1. Neymar

5 février 1992, Brésilien, Santos
...

5 février 1992, Brésilien, Santos En août 2010, Chelsea propose 35 millions d'euros pour acquérir le jeune Neymar, alors âgé de 18 ans. Mais Santos refuse et le Brésilien n'arrive pas davantage à conclure un accord personnel avec le club londonien. L'offre de Chelsea de 4 millions d'euros nets par an est inférieure d'un million à ce qu'il gagne au Brésil. Neymar a débuté à Santos en 2003 et le 7 mars 2009, à 17 ans, il effectue son entrée en équipe fanion. Il apparaît comme un phénomène et est d'emblée comparé à ses prestigieux prédécesseurs à Santos, Pelé et Robinho. Des légendes comme o' Rey et Romario insistent pour que Dunga le retienne déjà dans la Seleçao pour la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Mais le coach national refuse... malgré une pétition de plus de 14.000 signatures en faveur du jeune. L'avenir de Neymar se situe probablement à Madrid. C'est en tout cas l'avis de Pelé : " Si j'étais à sa place, j'opterais pour le Real. Il a toutes les qualités requises pour réussir en PrimeraDivision. " 12 août 1990, Italien, Manchester City On en arriverait à oublier que Mario Balotelli est un immense talent, tant l'attaquant apparaît souvent dans l'actualité de manière négative. Excès de vitesse, déclarations arrogantes ou autres faits et gestes qui provoquent la colère de ses entraîneurs. Son comportement s'explique sans doute partiellement par ses origines. MarioBurwuah est né le 12 août 1990 à Palerme de parents ghanéens qui l'abandonnent à l'âge de deux ans dans un hôpital à Brescia. L'institution hospitalière le recueille un court laps de temps avant qu'il soit adopté par la famille Balotelli. Le petit Mario y hérite de deux nouveaux frères et d'une s£ur. A l'école, il est discriminé à cause de la couleur de sa peau. Il subit également le racisme dans sa carrière sportive. Mais cela ne freine pas son ascension fulgurante. A 17 ans, il réussit un test à Barcelone, mais opte néanmoins pour l'Inter. Durant l'été 2010, il est transféré à Manchester City pour 30 millions d'euros. 1er janvier 1992, Anglais, Arsenal A 16 ans, Jack Wilshere était déjà comparé aux légendaires stars d'Arsenal, Liam Brady et Dennis Bergkamp. En 2008, le jeune médian débute en équipe première au tournoi de l'Emirates Cup et stupéfie tout son monde en se jouant de Michel Salgado, alors au Real Madrid. Durant sa première saison, Wilshere joue 8 matches et réussit son premier but contre Sheffield United en Carling Cup. En 2010, Arsène Wenger décide de le prêter durant une saison à Bolton Wanderers où il apparaît 13 fois comme titulaire. Revenu à Londres, Fabio Capello le fait débuter en août 2010 en équipe d'Angleterre face à la Hongrie en match amical. La saison dernière il s'est érigé comme l'un des joueurs de base d'Arsenal. Polyvalent, il est aussi intelligent, fort dans les duels et bénéficiant d'un excellent placement. Il témoigne aussi de beaucoup de tempérament, même trop parfois... 7 janvier 1991, Belge, Lille Lorsqu'en 2010 il remet à Eden Hazard le trophée du meilleur jeune talent de la saison française, Zinédine Zidane ajoute qu'il emmènerait volontiers le Belge au Real Madrid. Des entraîneurs de haut rang comme Aimé Jacquet, Arsène Wenger ou Guy Roux prononcent également plein d'éloges à l'égard du jeune Belge. Tant en 2009 qu'en 2010 Hazard est plébiscité Meilleur Espoir de la Ligue 1. Cette année, il a été carrément désigné Meilleur joueur de la Ligue 1, devenu titulaire à part entière d'un Lille qui a remporté le championnat et la Coupe de France. En équipe nationale, ça ne tourne néanmoins pas encore comme il le voudrait... 