PAR BENEDICT VANCLOOSTER
...

PAR BENEDICT VANCLOOSTERPassons une dernière fois l'année écoulée en revue. Alberto Contador a clôturé la saison à la première place du classement mondial et a reçu un trophée de Pat McQuaid, le président de l'UCI, à Madrid il y a deux semaines. L'Espagnol devance ses compatriotes Alejandro Valverde et Samuel Sánchez. Philippe Gilbert, le Sportif belge de l'Année est neuvième, Tom Boonen 38e et Stijn Devolder 46e. L'Espagne emmène également le classement des nations devant l'Italie, l'Australie, l'Allemagne et la Belgique. Toujours selon le classement de l'UCI, Astana a été la meilleure formation 2009. L'équipe de Contador devance la Caisse d'Epargne et Team Columbia tandis que Silence-Lotto est 6e et Quick-Step 8e. Ces classements se basent sur les résultats des 24 classiques et courses à étapes les plus importantes du calendrier. Un classement continental est établi à partir des autres épreuves mais les coureurs se produisant pour une équipe du Pro Tour n'y sont pas repris. En Europe, Giovanni Visconti (ITA) est le meilleur devant Kenny van Hummel (NED) et Jimmy Casper (FRA). Niko Eeckhout est 18e et meilleur Belge de l'Europe Tour. Mark Cavendish (GBR) est le roi des victoires. Sans tenir compte des critériums, il a remporté 23 succès, trois fois plus qu' André Greipel (GER). Le jeune Norvégien Edvald Boasson Hagen a remporté 13 victoires. Ce trio a défendu les couleurs de Team Columbia, le plus gourmand de l'année avec 85 succès. Boonen et Gilbert ont chacun gagné sept courses internationales. Leurs équipes respectives, Quick-Step et Silence-Lotto, ont sablé le champagne 24 et 12 fois, soit nettement moins qu'en 2008 (45 victoires pour Quick-Step, 19 pour Silence-Lotto). L'Italie et l'Espagne arrivent en tête des victoires dans les courses pros, respectivement 98 et 86. La France a collecté 68 succès, l'Allemagne 55. La Belgique suit à la 5e place avec 37 victoires, soit 15 de moins que l'année précédente. Cycling Quotient a calculé que de tous les professionnels, trois Belges de Silence-Lotto totalisent le plus grand nombre de jours de course : Olivier Kaisen (103 jours), Christophe Brandt (102) et Gilbert (97), sans que cela ne l'empêche de collectionner les victoires en fin de saison. Cette année, ils ont parcouru chacun quelque 16.000 kilomètres en compétition, ce qui correspond à l'aller-retour entre Bruxelles et Pékin. Pour une fois, le Tour n'a été entaché d'aucun scandale de dopage. Toutefois, en 2009, onze coureurs ont été écartés du Pro Tour pour de telles pratiques : six Espagnols, deux Italiens, un Français, un Autrichien et un Néerlandais. Les plus connus sont Mikel Astarloza, Thomas Dekker et Valverde - celui-ci étant uniquement interdit de compétition sur le sol italien. En-dehors du Pro Tour, les dopés les plus connus sont Igor Astarloa, Danilo Di Luca et Davide Rebellin.