Matz Sels (22), le gardien de La Gantoise, est en tête de notre classement du Top Foot. Mais l'international espoirs avait déjà montré son potentiel à plusieurs reprises la saison dernière. Il ne fait donc pas partie de la liste des révélations de ce début de championnat que voici, par ordre alphabétique.
...

Matz Sels (22), le gardien de La Gantoise, est en tête de notre classement du Top Foot. Mais l'international espoirs avait déjà montré son potentiel à plusieurs reprises la saison dernière. Il ne fait donc pas partie de la liste des révélations de ce début de championnat que voici, par ordre alphabétique. Westerlo - Attaquant - 23 ans - 699 minutes - 4 buts - 2 assistsYannick Ferrera, consultant sur RTL a été son coach la saison dernière à Saint-Trond. " Un joueur aussi complet a tout pour s'imposer dans un grand club belge. Mohamed possède une technique parfaite, il frappe des deux pieds, il est rapide et a beaucoup d'endurance. De plus, rien ni personne ne peut le déstabiliser. Il n'est jamais stressé. Ce bagage lui permet de faire basculer un match à tout moment. Une fois qu'il a le ballon au pied, il est difficile de l'arrêter. La saison dernière, sans spécialement se faire remarquer, il a tout de même inscrit quinze buts. Il ne doit donc pas être au top pour être bon. Maintenant qu'il a compris qu'il devait s'engager davantage et être plus concentré, il est plus prometteur encore. Ce n'est pas un fainéant. Après l'entraînement, il lui arrive souvent de rester une demi-heure de plus pour travailler sa frappe sur les phases arrêtées. Mais quand ça tourne un peu trop bien pour lui, après deux ou trois buts par exemple, il a tendance à faire preuve de nonchalance (il grimace). Je suis convaincu que Dennis van Wijk ne lui laisse pas le temps de planer. Pour progresser, il doit surtout apprendre à éviter les pertes de balle stupides. Il y a des zones de terrain dans lesquelles on ne peut pas prendre de risque. C'est avant tout une question de concentration. " Pierre Denier, entraîneur adjoint du RC Genk. " Il nous surprend également dans le sens positif du terme. Nous avons été contraints de l'aligner très rapidement sur le flanc droit, face au Club Bruges. Il a très bien joué et a confirmé, lors des matches suivants, qu'il constituait une alternative valable à NgcongcaAnele. Castagne est solide défensivement et sa relance est précise mais il a également démontré qu'il était capable de soutenir Thomas Buffel lorsque celui-ci rentrait dans le jeu. Il a beaucoup d'endurance, fait preuve d'une mentalité fantastique et a soif d'apprendre. Quand on lui montre des images, il veut les décortiquer phase par phase et demande sans cesse qu'on lui dise si ce qu'il a fait était bien ou pas. C'est rare, de nos jours. Castagne est certainement un des éclairs dans la grisaille de ce début de saison. Nous attachons beaucoup d'importance à son placement car il lui arrive encore de trop s'écarter de l'axe et de laisser des espaces dans son dos. " Mouscron-Péruwelz - Attaquant - 23 ans - 895 minutes - 7 buts - 3 assistsDominique D'Onofrio, directeur sportif du FC Metz et consultant sur VOO Foot." C'est une véritable révélation. Outre son efficacité devant le but, je le trouve surtout très rusé. Il a l'art de bien se placer, le sens du démarquage. C'est un élément offensif très intéressant car ses accélérations lui permettent de déchirer le rideau défensif adverse. Honnêtement, je suis un peu surpris par cette évolution rapide dans une équipe où il côtoie des joueurs qui ont envie de relancer leur carrière. Cette formation est très technique et ce sont bien souvent les défenseurs qui sont ses meilleurs fournisseurs de ballons. Mouscron-Péruwelz constitue un tremplin idéal pour lui, une belle occasion de se montrer aux grands clubs. On parle déjà beaucoup de lui en France. " Gand - Défenseur - 20 ans - 900 minutes - 0 but - 2 assistsFrederik Vanderbiest a été son coach la