7 novembre 1990, Espagnol, Manchester UnitedPar analogie avec Edwin van der Sar, désormais à la retraite, le surnom de David de Gea à Manchester est devenu Van der Gea... Né et élevé à Madrid, footballeur à l'Atletico, de Gea est déjà une figure connue bien avant d'être titularisé en équipe fanion de l'Atletico. Le jeune gardien s'est en effet illustré en équipe nationale en remportant le Championnat d'Europe des U17 et en participant ensuite à la finale perdue du Mondial des mêmes U-17. En 2009, l'Atletico engage toutefois pour une durée de quatre saisons Sergio Asenjo, jeune gardien du Real Valladolid, d'un an l'aîné de Gea. Mais en novembre, Asenjo commet quelques bévues et après un changement d'entraîneur, c'est au tour de David de prendre place dans les buts. Il joue 35 matches et obtient en fin de saison son premier trophée : l'Europa League 2010 après le succès en finale de l'Atletico sur Fulham (2-1). La saison dernière, il joue les 38 matches de la Liga et est engagé en mai à Manchester United pour succéder à van der Sar. 12 juillet 1991, Colombien, FC Porto Durant l'été 2010, le FC Porto acquiert le jeune Colombien James Rodriguez au club argentin de Banfield pour un montant de 5,1 millions d'euros, représentant toutefois seulement 70 % des droits du club portugais sur le joueur. Le contrat prévoit également une clause libératoire fixée à au moins 30 millions d'euros. Au cours de sa première saison, James fait d'emblée très grosse impression : demi offensif, il réussit 6 buts et délivre 18 assists dans une équipe de Porto qui remporte le championnat et la Coupe plus l'Europa League ! Après la finale contre Guimaraes, gagnée 6-2 avec 3 buts de Rodriguez, Porto rachète aussi les 30 % restants des droits sur le jeune footballeur. Depuis, Rodriguez a conclu un nouveau contrat de cinq ans avec Porto et son prix de transfert est monté à 45 millions. 3 juin 1992, Allemand, Dortmund Mario Götze a évolué dans toutes les catégories et équipes d'âge de Dortmund et à partir de ses 14 ans, a effectué le même parcours dans les sélections nationales. Le 21 novembre 2009, il débute en équipe fanion du Borussia en remplacement de Jakub Blaszczykowski à deux minutes de la fin. Durant la saison dernière, Jürgen Klopp en a fait un titulaire à part entière. De semaine en semaine, il étale son talent et en novembre 2010, un an après ses débuts en Bundesliga, Joachim Löw l'appelle en équipe nationale à l'occasion d'un match amical contre la Suède. A voir jouer Götze, le football semble un jeu très simple. Il doit essentiellement son efficacité à un sens tactique très développé et à une parfaite technique d'exécution. Très à l'aise des deux pieds, il témoigne aussi de beaucoup de profondeur dans son jeu. 9 juillet 1990, Brésilien, Manchester United La ressemblance avec son frère jumeau Fabio est tellement frappante que, lors d'un match de la Carling Cup contre Barnsley, l'arbitre Chris Foy a brandi la carte jaune sous le nez de Fabio alors que c'était Rafael qui avait commis la faute sur Jamal Campbell-Ryce... Il existe pourtant des différences entre les deux frères. Rafael est meilleur défenseur, grâce notamment à une formidable mentalité. Fabio est plus habile balle au pied et, au Brésil, il a toujours été considéré comme le meilleur des deux frères. Mais il est gaucher et à Manchester, il y a un certain Patrice Evra. A droite, Rafael ne souffre pas de cette concurrence. Une chose est certaine : Rafael et Fabio seront demain les deux arrières latéraux de Manchester United. 