Un noyau plus limité qu'imaginé. LES Statistiques

JOUEURS UTILISéS : Ademilson (17), Atte-Oudeyi (1), Baldvinsson (14), Bancé (12), Joao Carlos (14), Conte (16), Coulibali (12), De Beule (2), Deschacht X. (2), De Vroe (1), Diallo (9), Doba (2), Doll (13), Gretarsson (17), Hendrikx (12), Kristinsson (6), Lazic (14), Camara MBaye (12), Milojevic (2), Overmeire (1), Tailson (14), Van Hoey (5), Vidarsson (17), Zoundi (8).
...

JOUEURS UTILISéS : Ademilson (17), Atte-Oudeyi (1), Baldvinsson (14), Bancé (12), Joao Carlos (14), Conte (16), Coulibali (12), De Beule (2), Deschacht X. (2), De Vroe (1), Diallo (9), Doba (2), Doll (13), Gretarsson (17), Hendrikx (12), Kristinsson (6), Lazic (14), Camara MBaye (12), Milojevic (2), Overmeire (1), Tailson (14), Van Hoey (5), Vidarsson (17), Zoundi (8). BUTEURS : Ademilson (4), De Beule (1), Doll (1), Gretarsson (4), Hendrikx (3), Tailson (5). ASSISTS : Ademilson (2), Baldvinsson (1), Gretarsson (3), Hendrikx (2), Kristinsson (2), Camara MBaye (1). CARTES JAUNES : 26 CARTES ROUGES : 3 PENALTIES : 3 pour (3), 0 contre (0). CORNERS : 69 pour, 68 contre. FAUTES : 296 commises, 293 subies. Comme l'autre ex-Anderlechtois Marc Hendrikx, Olivier Doll a prouvé qu'il avait la motivation et le talent nécessaires pour entraîner une équipe à un niveau supérieur. En peu de temps, Doll est devenu l'organisateur de la défense. Il allie un bon jeu de tête à une excellente vista. Il n'a pas convaincu. Un coup dur pour Roger Lambrecht, qui a déboursé 300.000 euros pour l'Islandais. Cet avant n'a pas marqué un seul but au premier tour et se distingue surtout par ses pertes de balle. Il a perdu sa place sur le flanc gauche aussi, faute de technique et de profondeur. Notre premier tour aurait pu être meilleur. Des blessures m'ont empêché d'aligner ma meilleure équipe. Runar Kristinsson reste un pion important. On peut toujours lui céder le ballon, il calme le jeu et délivre des passes décisives. Malgré l'arrivée de Marc Hendrikx, nous n'avons malheureusement pas su faire preuve de régularité. Se plaindre n'aurait toutefois aucun sens. Notre premier tour n'a quand même pas été mauvais. Nous avons pris plus de points que la saison passée. Olivier Doll, Joao Carlos Chaves, Marc Hendrikx et Ademilson sont de bons achats. Doll permet à ceux qui l'entourent de mieux jouer, il est le vrai patron de la défense. Ce n'est pas un pur défenseur mais un footballeur intelligent, de qualité. Notre noyau est plus limité qu'on ne le pensait. J'ai donc dû faire appel à des jeunes tels que Mamadou Diallo et Aboubacar Camara Mbaye, qui m'ont agréablement surpris. Diallo est méconnaissable. Il est en confiance, plus mûr, et il est redevenu joyeux. Il ose à nouveau prendre des initiatives. Il s'est défait de sa timidité. Maintenant, il doit parler davantage sur le terrain, diriger. Mbaye est un talent mais il est encore trop irrégulier. Il doit être plus présent pendant 90 minutes et ne pas se contenter de quelques actions. Nous avons besoin de renforts pour rencontrer les ambitions du président, mais si je récupère mes blessés, nous sommes en mesure de terminer aux alentours de la septième place. C'est un objectif réaliste. La troisième place ne nous est pas accessible . (F. Vanheule)