équipe type 4-2-3-1 Gardien

Durant sa dernière saison, FranckyVandendriessche n'a pas été mauvais, même s'il n'a jamais affiché la confiance qui avait fait sa renommée précédemment. Il ne s'est jamais vraiment senti à l'aise au Cercle et les supporters ont toujours été très critiques à son égard.
...

Durant sa dernière saison, FranckyVandendriessche n'a pas été mauvais, même s'il n'a jamais affiché la confiance qui avait fait sa renommée précédemment. Il ne s'est jamais vraiment senti à l'aise au Cercle et les supporters ont toujours été très critiques à son égard. Sergiy Serebrennikov et ChristopheGrondin ont généralement joué devant la défense au second tour. A ce poste ou au c£ur de la défense, BramVandenbussche s'est révélé une excellente alternative. Durant le premier tour, FrederikBoi a progressé mais, blessé, il a ensuite connu une baisse de forme. A droite, DenisViane a de nouveau longtemps été sur la touche et AnthonyPortier ne constitue pas une bonne alternative. TonyKane a été loué par Blackburn. Il a une classe de plus que Viane. A gauche, TomVan Mol a été longtemps blessé. AleksandarMutavdzic l'a remplacé avec brio. Dans l'axe, JimmyDe Wulf a été très constant. Tom De Sutter a bien digéré son passage de D3 en D1 mais après sa blessure, au second tour, il n'a plus retrouvé la plénitude de ses moyens. StijnDe Smet a fréquemment étalé son talent. DarkoPivaljevic a eu un creux au cours de la saison mais il a quand même marqué cinq buts. Le médian gauche du Zimbabwe a apporté sa créativité et ses élans offensifs sur son flanc. Il lance des actions rapides, ne rechigne pas au labeur et a une excellente mentalité. Dans un rôle moins remarqué mais crucial, Christophe Grondin a livré une saison particulièrement régulière. Après une saison en Amateurs, il n'a pu s'imposer au Cercle l'année dernière. Il semblait en progrès pendant la préparation mais Harm van Veldhoven a décidé qu'il était trop court pour la D1 belge. 10e journée Défaite 1-0 à Roulers. Sans son avant TomDe Sutter, blessé dans le match de Coupe contre Dender, le Cercle tâtonne à la recherche d'un nouveau concept de jeu. 17e journée Il remporte le derby contre le Club : sa saison est réussie. 26e journée Victoire 0-2 à Gand : le Cercle signe un de ses plus beaux matches. Après la trêve, il a connu plus de succès en alignant deux pare-chocs devant la défense. Qualitativement, c'est un de nos meilleurs noyaux. Nous pouvons être satisfaits des prestations signées. Le groupe est très soudé. Nous ne pouvons nier que Sergiy Serebrennikov apporte une qualité supérieure à notre entrejeu. Christophe Grondin aussi a livré une très belle saison. En fait, plusieurs joueurs ont été excellents cette année. Ils ont entraîné les autres dans une spirale positive. Si l'année dernière, Ibad Muhamadu et Brian Pinas n'ont jamais été en mesure de mettre leur empreinte sur le jeu, Vusumuzi Nyoni , Honour Gombami, Tony Kane et Serebrennikov sont des gars qui viennent boire un verre après le match. On ne peut jamais prédire la mentalité réelle d'un footballeur, même si on le scoute très souvent. Franky Vandendriessche nous quitte. Nous devons donc chercher un gardien. Rubin Dantschotter a déjà prouvé que la concurrence ne le rebute pas. Sinon, je pense que nous avons déjà une bonne ossature. Si nous parvenons à conserver cette équipe, avec en plus un finisseur, nous pourrons aller de l'avant au lieu de regarder, semaine après semaine, combien d'équipes nous précédons. Durant sa troisième année comme coach du Cercle, Harm van Veldhoven voulait prouver que le Cercle était capable de franchir un cap supplémentaire. Il y est parvenu. Il a d'abord établi un concept solide, axé autour de l'avant Tom De Sutter. Après la blessure de celui-ci, il a tâtonné, avant de trouver un autre système, avec deux médians défensifs. Le Cercle a passé une saison tranquille, sans jamais être menacé par la rétrogradation, comme d'aucuns le craignaient. Les résultats que le coach a obtenus avec des moyens limités n'ont pas échappés à Jos Verhaegen, le président du Germinal Beerschot. Il a engagé le Néerlandais naturalisé belge pour la saison prochaine. Un beau pas en avant pour le citoyen de Mol. Une moyenne de 6.320 fans, dont 3.666 abonnés, a suivi les matches à domicile, contre 5.670 (dont 3.612 abonnés) la saison passée. Pol Van den Driessche est devenu porte-parole. Il doit rendre le Cercle plus sexy. Ses entreprises n'ont pas vraiment induit un revirement marqué. Il a peu marqué et peu encaissé. C'est dans les matches du Cercle qu'on a vu le moins de buts en D1 cette saison. Deux exceptions : le 3-0 contre Mons et le 4-1 contre Westerlo. Le budget est en légère hausse, de 3 à 3,25 millions. Il sera sans doute porté à 3,5 millions la saison prochaine. Gjuzelov a bien remplacé Svetlicic. Serebrennikov a trouvé ses marques. De Sutter a bien joué. Nyoni a été une surprise agréable à gauche, comme Kane à droite. Gombami ne s'est pas mal tiré d'affaire à droite de l'entrejeu. Artz, blessé, est resté sur la touche. par Kristof Deryck