Tout a commencé en 83-84, lors d'une saison à l'Espanyol qu'il débuta sous la houlette d'un certain MichelPavic et qu'il termina sous les ordres de XabierAzkargorta. Il quitta le deuxième club catalan en 1988, après deux autres championnats avec Azkartagorta et deux nouveaux avec JavierClemente. Il passa ensuite trois saisons, de 1988 à 1991, au FC Barcelone de ...

Tout a commencé en 83-84, lors d'une saison à l'Espanyol qu'il débuta sous la houlette d'un certain MichelPavic et qu'il termina sous les ordres de XabierAzkargorta. Il quitta le deuxième club catalan en 1988, après deux autres championnats avec Azkartagorta et deux nouveaux avec JavierClemente. Il passa ensuite trois saisons, de 1988 à 1991, au FC Barcelone de JohanCruyff. En 91-92 s'en alla à l'Atletico Madrid sous la direction de LuisAragonés. Retour au FC Barcelone de Cruyff en 92-93, avant de retrouver Aragonés, mais au FC Séville cette fois, de 1993 à 1995. La saison 95-96 se passa au Real Madrid: commencée avec JorgeValdano et terminée avec ArsenioIglesias. En 1996, il partit à Saragosse, où il vécut deux saisons avec Costa comme entraîneur. Depuis 1998, il est à Majorque, où il évolua successivement sous la direction d' HectorCuper, de FernandoVazquez, d'Aragonés, puis successivement de Krauss, Kresic et Llompart au cours de la même saison 2001-2002, et enfin de GregorioManzano depuis le début de ce championnat. Faites-le compte: Miquel (avec un q) Soler, qui fut également international A à neuf reprises, dispute sa 20e saison en D1. C'est le record en Espagne. Né le 13 mars 1965 à Hostalets de Bas, un village de montagne de la province de Gérone, Miquel Soler n'est pas le footballeur le plus âgé de la Liga: c'est Donato, le Brésilien du Deportivo, qui a passé le cap des 40 ans. Mais ils sont rares, ceux qui ont porté le maillot de sept équipes différentes. "Des derbies, j'en ai vécus dans tous les coins du pays et dans tous les camps", souligne-t-il. "Des derbies catalans, dans le camp de l'Espanyol d'abord, dans celui du FC Barcelone ensuite. Des derbies madrilènes, dans le camp de l'Atletico, puis du Real. Enfin, des derbies sévillans". Son palmarès renseigne deux titres, deux coupes et une Coupe des Coupes. Clemente, avec lequel il disputa la finale de la Coupe de l'UEFA en 87-88, en fit un flanc gauche alors qu'il était à l'origine un attaquant. Jamais il n'avait imaginé une telle carrière. Au départ, il pensait raccrocher les crampons à 30 ans. (D.Devos)