1890

Minutes, soit le temps maximum de jeu, la somme de 21 journées. Qui n'en a pas raté un instant ? Mathew Ryan (Club Bruges), Olivier Deschacht (Anderlecht), Javi Martos (Charleroi), Matz Sels et Thomas Foket (AA Gand), Denis Odoi (Lokeren OV), Sammy Bossut (SV Zulte Waregem) et Colin Coosemans (Waasland-Beveren).
...

Minutes, soit le temps maximum de jeu, la somme de 21 journées. Qui n'en a pas raté un instant ? Mathew Ryan (Club Bruges), Olivier Deschacht (Anderlecht), Javi Martos (Charleroi), Matz Sels et Thomas Foket (AA Gand), Denis Odoi (Lokeren OV), Sammy Bossut (SV Zulte Waregem) et Colin Coosemans (Waasland-Beveren).Minutes pour le défenseur genkois Anele Ngcongca. L'international sud-africain attint également les 100 % car son équipe compte, comme Ostende, un match en moins, suite au report de leur rencontre. Au sein de l'équipe de Frederik Vanderbiest, le défenseur central français Frédéric Brillant a réussi la même performance.Sur 10. C'est la moyenne du gardien gantois Matz Sels (22 ans), leader de notre classement par points, sur base des cotes attribuées après chaque match aux joueurs. L'international belge gagne des points pour l'équipe de Hein Vanhaezebrouck. L'ancien portier lierrois n'a commis une erreur que sur le but du Standardman Igor De Camargo.minutes. Abdoulay Diaby (Mouscron-Péruwelz) est le meilleur buteur avec 12 buts en 1.809 minutes, ce qui fait un but toutes les 150 minutes pour l'attaquant français de 23 ans. Toutefois, après la CAN, le mercenaire de Lille ne reviendra pas au Canonnier, le LOSC ayant pris soin de le récupérer. Changements pour Felice Mazzu et Michel Preud'homme à Charleroi et au Club Bruges mais cela n'a absolument pas nui aux automatismes de leur équipe, à en juger par le classement. La rotation ne constitue donc pas un obstacle à de bons résultats.Cartes jaunes pour le médian français Kevin Vandendriessche (Mouscron-Péruwelz), comme pour Christian Kabasele (RC Genk), Olafur Skulason (Zulte Waregem) et le duo David Hubert-Robson (Waasland-Beveren). Ils sont les joueurs les plus durs et les arbitres les tiennent à l'oeil. Le capitaine du RMP ne doit pas désespérer puisqu'il a obtenu un contrat de trois ans à Ostende à partir de l'été.Penalties sur six, soit 100 % de réussite pour Sébastien Siani, chargé de leur conversion à Ostende. Le médian camerounais de 28 ans est le seul à connaître pareille réussite. Seul le Club Bruges a bénéficié de plus de coups de réparation - huit - mais il en a raté deux. Courtrai et Gand font encore moins bien avec trois ratés. Au total, on a botté 33 penalties, dont 15 sans succès.clean sheets pour Anderlecht cette saison grâce à son gardien Silvio Proto, sur un total de 89 en D1 jusqu'à présent. Ce n'est pas pour rien que l'ancien international belge est considéré comme un des candidats au Soulier d'Or. Gand, Genk et le Standard suivent le Sporting avec huit matches sans but contre.Buts contre son camp en un match, c'est ce qui est arrivé à l'infortuné Lierrois Eric Matoukou lors de l'éclatante défaite 0-6 à domicile contre le Club Bruges. Le défenseur central camerounais n'est pas le seul dans ce registre car le Congolais Chancel Mbemba (Anderlecht) a aussi battu son propre gardien contre Westerlo et Mouscron-Péruwelz. La saison passée, Mbemba avait marqué contre son camp puis inscrit un but contre Benfica en Coupe d'Europe et dans les play-offs contre le Standard.Minutes pour Gilles Ruyssen à Westerlo. Le défenseur central de vingt ans se souviendra longtemps de son entrée au jeu, en remplacement de Birger Maertens, contre Charleroi. L'ancien Gantois a en effet inscrit un but lors de la défaite 2-3 des siens mais il a également trompé son propre gardien, Koen Van Langendonck.Fois, Bjorn Ruytinx, joker d'Ostende, a marqué alors qu'il était entré en cours de match. L'ancien préféré et capitaine d'Oud-Heverlee Louvain n'a toutefois pas encore réussi à s'imposer comme titulaire dans la phalange de Frederik Vanderbiest.Mètre, c'est la taille moyenne des joueurs du Cercle, qui aligne la plus grande équipe. Le gardien Olivier Werner est imposant du haut de son 1m91. Les Vert et Noir n'ont toutefois pas une attaque à la hauteur : ils n'ont marqué que 14 buts et sont les moins productifs de l'élite.Goals, sept assist et quatre cartes jaunes, c'est le bilan provisoire de Teddy Chevalier, l'enfant terrible de Courtrai. Le Français est un survivant. L'approche paternelle d'Yves Vanderhaeghe l'aide à conserver un niveau constant. Cartes (47 jaunes, 6 rouges) et quatre penalties en treize matches, c'est le bulletin actuel de l'arbitre Alexandre Boucaut. C'est lui qui a exclu le plus de joueurs mais en matière d'avertissements, c'est son collègue Christophe Dierick qui est en tête avec 55 cartes jaunes.Cartes rouges pour le Lierse, lanterne rouge, ce qui souligne son impuissance. Rami Bensebaini (19 ans), le défenseur central algérien, peu expérimenté, a déjà été exclu deux fois. Mamoutou N'Diaye et FormoseMendy (SV Zulte Waregem), Eyong Enoh (Standard) et Elimane Coulibaly (KV Ostende) ont également été renvoyés deux fois du terrain.Buts ont déjà été inscrits. Le Club Bruges se distingue : il en a marqué 54. La production des troupes de Michel Preud'homme se répartit entre quinze footballeurs. Le meilleur buteur, le Chilien Nicolas Castillo, n'est que troisième au classement des meilleurs buteurs avec huit réalisations.La somme des neuf buts et cinq assists de Laurent Depoitre. L'attaquant de Gand est le leader inattendu de ce classement. C'est un développement significatif de l'avant de 26 ans, qui n'avait inscrit que sept buts en 2.374 minutes la saison passée pour le compte d'Ostende. PAR FRÉDÉRIC VANHEULE