saison dernière à Ostende." Sa course et sa conduite de balle à vitesse élevée sont ses plus gros atouts. Thomas semble désormais plus calme en possession de balle, surtout dans les espaces courts. C'est une question de concentration et de perspicacité. Thomas est un garçon intelligent et il montre qu'il peut couvrir tout le flanc droit. Il a une VO2 max élevée. Sur le plan physique, c'était l'un des meilleurs joueurs d'Ostende. Son club actuel joue sur la moitié de terrain adverse et sa profondeur apporte une arme supplémentaire à son coach mais je remarque qu'à Gand, on mise surtout sur sa rage et son énergie, comme c'est le cas à Courtrai avec Brecht Capon. Ce sont d'anciens attaquants qui savent garder un ballon et adresser des centres précis. Chez nous, Thomas centrait cinq ou six fois par match. A Gand, il le fait entre dix et douze fois. " Westerlo - Attaquant - 26 ans - 735 minutes - 9 buts - 2 assistsNordin Jbari, consultant à Proximus TV. " Le fait qu'il soit meilleur buteur en dit beaucoup sur ses capacités mais cela souligne aussi la faiblesse des défenses de la plupart des clubs de D1. Je constate souvent un manque d'intelligence et de rigueur au duel. Sinon, comment expliquer qu'un joueur qui débarque de D2 s'installe immédiatement en tête du classement des buteurs ? Gounongbé est un pivot athlétique, fort de la tête et dans les duels. Il peut devenir un bon numéro 9, demander le ballon, le protéger et, surtout, être très dangereux dans le rectangle. Mais techniquement, il y a encore beaucoup de travail. De plus, il n'est pas très rapide au démarrage. Il dépend également beaucoup du rendement des actions d'Aoulad. " Ostende - Médian - 22 ans - 871 minutes - 0 but - 0 assistChris Janssens, entraîneur adjoint d'Ostende. " C'est un exemple de professionnalisme. Jali dispose d'une très bonne condition et il comprend très rapidement ce qu'on attend de lui. C'est du tout bon. Son arsenal de forces est inépuisable. C'est un médian défensif fantastique qui joue souvent l'interception et récupère de nombreux ballons grâce à sa technique, sans commettre de fautes. C'est unique. Sa technique de frappe est phénoménale. Dans le championnat de Belgique, seul Sven Kums est plus fort que lui. Sa détente n'est peut-être pas des meilleures mais elle est très bonne. Le seul problème, c'est qu'il veut être partout. C'est dans sa nature et c'est beau à voir mais c'est dangereux. Heureusement, le coach fait en sorte qu'il n'exagère pas. Jali est le type-même du serviteur idéal, il joue toujours en fonction du collectif et passe inaperçu tant il remplit son rôle à merveille. Il fut l'un des joueurs les plus chers de l'histoire du club mais il va encore rapporter de l'argent. " RC Genk - Défenseur - 23 ans - 785 minutes - 0 but - 0 assistHans Visser, entraîneur adjoint du RC Genk. " Je n'exagère sans doute pas en parlant de diamant brut. C'est un chouette gars, sa mentalité est parfaite et sa marge de croissance, énorme. Il évolue très vite et, si ça continue comme ça, le club ne pourra pas le garder. Il ne faut pas oublier que Christian est arrivé d'Eupen, en D2, où il ne jouait pas toujours. C'était un attaquant de pointe. C'est notre directeur technique, Gunter Jacob, qui l'a découvert et a vu en lui un défenseur central. Outre sa taille, sa vitesse, sa mobilité et son jeu de tête plaidaient en sa faveur. En tant qu'ancien attaquant, il a bien entendu de la technique et il sent bien ce que son adversaire direct va faire. Cette lucidité constitue un atout supplémentaire. Il a les capacités de monter rapidement d'un cran lorsqu'il y a de l'espace. Son plus gros problème est d'ordre défensif : il doit apprendre à jouer en ligne, à reculer au lieu d'exercer un pressing trop important sur le porteur du ballon si l'équipe adverse sort en bloc car il laisse alors des espaces dans son dos. Ce sont des choses qu'il apprendra à force de jouer. Il est droitier et joue du côté