1. Un troisième joueur affiche 478 matches. Vandersmissen, Van Himst ou Courant ?

Réponse : Van Himst (Vandersmissen, 577 ; Courant, 452)
...

Réponse : Van Himst (Vandersmissen, 577 ; Courant, 452) le système de victoire à 3 points ? Réponse : en 1995 Réponse : Westerlo û Lommel (1-0) Réponse : la Lazio, vainqueur du Real Majorque (2-1) de Coupes du Monde ? Réponse : 3, en 1934, 38 et 82 Réponse : le Lierse en 1997 Réponse : l'Allemagne (3) et la France (2). Réponse : les Glasgow Rangers Réponse : Odilon Polleunis, de 1968 à 72. 1. Ooh... Paul Courant, non ? Ah bon, c'est Van Himst ! Je suis en bien belle compagnie ! 2. (sans hésitation) En 1995. Dans mes nouvelles fonctions, j'ai déjà eu l'occasion de plancher sur ce point de règlement. 3. L'année dernière, c'était Bruges-Mouscron. Et avant c'était Westerlo. Il a gagné. Mais contre qui ? Je dois réfléchir quelques instants. Ah, Lommel ! 4. Majorque. C'est pas juste ? Ah bon, il avait été battu par la Lazio... 5. En 1982, en Espagne, puis... attends... encore une autre bien avant. Donc deux. Ah, en 34 et 38, je ne m'en souviens pas ! 6. Le Lierse. Le genre de choses que je n'oublie pas. 7. La France en 84 et en 2000. Et puis... l'Allemagne sans doute. 8. Les Rangers. Au nombre de buts car ils ont fini ex aequo avec le Celtic. Je regarde toujours ce que font ces deux grands clubs. 9. Ce doit être Lon Polleunis, n'est-ce pas ? J'ai combien de points alors ? Ah, 6, ça peut aller. 1. Hein ? Paul Courant ? C'est qui alors ? Van Himst ? Je croyais qu'il en avait plus. 2. Ho ! Quand j'étais au Standard, c'était encore 2 pts. Je dirais 1992. Non ? En 95 ? Je croyais que c'était plus vieux que ça... 3. Ça c'est un cadeau, j'y étais ! Avec Westerlo contre Lommel. 4. Je ne sais plus. C'est une question très difficile. 5. Ah ! En Espagne, et encore... deux fois avant. Trois fois alors. 6. Le Lierse, avec Van Meir, etc. Et Gerets comme entraîneur. 7. Je pense aux Allemands, bien sûr. Et au Danemark... Non, plutôt la France. 8. Les Rangers grâce à un meilleur goal average. Sinon, ils avaient le même nombre de points que leurs rivaux. 9. Wilfried Van Moer ? Ah c'est Polleunis. Je n'y ai pas pensé. Cinq pts, c'est pas trop mal. Et Marc, il en a combien ? Mais c'est un malin...par Claude Henrot