à Sclessin (1-2). 21e journée Le départ de MbayeLeye ne pose pas de problème en attaque : intenable, Berrier permet aux siens de vaincre Genk 1-2. 33e journée En gagnant 0-2 à Mouscron, le club bat son record de points en D1. Nous avons été brillants face aux ténors mais nous avons encore perdu des points face aux équipes que nous devions normalement battre. C'est notre meilleure saison des quatre dernières années, elle surpasse même la fameuse première. Nous avons énormément progressé, en qualité, en technique et sur le plan mental. Nous jouons mieux en équipe, le niveau technique est supérieur grâce à l'arrivée de Matton et de Berrier et à l'éclosion de Roelandts. Nous avons été bons tactiquement et physiquement mais nous avons une marge de progression au niveau mental. Nous gagnons au Standard, entamons le match suivant avec la même mentalité mais plus rien ne marche. Franchement, en voyant Berrier les premiers mois, nous nous sommes demandé ce qu'il venait faire ici. Petit et frêle, il avait certes un bon tir mais il n'était pas convaincant dans les matches amicaux. Son exemple démontre qu'il faut laisser aux nouveaux le temps de trouver leurs marques. Matton m'a surpris agréablement aussi. Il venait de D2. J'aimerais être son manager ces prochaines années. J'ai eu peur mais N'for l'a bien remplacé. Je suis heureux qu'il ait prolongé son contrat de quatre ans. Il n'est donc pas un passant. D'ailleurs, ce qui me donne le plus de confiance, c'est que le club a décidé de conserver le noyau de cette saison. Ainsi, nous pouvons construire quelque chose et progresser. Saison après saison, Francky Dury améliore l'encadrement professionnel de son équipe. Perfectionniste à l'extrême, il s'entoure de spécialistes susceptibles de faire progresser ses joueurs. Chaque détail compte et le coach bénéficie d'une liberté qu'il n'aurait nulle part ailleurs. Il ose prendre des risques dans ses sélections. A l'aube de la saison, il a tranché en optant pour un jeune gardien parfaitement inexpérimenté mais prometteur, SammyBossut. GeertDe Vlieger n'a donc pas obtenu de reconduction de contrat. Un autre jeune talent, BartBuysse, est resté titulaire après avoir bien remplacé un routinier, LorisReina. Après un seul mois d'entraînement avec le noyau A, le jeune KhaleemHyland a obtenu la confiance de l'entraîneur. BON : Spectateurs Le nombre de spectateurs avait déjà crû de 6.188 à 6.550 par match et cette année, la moyenne a atteint les 7.000. BON ; Encadrement Hans Galjésert d'intermédiaire avec Portsmouth et a été adjoint au staff comme entraîneur des gardiens. Francky Dury s'entoure de spécialistes : staff médical élargi, psychologue. BON : Spectacle Zulte Waregem s'est érigé en bourreau des ténors. Dans son stade, il a battu Anderlecht et le Club, il a aussi brillé en déplacement, s'imposant au Standard et à Genk. BON : Finances La saison prochaine, le budget passera de 6,3 à 7 millions grâce à des rentrées supplémentaires en sponsoring. BON : Intégration Peu de déceptions. En octobre, Matton et Berrier constituaient déjà des révélations, N'for a pallié le transfert de Leye ; Makiese et Taravel se sont également avérés des renforts. Colpaert a commencé et fini en beauté. Des joueurs cédés par Portsmouth, Mutombo et Subotic sont partis prématurément mais Hyland a fait impression immédiatement. Muinonen et Neemelo ne se sont pas encore intégrés. par Geert Foutré