14 septembre 1990, Brésilien, Shakhtar Donetsk Au Brésil, Douglas Costa a très rapidement été considéré comme le nouveau Ronaldinho. Surtout après la conquête du titre de champion d'Amérique du Sud avec l'équipe des Espoirs brésiliens, dont il était la figure de proue. Si, d'emblée, Manchester United et le Real Madrid témoignent de leur intérêt, c'est curieusement le richissime club ukrainien qui parvient à lui faire signer un contrat de cinq ans. La première saison à Donetsk du jeune Brésilien n'est pourtant pas exceptionnelle : il ne joue pas toujours la totalité des 90 minutes. Il a rectifié le tir la saison dernière. Du coup, Liverpool, Manchester United et Manchester City s'intéressent à nouveau au jeune talent. Arsenal a proposé un transfert sur base d'échange avec Denilson, et a essuyé le refus du club ukrainien, qui désire avant tout de l'argent. Douglas Costa est à la base un n°10, mais à Donetsk, ce gaucher joue plutôt comme ailier droit. Cela lui permet d'entrer facilement dans le jeu, de servir ses partenaires et de marquer des buts du pied gauche. 12 juin 1992, Brésilien, Inter Philippe Coutinho a à peine 16 ans quand l'Inter Milan se presse au portillon. Les Italiens ne peuvent pas encore l'embrigader mais ils sont cependant à ce point persuadés de ses talents de dribbleur qu'ils l'acquièrent malgré tout. Ils déboursent 4 millions d'euros et le prêtent durant deux saisons à Vasco de Gama. Malgré son âge, Coutinho s'y hisse au rang de titulaire. Durant l'été 2010, à 18 ans, il déménage avec sa famille en Italie. Avec Rafael Benitez comme entraîneur, Coutinho s'affirme à Milan et ses prestations lui valent même une première sélection nationale en octobre 2010 face à l'Iran. Avec le départ de Benitez et la venue de Leonardo, moins épris du jeu de cet incorrigible dribbleur, le jeune Brésilien reçoit moins d'occasions et de temps de jeu. Espérons qu'il sera davantage utilisé durant la saison à venir. 14 février 1992, Danois, Ajax Balle au pied, Christian Eriksen est pratiquement impossible à arrêter. De plus, il possède la vista et la technique nécessaires pour adresser une passe parfaite en profondeur. En progrès constants, il s'avère être également un excellent finisseur et spécialiste des coups francs. Eriksen n'a encore que 19 ans mais s'affirme d'ores et déjà une valeur incontournable pour les champions des Pays-Bas. Et il poursuit une même ascension en équipe nationale danoise. 13 mai 1993, Belge, Chelsea A 16 ans, Romelu Lukaku signe son premier contrat de footballeur pro à Anderlecht et débute le même mois en équipe fanion à l'occasion d'un match d'appui pour le titre face au Standard. C'est le point de départ d'une carrière-éclair. En équipe nationale, Georges Leekens l'a baptisé " notre grand petit garçon ". Lukaku possède en effet toutes les qualités réclamées à un attaquant de pointe moderne. Il est grand, fort balle au pied, possède une bonne technique et l'instinct du buteur. A Chelsea, il subira toutefois la concurrence de son idole Didier Drogba. Mais il bénéficiera aussi de ses conseils. 4 mars 1992, Argentin, AS Rome Lionel Messi avait 13 ans quand Barcelone l'a amené avec sa famille d'Argentine en Espagne. C'était en 2000. Cinq ans plus tard, le club catalan était persuadé d'avoir découvert à nouveau un talent de cet acabit : le jeune Erik Lamela de River Plate, alors âgé de 12 ans seulement. Barcelone avait promis 100.000 euros par mois à la famille du jeune footballeur. Mais le deal n'a finalement pas eu lieu. Lorsqu'à la fin de la saison dernière, River Plate a été condamné à la relégation, plusieurs grands clubs se sont à nouveau manifestés, dont surtout l'AC Milan. Mais c'est l'AS Rome qui a enrôlé le 10 gaucher. 