• René Thirifays (1947-1954) : A jamais, il restera comme le premier international de Charleroi. Son premier grand buteur également. Sa première légende.
...

• René Thirifays (1947-1954) : A jamais, il restera comme le premier international de Charleroi. Son premier grand buteur également. Sa première légende. • Jules Henriet (1938-1956) : Médian défensif puis défenseur de ce Sporting 32 qui aligna 32 matches sans défaites entre 1946 et 1947. Il fut le Carolo le plus repris chez les Diables, malgré 5 ans dans les camps en Allemagne. Rapidité et sens du placement en faisaient un défenseur coriace. • Léon Gillaux (1938-1950) : Autre grand buteur de ce Sporting 32, il est le 2e meilleur réalisateur de l'histoire du club (D1-D2 confondues). Puissant (on le surnommait Sherman), il avait le sens du raid et du but. Lui aussi a été repris chez les Diables Rouges. • Georget Bertoncello (1967-1975) : Il était autant populaire pour son physique rondouillard et ses colères que pour sa technique hors du commun. Elu joueur du siècle dans le bouquin du centenaire écrit par Pierre Danvoye. • Jean-Pol Spaute (1959-1970) : Capitaine emblématique de l'équipe qui monta en 1966 et fut vice-championne, il était le régisseur de l'entrejeu. • Charly Jacobs (1974-1980) : Force de la nature et buteur patenté, puissant et très rapide sur les premier mètres, il tirait au but dès qu'il en avait la possibilité. • Bobby Böhmer (1970-1978) : Il symbolise la classe à l'état pur et formait avec Bertoncello, Boulet et Bissot, ce qu'on a appelé les 4 B, un formidable quatuor offensif des années 70. • Daniel Mathy (1972-1975 et 1978-1985) : Elu gardien du siècle en 2004, il déclara dans le livre de Pierre Danvoye " être doué pour les sorties tant sur qu'en dehors du terrain ". Cette phrase résume le personnage. • Didier Beugnies (1985-1991) : Chevelure blonde, moustache, son look a marqué toute une génération, celle qui monta en 1985 et qui se hissa en D1 pour y rester 26 ans ! Attaquant rapide, il marqua 22 buts en 1986 (54 au total en D1). • Philippe Albert (1985-1989 et 1999-2000) : Une autre moustache célèbre de Charleroi. Ardennais pur jus, robuste défenseur, complet, avec une bonne relance, il initia à Charleroi un parcours qui allait le conduire notamment à Newcastle. • Dante Brogno (1986-2001) : Il avait le sens du spectacle, par ses crochets incessants, mais également le sens du but, ce qui fit de lui le meilleur buteur de l'histoire du Sporting. • Pär Zetterberg (1991-1993) : L'histoire carolo retient trois noms d'artistes : Berto, Böhmer et le petit lutin suédois, qui enchanta deux ans durant le Sporting carolo avant de polir sa légende chez l'autre Sporting. • Raymond Mommens (1986-1997) : Arrivé de Lokeren, il disputa plus de 300 matches avec le Sporting (614 en D1). Gaucher polyvalent, joueur technique mais toujours au poste, Mommens a marqué l'histoire du Sporting. • Frank Defays (1999-2009) : Capitaine pendant huit ans, il a connu les périodes difficiles et les années dorées sous Jacky Mathijssen. Issu de la D3, il a gravi les échelons au point de devenir une référence à son poste. • Bertrand Laquait (2002-2006 et 2007-2009) : Gardien emblématique de l'ère Jacky Mathijssen. Solide, il avait également des qualités de leader et un côté profondément humain et attachant.