Gardien

Barry Copa Boubacar : le keeper ivoirien de Beveren, second classé au récent referendum du Gardien de l'année 2004, supplante aisément les quelques rares portiers qui se sont essayés sur nos pelouses jusqu'à présent : Peter Rufai (Lokeren), Fode Camara (Harelbeke), Agu Alloy (FC Liège), ou Saliou Diallo (Westerlo).
...

Barry Copa Boubacar : le keeper ivoirien de Beveren, second classé au récent referendum du Gardien de l'année 2004, supplante aisément les quelques rares portiers qui se sont essayés sur nos pelouses jusqu'à présent : Peter Rufai (Lokeren), Fode Camara (Harelbeke), Agu Alloy (FC Liège), ou Saliou Diallo (Westerlo). Julien Kialunda : le stopper congolais a été partie prenante dans le grand Anderlecht dirigé par Pierre Sinibaldi au cours des années 60 et qui reste, pour beaucoup, la meilleure équipe du Sporting de tous les temps. Il formait avec LaurentVerbiest une paire centrale rarement égalée. Ils sont tous deux décédés. Stephen Keshi : après avoir fourbi ses armes à Lokeren, le défenseur central des Super Eagles du Nigeria a donné la pleine mesure de son talent au RSCA, où il aura constitué un duo majeur, pendant quelques années, au côté de Néerlandais Adri van Tiggelen. Celestine Babayaro : après le Ghanéen Nii Lamptey Odartey, lancé dans la bataille à l'âge de 16 ans à peine, le Nigérian est le deuxième plus jeune joueur de l'histoire d'Anderlecht à avoir effectué ses débuts en Première. Il poursuit actuellement sa carrière à Chelsea. Aruna Dindane : titularisé en pointe à Anderlecht, il avait fait ses débuts pour les Mauves sur le flanc droit de la ligne médiane. Tour à tour Soulier d'Ebène, Soulier d'Or et Footballeur Pro de l'Année en 2003-04, il est le meilleur footballeur africain du moment en Belgique. Jacques Kingambo : surnommé Maître Jacques par référence au coureur cycliste Jacques Anquetil, le souffle du régisseur congolais n'avait d'égal que sa classe insolente sur le terrain, où il a fait tour à tour le bonheur de Seraing et de St-Trond, tout en se révélant incontournable au sein de l'équipe des Léopards de son pays. Paul Bonga-Bonga : le tout premier étranger à avoir abouti en Première, au Standard, en 1957. Travailleur infatigable entre les lignes, le médian des Rouches livra 168 prestations pour le compte du Standard et disputa 7 joutes européennes, marquant un but lors de l'entrée en matière des Principautaires sur cette scène face à Heart of Midlothian. Khalilou Fadiga : un artiste au pied gauche léger et à la carrière exponentielle : Red Star d'abord, puis Liège, Lommel, le Club Brugeois, Auxerre avant d'aboutir l'année passée à l'Inter Milan où il a fait long feu pour le moment, suite à des problèmes d'arythmie cardiaque. Opéré récemment à Alost, il devrait être définitivement libéré de ses tourments et opérationnel à San Siro la saison prochaine. Jules Bocandé : à l'instar de Jacques Kingambo, il a contribué à l'âge d'or des Métallos au beau milieu des années 80 avant de poursuivre une brillante carrière en France, à Metz d'abord, puis au PSG et, enfin, à l'OGC Nice. Malgré l'avènement d' El Hadj Diouf ou de Khalilou Fadiga, il demeure pour beaucoup le meilleur Sénégalais de tous les temps. Léon Mokuna : le Congolais fait partie de la première génération de joueurs congolais qui ont débarqué dans notre championnat à la fin des années 50. L'ancien attaquant du Vita Club de Léopoldville avait un tir tellement meurtrier qu'il était capable de trouer les filets. De là son surnom : Trouet. Daniel Amokachi : surnommé le Buffle en raison de sa puissance peu commune, il a fait le bonheur du Club Brugeois au début des années 90 et fut désigné premier Soulier d'Ebène en 1992. Après ses années brugeoises, le Nigérian poursuivit sa carrière à Everton avant de rentrer quelque peu dans le rang à Besiktas. Réserves : Peter Rufai (gardien, Lokeren), Mamadou Tew (défenseur, FC Bruges), Didier Zokora (défenseur, RC Genk), Charly Musonda (Médian, Anderlecht), Victor Ikpeba (attaquant, FC Liège) et Souleymane Oularé (attaquant, RC Genk). Bruno Govers