gauche mais se débrouille bien. Nous travaillons ses passes chaque jour. Une heure avant l'entraînement, alors que je prépare le matériel, il est le seul à faire des exercices pendant un quart heure à 20 minutes, pour améliorer sa technique. Et après la séance, on le retrouve souvent en salle de musculation (il rit). Il ne se plaint jamais. " Club Bruges - Attaquant - 18 ans - 107 minutes - 1 but - 0 assistWim De Coninck, consultant sur Proximus TV et VTM Stadion. " Je sais qu'au Club Bruges, ils ont été surpris par les énormes progrès qu'il a accomplis en peu de temps. En début de saison, Obbi jouait surtout en U19, où on lui reprochait de ne pas se battre suffisamment. C'est pour cela qu'on l'avait retiré du noyau A en cours de préparation. Il avait besoin de se ressourcer et de faire en sorte que son corps devienne son instrument de travail en vue des années suivantes. Il a beaucoup appris. Il y a peu, il était encore espiègle. Aujourd'hui, c'est un véritable professionnel qui vient de signer un contrat jusqu'en 2018. Quand il est entré à Genk, on a vu qu'il effectuait directement les bons choix en matière de course et de profondeur. Face à Courtrai, il a fait étalage de tout son arsenal de possibilités : il peut jouer en pivot dos au but, est fort de la tête, bon balle au pied et lucide. On peut juste craindre qu'il ait tout montré en une fois et qu'il n'atteigne plus jamais ce niveau. Les retours de Tom De Sutter et Nicolas Castillo vont le renvoyer dans l'ombre et il va devoir se battre. Il est déjà très concerné, je n'ai jamais vu cela pour un débutant. Avec lui, tout fonctionne. Mais son corps tiendra-t-il le coup physiquement ? Il va recevoir progressivement sa chance sur les trois fronts. Avec sa taille, il pourrait également entrer au jeu en fin de match pour faire la différence. Pour le Club, c'est super d'avoir un jeune pareil en réserve. " Ostende - Attaquant - 20 ans - 766 minutes - 0 but - 2 assistsThomas Chatelle, consultant sur VOO Foot. " C'est un ailier très mobile et fort physiquement qui semble très complémentaire à un attaquant de pointe comme Elimane Coulibaly. Ruiz sait garder le ballon, ce qui lui permet de combiner et de représenter un danger permanent. Il est le complément idéal de Franck Berrier - l'homme de la dernière passe - et de Fernando Canesin - le dribbleur qui aime s'infiltrer dans les 16 mètres. Ruiz n'est jamais aussi fort que dans les situations d'un contre un car il a de la technique, une bonne accélération et ses centres sont parfaits. Ce qui me frappe, c'est sa tendance à déborder et à tenter d'utiliser son démarrage. C'est un joueur moderne qui, en quelque sorte, me fait penser à Andy Najar, d'Anderlecht. Lui aussi couvre une bonne partie du flanc droit et abat beaucoup de travail défensif en perte de balle. Il manque juste encore un peu d'opportunisme et de lucidité devant le but. Une question d'âge, sans doute. " Club Bruges - Attaquant - 20 ans - 406 minutes - 0 but - 0 assistPhilippe Clement, entraîneur adjoint du Club Brugeois" Je connais Nikola depuis un bout de temps car j'ai été son coach chez les Espoirs. Il n'est pas encore tout à fait mûr, il doit encore travailler son corps pour être plus solide, plus puissant mais son explosivité, ses dribbles rapides et son audace constituent ses principaux atouts. Ce qu'on a trop peu vu jusqu'ici, c'est sa frappe du gauche et du droit. C'est une question de temps, il ne faut pas forcer non plus. Il a déjà beaucoup évolué au niveau du travail défensif alors que cela constituait un problème pour lui auparavant. Il a pris énormément de volume. Il était en forme en juillet et en août mais l'accumulation des matches l'a fatigué. Nous nous y attendions cependant et nous soutenons Nikola de façon à ce qu'il ne se pose pas trop de questions. " PAR FRÉDÉRIC VANHEULE - PHOTOS: BELGAIMAGE" S'il persévère sur cette voie, Genk ne pourra pas garder Christian Kabasele. " Hans Visser