" Timmy n'avait encore disputé que sept matches en division un avec Lommel mais je le considérais déjà comme un futur international. "
...

" Timmy n'avait encore disputé que sept matches en division un avec Lommel mais je le considérais déjà comme un futur international. " Daniel Nassen, 1998 " Durant la première saison, je n'ai pas utilisé la Mercedes du club. Elle était bien trop tape-à-l'oeil. Je préférais la camionnette de l'affaire de mon père. En plus, ça me permettait de lui faire un peu de pub et de gagner un peu d'argent en plus car en été, je fabriquais des moustiquaires que je vendais à Lommel... " Timmy Simons, 1999 " Je ne connaissais pas bien Timmy Simons mais pour beaucoup de connaisseurs, il est le nouveau Franky Van der Elst. Aux yeux de celui-ci aussi... " Olivier De Cock, 2000 " En parcourant les noms, en début de saison, on pouvait conclure que nous n'étions pas renforcés mais les deux nouveaux jeunes, Timmy Simons et Peter Van der Heyden, étaient bien plus loin que nous le pensions après deux mois : une excellente mentalité et un engagement à 200 %. " Dany Verlinden, 2000 " Quand le Club s'est manifesté, le choix a été vite fait, ne serait-ce que parce que, gamin, j'étais cloué devant la télévision pendant les matches européens du Club. Je n'ai pas hésité une seconde. " Timmy Simons, 2000 " Sa carrière prend un peu la même direction que la mienne. Je suis arrivé au Club en juillet et moins de six mois plus tard, j'étais international. " Franky Van der Elst, 2000 " Quand il y avait une fête à l'école, je l'y conduisais à 9 heures. Il me demandait de venir le rechercher à midi mais en général, il était déjà devant notre porte à 11 heures. Il avait couru d'Aarschot à la maison. Environ six kilomètres. " Paul Simons, 2001 " Quand j'évoluais en catégories d'âge de Diest, des équipes s'intéressaient à moi mais mon père disait toujours : - Si tu ne réussis pas à Diest, ce n'est pas la peine d'essayer ailleurs. Il avait raison... " Timmy Simons, 2001 " Si un joueur passe et que ça peut nous coûter des points, je n'hésite pas à le faucher. Mais donner un coup sans raison, non... D'ailleurs, je prends très peu de cartes. " Timmy Simons, 2001 " Tout est allé incroyablement vite. Il y a quatre saisons, je jouais encore en D3 avec Diest et maintenant, je pars au Mondial. Mais je suis conscient d'avoir eu un brin de chance avec le Club Bruges. Philippe Clement s'est blessé pendant la préparation, Trond Sollied m'a essayé et j'ai été lancé. " Timmy Simons, 2002 " Graham Taylor, le manager d'Aston Villa, voulait à tout prix voir Timmy Simons à l'oeuvre. Je l'ai conduit à La Louvière, un soir. Il l'a trouvé très bon mais il cherchait quelqu'un qui joue à droite de l'entrejeu. Style Englebert. " Dennis van Wijk, 2002 " Avoir un Simons, c'est de l'or en barre. S'il le faut, il joue sur l'aile gauche ou à l'arrière droit. Et sans se mettre en avant. Sa modestie est tout à son honneur. " Georges Leekens, 2002 " Il est extrêmement concentré à chaque entraînement. Ce n'est pas normal... Beaucoup de joueurs pourraient en prendre de la graine. Il s'adapte très facilement à tous les styles de jeu. Il peut évoluer au coeur de la défense, au milieu défensif et sans doute aussi dans un registre plus offensif. " Trond Sollied, 2002 " Quand on me dit que le Real s'intéresse à l'international roumain de l'Ajax, Christian Chivu, j'ai envie de lui dire de venir quelques fois à Bruges. Simons est au moins aussi bon et coûte nettement moins cher. " Georges Leekens, 2002 " La technique de Timmy n'était pas particulière, à Diest, mais son engagement et son caractère en acier trempé lui ont permis de réussir. Si l'entraînement débutait à 18.30 heures, Timmy était là depuis une demi-heure. A s'entraîner. Je l'ai fait glisser de l'entrejeu à la défense. " Fons Moons, 2002 " Son rayon d'action est son principal atout. Avec un joueur pareil, l'entraîneur n'a pas besoin d'intervenir beaucoup. S'il y a un problème quelque part en dehors de l'axe, il y a de fortes chances que Simons trouve une solution. " René Vandereycken, 2002 " Timmy a prolongé son contrat malgré la pression de Schalke 04, qui lui a offert une somme prodigieuse, avant