De gros coups sur la tête. LES Statistiques

JOUEURS UTILISéS : Babatunde (14), Behi (15), Billy (12), Casto (2), Chebaiki (8), Cordado (6), Cortes (12), Datti (16), De Castro (9), Dos Santos (1), Gadiaga (4), Goussé (10), Hany (10), Ingrao (7), Kouyo (10), Londo (16), Mirri (12), Nibombé (7), Rabesandratana (12), Schmidt (3), Suray (14), Touré (1), Van De Putte (9), Willockx (5).
...

JOUEURS UTILISéS : Babatunde (14), Behi (15), Billy (12), Casto (2), Chebaiki (8), Cordado (6), Cortes (12), Datti (16), De Castro (9), Dos Santos (1), Gadiaga (4), Goussé (10), Hany (10), Ingrao (7), Kouyo (10), Londo (16), Mirri (12), Nibombé (7), Rabesandratana (12), Schmidt (3), Suray (14), Touré (1), Van De Putte (9), Willockx (5). BUTEURS : Babatunde (2), Cortes (1), Datti (7), Goussé (3), Londo (1). ASSISTS : Babatunde (1), Cortes (1), Datti (1), Hany (2), Suray (1). CARTES JAUNES : 26 CARTES ROUGES : 3 PENALTIES : 2 pour (2), 3 contre (3). CORNERS : 57 pour, 65 contre. FAUTES : 280 commises, 255 subies * Après 16 rencontres suite à la remise du match Mons-Anderlecht.Aliyu Datti est l'un des trois Montois à sortir du lot, avec Olivier Suray et Nicolas Goussé. L'attaquant nigérian prouve qu'il méritait sans doute mieux qu'un statut de joker de luxe au Standard. Mais, pour qu'il rebondisse complètement avec Mons, il faudrait qu'il soit alimenté plus ou moins correctement. Il y a encore énormément de boulot... Il y a une bonne dizaine de joueurs qui pourraient revendiquer le titre de flop du premier tour... en plus de la direction. Ange Kouyo n'est qu'un symbole d'une campagne de transferts catastrophique. Le défenseur ivoirien, et d'autres, trouveraient difficilement leur place dans un club de D2 correctement géré. Reprendre après huit journées un noyau très malade mentalement et dont j'ignorais tout, ce n'était pas évident. Notre collecte de points est très maigre depuis mon arrivée, mais je maintiens ce que j'avais déclaré à ce moment-là : il y a de la qualité dans ce groupe. Assez pour bien négocier le deuxième tour sans transférer au mercato ? Je n'irais pas aussi loin. Les statistiques sont là : si nous avons aussi peu de points, c'est sûrement û aussi û parce que certains joueurs sont un peu courts. La semaine dernière, un des fils de Robert Waseige a assisté à un de nos entraînements et m'a fait une remarque intéressante : - Tes joueurs se donnent à fond et ils n'ont pas l'air mauvais. C'est un bon résumé de notre situation : entre les Montois qui s'entraînent en semaine et ceux qui jouent le week-end, il y a un monde de différence. C'est d'abord une question de confiance : quand vous prenez de gros coups sur la tête autant de semaines d'affilée, vous finissez par douter de tout. Je pense par exemple à nos bons matches contre le Standard et le Germinal Beerschot, que nous aurions pu gagner mais que nous avons perdus. A Bruges, nous avons dû batailler à dix pendant presque tout le match. Tout cela est dur à vivre. Je suis aussi obligé d'adapter chaque semaine mon équipe aux qualités de l'adversaire, vu nos manques qualitatifs. Finalement, un seul match a tourné à notre avantage : en Coupe, contre Denderleeuw, nous avons émergé grâce à la chance. Etre verni une seule fois en plus de deux mois, c'est peu . (P. Danvoye)