16 février 1991, Espagnol, ValenceCe meneur de jeu a été acquis la saison dernière par le Real Madrid au Racing Santander. Au sein du club portuaire, ce blondinet s'est élevé comme l'une des sensations du championnat espagnol. Et il a provoqué l'intérêt des grands clubs. Au Real, il n'a cependant pas réussi à se hisser à faire son trou. Sous José Mourinho, il n'a participé qu'à une quinzaine de matches : ce qui n'est pas rien. Son concurrent au poste de numéro 10, Mesut Özil a également souvent pris place sur le banc. Cette saison, Canales a été prêté à Valence. 10 octobre 1991, Suisse, FC BâleXherdan Shaqiri attire une première fois l'attention lors du tournoi de la Premier Cup en 2007. Il s'agit d'une compétition réunissant 9.000 jeunes footballeurs de moins de 15 ans venus de 43 pays. Cette année-là, Shaqiri en est élu le meilleur joueur. Depuis, il a fait son chemin. Il est devenu une valeur sûre de l'équipe de Bâle ainsi que de l'équipe nationale suisse avec laquelle il a participé à Coupe du Monde 2010. Il est quelquefois comparé au meneur de jeu roumain Gheorghe Hagi. L'Albanais est un attaquant, un gaucher explosif qui recherche surtout le flanc. 20 septembre 1993, Allemand, Schalke 04 Julian Draxler a fait ses débuts en Première le 15 janvier 2011 contre Hambourg. A 17 ans et 17 mois, il est le plus jeune débutant en championnat de Shalke 04 et aussi l'un des plus jeunes de l'histoire de la Bundesliga. Son premier but mérite également la citation : il le réussit en quart de finale de la DFB Pokal contre Nuremberg, à une minute de la fin des prolongations, alors qu'il venait d'entrer au jeu, offrant ainsi la victoire (3-2) à son club ! Tout commence à SV Rentfort, le club de son lieu de naissance, Gladbeck. En 2001 il est transféré à Shalke où il parcourt toutes les équipes d'âge. Ce médian offensif vient de prolonger son contrat jusqu'en 2016. 8 août 1990, Uruguayen, PalermeAbel Hernandez débarque à Palerme en 2009 en compagnie de son compatriote plus âgé Edinson Cavani. Un mois plus tard il peut débuter en championnat contre Lecce, précisément en remplacement de Cavani. Il n'a alors que 18 ans et doit se satisfaire le reste de la saison d'autres apparitions partielles. La campagne suivante il est titulaire à sept reprises et entre quatorze fois au jeu. La saison dernière enfin, il a élevé son rang : il a inscrit 9 buts et s'affirme comme l'une des révélations du championnat de Serie A. Malgré la concurrence de Luis Suarez, de Diego Forlan et de Cavani, le coach Oscar Tabarez lui a déjà octroyé des apparitions régulières en équipe nationale uruguayenne. 11 avril 1991, Espagnol, Barcelone Son bilan de la saison dernière affiche 27 matches, 3 buts et 3 assists. C'est un score honorable mais au sein de l'équipe reine de Barcelone c'est fantastique. On connaît l'exceptionnelle valeur de l'entrejeu catalan avec ses Xavi, Iniesta, Busquets et Keita. Et pourtant, le jeune Alcantara y joue un rôle progressivement plus important. Thiago est le fils de l'ancien international brésilien Mazinho. Né en Italie, élevé en Espagne, il est retourné au Brésil à l'âge de dix ans. C'est là-bas que Barcelone le déniche et le ramène au célèbre centre de La Masia. Il a évolué dans toutes les équipes de jeunes de Barcelone et a été le capitaine de toutes les équipes d'âge nationales espagnoles et vient de disputer son premier match avec la Roja justement contre l'Italie à Bari, sa ville natale. En mai 2009, il a débuté en équipe fanion du Barça. 