même que le manager du club, Rudi Assauer, ne prenne contact avec moi. Assauer a commencé à m'appeler Anton mais je lui ai répondu : - Ah, oui : Anton aus Tirol. Tu ne m'auras pas. " Antoine Vanhove, 2003 " Toute équipe a besoin de leaders mais pas de gros cous. La modestie a toujours été l'atout du Club Bruges. Des leaders sans grande gueule, comme jadis Jan Ceulemans et Lorenzo Staelens. Maintenant, il y a Timmy Simons. " Georges Leekens, 2003 " Grâce à Timmy, je peux retirer deux défenseurs centraux. Je lui dis de tirer son plan tout seul. Même en Coupe d'Europe, nous l'avons fait à plusieurs reprises. Je n'ai encore jamais connu de joueur qui me permette de faire ça. " Trond Sollied, 2005 " Nous avons pris congé de notre entraîneur et de plusieurs piliers, à commencer par Timmy Simons. Pour moi, il peut revenir demain. " Michel D'Hooghe, 2006 " Durant sa première saison à Eindhoven, Timmy Simons a été le joueur le plus déterminant du PSV. " Hugo Borst, 2006 " On dit que je suis une oasis de calme au milieu des invectives hollandaises. C'est différent, ici. Moi, je corrige d'une autre manière, sans employer de gros mots. J'estime qu'il y a des limites, y compris dans l'usage des mots. " Timmy Simons, 2006 " Erik Gerets, Luc Nilis, Timmy Simons : une belle série. On ne peut qu'être fier de pouvoir enfiler le brassard de capitaine au PSV. " Timmy Simons, 2007 " Simons mérite le brassard. Son apport footballistique est conséquent et il constitue un modèle pour le groupe. " Ronald Koeman, 2007 " Je parle régulièrement aux joueurs de l'AZ, Gill Swerts et Mousa Dembélé. Alkmaar est proche et nous sommes du même âge. Je ne me vois pas jouer à la PlayStation avec Timmy Simons. " Jan Vertonghen, 2008 " Simons était le premier lieutenant de Guus Hiddink après Cocu. L'année dernière, Gomes, le gardien, était le leader naturel du groupe. Ils sont partis et Timmy se fraie un chemin à coup de clichés remarquables et de réponses qui ne veulent rien dire. " Frans van den Nieuwenhof, 2008 " Je vais aux toilettes à deux moments précis d'un match : au début des pages publicitaires et quand Timmy Simons entre en action. " Johan Derksen, 2008 " Le déménagement des vieux meubles va vite, chez les Diables Rouges. Dick Advocaat a déjà dit à Simons qu'il n'avait plus besoin de se présenter. " Peter Vandenbempt, 2009 " Le FC Nuremberg a une équipe très jeune. Fort de son expérience, Timmy doit diriger les jeunes. Il parle parfaitement allemand et il a été immédiatement prêt à rejoindre la Bundesliga pour la fin de sa carrière. " Dieter Hecking, 2010 " Je n'ai pas trahi la confiance que le club m'a témoignée en m'offrant encore un contrat de deux ans alors que j'ai 33 ans. J'ai même reçu une proposition de prolongation. " Timmy Simons, 2011 "Timmy Simons est un exemple pour tous, sur le terrain et en dehors. Nous devons le juger match par match mais il est loin d'être fini. " Marc Wilmots, 2012 " Je n'ai qu'un objectif et c'est le Mondial brésilien. " Timmy Simons, 2013 " Le retour de Simons à Bruges est extrêmement important. C'est un joli coup du management. Timmy personnifie la culture du travail, de la rage de vaincre et de la volonté d'apprendre, jour après jour. " Chris Van Puyvelde, 2013 " Je n'ai pas sélectionné Simons pour le Mondial. Nous avons une longue histoire en commun mais je veux donner une chance aux jeunes. Ça a été dur émotionnellement pour Timmy mais pour moi aussi. " Marc Wilmots, 2014 " Une fois, j'ai convoqué Claudemir dans mon bureau pour lui montrer des images de Timmy. Je lui ai ensuite dit : le prochain match, tu vas l'observer pendant 90 minutes du banc. Tu vas voir un joueur qui exécute à la perfection son rôle de médian défensif. " Michel Preud'homme, 2015 " Je n'avais encore jamais vécu ce qui s'est passé à notre arrivée au stade. Les supporters nous ont communiqué leur soif incroyable du titre et nous avons achevé le travail. " Timmy Simons, 2016 " Je suis époustouflé de voir Timmy Simons se lancer dans certaines discussions. D'un Michel Preud'homme dans le rôle principal, nous sommes passés à un Michel Preud'homme dans un rôle secondaire. " Eddy Snelders, 2016 PAR CHRIS TETAERT - PHOTOS BELGAIMAGE