équipe type 3-4-3 Gardien

Tout le monde pensait que Glenn Verbauwhede serait titulaire mais sa blessure, jointe à l'éclosion de Peter Mollez, a déjoué les pronostics. Mollez a gagné des points et a atteint un niveau élevé. Sa doublure Kristof Van Hout a également montré son potentiel en fin de saison, notamment à Genk.
...

Tout le monde pensait que Glenn Verbauwhede serait titulaire mais sa blessure, jointe à l'éclosion de Peter Mollez, a déjoué les pronostics. Mollez a gagné des points et a atteint un niveau élevé. Sa doublure Kristof Van Hout a également montré son potentiel en fin de saison, notamment à Genk. La longue blessure de Stéphane Demets a contraint Karim Belhocine à reculer de l'entrejeu pour diriger l'équipe depuis le c£ur de la dernière ligne. Brecht Verbrugghe et Bram De Ly (droitier ligné à gauche) ont eu peu de concurrence. De Ly a certes été confronté à Jimmy Hempte, qui est plutôt un médian. Cheikhou Kouyatéa dévoilé son potentiel : costaud et bon technicien. Sa concentration et son jeu de passe laissent encore à désirer. A ses côtés, Daniel Calvo a manqué de régularité. Mustapha Oussalah a bien débuté avant de plafonner. Olivier Fontenette a bien écarté le jeu et a participé à la récupération. Elimane Coulibaly a agréablement surpris mais a mal géré l'intérêt qu'il a suscité. Sven Kums a apporté une plus-value. Istvan Bakx, souvent blessé, a manqué de rythme. William Barbosa a été soumis à un régime à son arrivée et s'est distingué en fin de saison. Le Franco-algérien (31 ans) a joué à Virton, en D2, jusqu'à la saison passée. Il a maintes fois démontré sa polyvalence. Ce médian au large rayon d'action est un organisateur-né qui a également apporté un plus en défense. Cette force tranquille est un footballeur sous-estimé. L'extérieur gauche suscitait beaucoup d'espoirs. La saison précédente, il avait marqué six buts en 35 matches pour le MVV (D2 néerlandaise). Las, il ne s'est jamais imposé, faute de discipline. A baissé trop vite les bras et s'est retrouvé sur une voie de garage. 11e journée Succès 3-1 face au RC Genk. Coulibaly et Kums sont les hommes du match. 18e journée Victoire 2-1 contre Roulers : Courtrai reste invaincu à domicile. 26e journée Mouscron remporte son premier succès en 2009 (1-0), Courtrai perd des points précieux. 28e journée Courtrai perd deux unités à Malines (1-1) suite à une erreur d'un arbitre assistant : le ballon avait franchi la ligne.Non, plutôt à certaines circonstances. Nous avons gagné trop peu de points compte tenu de la qualité de notre jeu, agréable à l'£il. Les arbitres n'ont pas toujours sifflé à notre avantage. Notre noyau était peut-être trop étriqué. Tout s'est bien déroulé jusqu'au match de Coupe contre Malines. En effet. Nous nous sommes forgé assez d'occasions à chaque match mais nous avons encaissé trop facilement, surtout dans les dernières minutes de jeu. Mentalement, c'était chaque fois un coup dur. Nous avons perdu des points précieux. Peut-être mais nous n'avons pas affiché la même audace qu'à l'entraînement. Le forfait de Demets, notre leader, a posé problème. L'évolution de Coulibaly était inespérée. Ses buts nous ont rapporté beaucoup de points au premier tour. Quand il s'est tu, nul n'a pris la relève. La saison passée, nous avions encore Nfor. Il était capable de tout : rapide, opportuniste, travailleur. Il constituait un poison pour les défenses. Passionné de football, il ne ménage pas ses heures ni ses analyses parfois crues. Il s'est fréquemment irrité, à juste titre, des erreurs d'arbitrage qui ont jalonné la saison. Il a longtemps été le seul à oser évoluer en 3-4-3, une tactique sur laquelle beaucoup d'adversaires se sont cassé les dents au premier tour. Motivateur hors-pair, il reste fidèle à sa vision du football, soit un jeu offensif par les flancs, avec beaucoup de mouvement et un jeu soigné, aussi écarté que possible. Il a mis en place une bonne organisation et une mentalité professionnelle, sur le terrain comme en-dehors. Très proche de ses joueurs, il a su prendre ses distances au bon moment. Il a sublimé certains joueurs limités. BON : Spectateurs Le nombre d'abonnements est passé de 800 à 2.600, l'assistance moyenne de 1.500 à 5.500. Le club a une marge de progression, compte tenu de la rétrogradation d'équipes proches. MAUVAIS : Encadrement Hein Vanhaezebrouck, l'architecte du succès des trois dernières saisons, part à Genk. Son adjoint Yves Vanderhaeghe et l'entraîneur des gardiens Gianni Devos sont sous contrat jusqu'en 2010. BON : Spectacle Les supporters ont été gâtés au premier tour, car il se passait toujours quelque chose, à domicile comme en déplacement, mais au fil des matches, Courtrai a eu du mal à conserver son football attrayant. BON : Finances Il n'y a pas de déficit d'exploitation. Le budget s'élevait à 3 millions. MOYEN : Intégration Transferts réussis : Kouyaté et Belhocine. Douteux : De Beule et Bétrémieux. Trop irréguliers : Oussalah, Barbosa et Lahaye. Peut faire mieux : Ibou. Décevants : Bartholome, Vermast et Boutabout. par Frédéric Vanheule