11 mars 1991, Anglais, Everton Jack Rodwell débute dans l'équipe des U18 d'Everton alors qu'il n'a que 14 ans ! Deux ans plus tard, il entre dans le livre des records : il fait son entrée en équipe fanion en match de Coupe UEFA contre les Néerlandais de AZ à l'âge de 16 ans et 284 jours. Depuis, le coach David Moyes fait régulièrement appel à lui. Rodwell est capitaine de l'équipe de la Jeune Angleterre et cet excellent défenseur est considéré comme le nouveau Rio Ferdinand ou John Terry. Everton l'utilise également comme demi défensif, misant sur sa technique et sa clairvoyance à la relance. 13 décembre 1991, Français, Porto Eliaquim Mangala constitue une véritable tour dans l'axe central d'une défense. Au Standard, il a assumé avec succès la lourde succession d' Oguchi Onyewu et de Mohamed Sarr. Explosif sur les premiers mètres et imbattable dans les airs, il est aussi animé par un mental de gagneur. Le Standard a reçu 6,5 millions d'euros pour son transfert à Porto. 11 mai 1992, Belge, Atletico Madrid Selon beaucoup, le titre de champion de Belgique 2011 de Genk doit essentiellement être attribué à son gardien, Thibaut Courtois. Lors du dernier match des play-offs contre le Standard, décisif pour l'attribution du titre, le gardien (1,99 mètre) a effectivement accompli trois arrêts exceptionnels dans les dernières minutes, préservant ainsi le point déterminant pour Genk (1-1). Il a été plébiscité Gardien de l'année et obtenu un transfert à Chelsea qui le prête momentanément à l'Atletico Madrid. 4 juin 1993, Argentin, FC Porto Fils de parents paraguayens mais né en Argentine, le jeune Juan Manuel Iturbe a longtemps fait l'objet de discussions entre les fédérations d'Argentine et du Paraguay à propos de son appartenance. Le footballeur a finalement tranché et choisi l'Argentine. Cet attaquant gaucher présente plusieurs points communs avec le Néerlandais Arjen Robben. Il a été acquis depuis janvier 2011 par Porto mais a achevé la saison avec Quilmes en Argentine. A présent âgé de 18 ans, il entame la nouvelle campagne sous le maillot de Porto. 25 avril 1993, Français, Real Madrid Le 21 mai dernier, Raphaël Varane est le capitaine de l'équipe de Lens qui perd par 1-0 le match en déplacement contre Arles-Avignon et est relégué en Ligue 2. Un mois plus tôt, Varane avait fêté ses 18 ans. L'horizon ne se ferme pourtant pas pour autant devant le jeune international français qui se voit offrir un transfert au Real Madrid. Varane peut évoluer à la fois comme demi défensif ou dans l'axe de la défense. 3 août 1994, Suisse, Grasshoppers Exceptionnel ! Le 13 mai 2010, Endogan Adili effectue ses débuts en équipe fanion des Grasshoppers Zürich en déplacement à Aarau et inscrit d'emblée un but : à 15 ans et 283 jours, il devient le plus jeune buteur de l'histoire en Europe... Avec l'équipe nationale suisse des U16, il a disputé 7 rencontres et inscrit trois buts. La saison dernière, il a disputé 17 matches pour le compte des Grasshoppers et est considéré à juste titre comme l'un des plus grands jeunes talents suisses. 24 juin 1992, Autrichien, Bayern MunichEn janvier 2009, Louis van Gaal extrait le jeune David Alaba, fils d'un père nigérian et d'une mère philippine, du centre de formation bavarois et le sélectionne immédiatement en équipe fanion. Trop tôt ! Face à l'Eintracht Francfort, aligné comme back gauche, alors qu'il évolue habituellement en médian parmi les jeunes, Alaba passe à travers et loupe totalement son entrée. Mais son talent reste incontestable. En janvier 2011, le Bayern le prête momentanément à Hoffenheim. Entre-temps, il a également accédé à l'équipe nationale autrichienne. PAR TACO VAN DEN VELDE