Convoquées le 2 juillet dernier, suite à la démission de FlorentinoPerez en début d'année et après les intérims de trois mois assurés par FernandoMartin et LuisGomez- Montejano, les élections pour la présidence du Real Madrid ont consacré la victoire de RamonCalderon. Le scrutin a été particulièrement serré : sur 27.998 votants (42,2 % de l'électorat), le vainqueur a obtenu 8.344 voix (29,8 %) alors que son dauphin, JuanPalacios, échouait avec 8.098 voix (28,9 %). Venaient ensuite JuanMiguelVillarMir (6.702 voix, 23,9 %), LorenzoSanz (2.377 voix, 8,4 %) et ArturoBaldesano (1.581 voix, 5,6 %).
...

Convoquées le 2 juillet dernier, suite à la démission de FlorentinoPerez en début d'année et après les intérims de trois mois assurés par FernandoMartin et LuisGomez- Montejano, les élections pour la présidence du Real Madrid ont consacré la victoire de RamonCalderon. Le scrutin a été particulièrement serré : sur 27.998 votants (42,2 % de l'électorat), le vainqueur a obtenu 8.344 voix (29,8 %) alors que son dauphin, JuanPalacios, échouait avec 8.098 voix (28,9 %). Venaient ensuite JuanMiguelVillarMir (6.702 voix, 23,9 %), LorenzoSanz (2.377 voix, 8,4 %) et ArturoBaldesano (1.581 voix, 5,6 %). Pourtant, Calderon s'est... autoproclamé président avant même que les bulletins de vote envoyés par courrier n'aient été ouverts. Ce qui a donné lieu à des grincements de dents chez les autres candidats : Palacios, à qui le poste de vice-président fut proposé, l'a refusé, alors que Villar Mir s'est montré mauvais perdant. " Les manifestations de joie de Calderon sont déplacées, alors que le résultat du vote par correspondance n'est pas encore connu. 40 % des socios résident en dehors de Madrid et leurs voix doivent compter ", grogna-t-il. Lorsque le résultat fut finalement entériné, Calderon put s'atteler à la réalisation des projets sportifs. Il devra respecter les promesses faites lors de sa campagne électorale. Pour l'entraîneur FabioCapello et le directeur sportif PredragMijatovic, c'est déjà chose faite. Mais pour les joueurs, ce sera une autre paire de manches. Il avait notamment promis Kaka, CescFabregas et ArjenRobben. On peut déjà affirmer avec une quasi certitude que Kaka ne viendra pas : le Brésilien ne possède pas de clause de résiliation dans son contrat et le Milan AC n'est pas disposé à négocier. Pour Fabregas, ce ne sera pas simple non plus, même si JulioBaptista et Robinho ont été proposés comme monnaie d'échange. Quant à Robben ? Si ces joueurs ne viennent pas, Calderon devra donner des explications à la masse des socios. Sachant qu'il ne bénéficie que du soutien de 15 % des Madrilènes, cela risque de faire des vagues. Certains de ses opposants font déjà la comparaison avec JoanLaporta, qui avait été élu président du FC Barcelone sur base d'un mensonge : il avait prétendu qu'il avait un accord avec DavidBeckham alors que l'Anglais avait déjà signé avec FlorentinoPerez. Ramon Calderon est le 17e président du Real Madrid après JulianPalacios (1900-1902), JuanPadros (1902-1904), CarlosPadros (1904-1908), AdolfoMelendez (1908-1916), PedroParages (1916-1926), LuisUrquijo (1926-1930), LuisUsera (1930-1935), RafaelSanchez- Guerra (1930-1935), AntonioPeralba (1940-1943), SantiagoBernabeu (1943-1978), LuisdeCarlos (1978-1985), RamonMendoza (1985-1995), LorenzoSanz (1995-2000), Florentino Perez (2000-2006), Fernando Martin (trois mois) et Luis Gomez-Montejano (trois mois). JOAN LAPORTA, le président du FC Barcelone, présentera sa démission ce mercredi. De nouvelles élections, où il se représentera, pourront alors être organisées. FABIO CANNAVARO, le capitaine de la Juventus reléguée en Série B italienne, ainsi que le milieu de terrain brésilien Emerson, ont rejoint les rangs du Real Madrid. L'ensemble de la transaction se serait opéré sur base de 25 millions d'euros. IANLUCA ZAMBROTTA ETLILIAN THURAM ont, eux, pris la direction du FC Barcelone. Le premier a signé un contrat de quatre ans, le second un contrat de deux ans. ASIER DEL HORNO, l'arrière gauche de l'équipe nationale qui avait déserté Bilbao en 2005, quitte Chelsea après une saison à peine et rejoint Valence. ROBERTO ABBONDANZIERI, le gardien de Boca Juniors et de l'équipe nationale argentine, s'est joint à l'effectif de Getafe, son nouveau club. Il est accompagné par un compatriote : Lucas Licht, le latéral gauche de Gimnasia La Plata. ALBANOBIZARRI, le gardien argentin de Valladolid, a signé chez les néo-promus du Gimnastic Tarragone. RODRI, barré au FC Barcelone, a signé pour quatre ans au Deportivo. CALENDRIER : La Liga débutera le 27 août avec, entre autres : Real Madrid-Villarreal, Celta Vigo-Barcelone et un derby basque Bilbao-Real Sociedad. Le choc Real Madrid-Barcelone est programmé pour le 22 octobre. D. DEVOS