Jean-Luc Dompé

19 ans, Français, attaquant, Saint-Trond
...

19 ans, Français, attaquant, Saint-Trond Cet international U20, formé par Valenciennes, a été courtisé par Marseille et le Standard, entre autres, suite à sa brillante prestation au récent tournoi de Toulon. Saint-Trond avait toutefois engagé l'explosif ailier avant le tournoi. Durant la préparation, il est devenu le meneur de jeu des Canaris. Peut-il poursuivre sur sa lancée ? Si oui, il deviendra certainement une attraction du championnat par ses dribbles impressionnants. 19 ans, Sénégalais, défenseur ou médian axial, Lokeren Koen Persoons est blessé à la cheville et Evarist Ngolok n'est pas toujours inspiré. Il y a donc de fortes chances pour que Bob Peeters opte, en début de championnat, pour le volume de jeu, les qualités athlétiques et le passing de ce Sénégalais de 19 ans. Sa physionomie et son style de jeu rappellent Cheikhou Kouyaté. Ce n'est pas un hasard s'il vient de passer un test en réserves d'Anderlecht mais Lokeren l'y a piqué. Il peut être un box-to-box tout comme un défenseur axial. 17 ans, Belge, attaquant, Anderlecht Le frère cadet de Michy Batshuayi a déjà fait son apparition chez les grands la saison passée : il a joué quelques minutes en PO1. Il espère éclore définitivement cette saison. En UEFA Youth League, il a attiré l'attention des ténors européens en inscrivant douze buts en treize matches. C'est d'ailleurs son principal talent : le sens du but. Leya Iseka est déjà un finisseur plein de sang-froid, malgré son jeune âge. Avec le départ d'Aleksandar Mitrovic, incontournable la saison passée, et de Gohi Bi Cyriac, il aura plus de chances de se montrer en D1 belge cette saison. 18 ans, Nigérian, défenseur ou médian, Genk Il a déjà tâté du plus haut niveau en janvier, quand il a été titularisé en arrière gauche contre Charleroi. Il a ensuite disparu de la scène, même s'il a ressurgi en PO2 mais il a impressionné Peter Maes pendant la préparation. Le nouvel entraîneur apprécie la puissance et la vitesse de l'international junior nigérian, de même que sa polyvalence. Bien qu'il ait été formé en défense, Maes le considère plutôt comme un médian défensif. 19 ans, Belge, arrière droit, Club Bruges A OHL, Ivan Leko, qui lui a permis de débuter en D2 la saison passée, l'a immédiatement compris : " Ce garçon doit jouer à un niveau supérieur ". Le Belge d'origine malaisienne a rejoint l'élite cet été. L'arrière droit possède des qualités offensives - il a été formé en attaque - et une excellente mentalité. La blessure de Thomas Meunier peut lui permettre d'obtenir du crédit en début de championnat car il entre mieux dans les projets tactiques de MichelPreud'homme que Davy De fauw. 20 ans, Belge, médian, OHL Un médian créatif issu de l'école du RC Genk. La saison passée, il a été loué à Lommel United. Il s'y est distingué par le nombre de buts (seize) et d'assists réussis mais encore plus par la qualité de ceux-ci. Il peut créer des brèches dans l'axe comme sur le flanc. Genk le reloue cette année encore mais cette fois en D1, à OHL, en ayant pris soin de prolonger son contrat, ce qui prouve qu'il a foi en son jeune talent. 19 ans, Belge, médian, Mouscron- Péruwelz Koçur pourrait s'intégrer dans la lignée des frères Mpenza, Jonathan Blondel et Maxime Lestienne, des grands talents mouscronnois. Le médian droitier, polyvalent, préfère jouer sur le flanc gauche mais il est aussi susceptible d'évoluer en 6 ou en 8. Il lie technique, travail et mentalité. La saison passée, il a été titularisé à cinq reprises en PO2 et il espère maintenant percer définitivement. CedoJanevski croit en lui et l'a prouvé en lui confiant le brassard lors du premier match amical de la nouvelle campagne. Tout dépendra évidemment des transferts que la nouvelle direction effectuera encore. 19 ans, Belge, extérieur, Standard Un produit de l'Académie du Standard. L'hiver dernier, le club liégeois l'a récompensé de ses progrès en lui offrant un contrat professionnel et en l'intégrant au noyau A. Il est une valeur sûre des U19 belges. Slavo Muslin ne tarit pas d'éloges sur l'explosif ailier, dont le style de jeu - nonchalance comprise - rappelle Mujangi-Bia. Le fait que ce dernier n'ait pas été repris en stage en dit long sur les chances de jouer de son successeur. Alexis De Sart et Ryan Mmaee sont d'autres produits locaux susceptibles d'intégrer définitivement le noyau A. 20 ans, Belge, médian, Zulte Waregem Formé par Gand puis par Anderlecht, il a rejoint Waregem en 2013. La saison passée, il a collectionné huit sélections au sein de l'équipe en perdition et à en juger par ses prestations pendant la préparation, il va frapper de plus en plus à la porte de l'équipe première, même si le jeune homme d'Haaltert est confronté à une fameuse concurrence - ChristopheLepoint, OnurKaya et Steve De Ridder - à sa place favorite, derrière les attaquants. Dury compte sur lui pour l'avenir mais 2015 vient sans doute encore un rien trop tôt pour lui. 22 ans, Belge, attaquant, Charleroi Suite au départ de Kitambala, Fauré et Coulibaly, Felice Mazzu a perdu toute sa première ligne. David Pollet a été accueilli en fils prodigue, de même que Ferber, moins connu. Le jeune avant a été formé par les Carolos mais a ensuite disparu dans les séries inférieures. L'été dernier, il a même failli arrêter car il travaillait dans le secteur de la construction mais il a finalement trouvé refuge à Mons. Il a marqué sept buts jusqu'à la faillite du club en février. Il s'est alors entraîné avec Charleroi, en tant que joueur libre, et ses excellentes prestations en espoirs l'ont mué en doublure de Pollet. PAR MATTHIAS STOCKMANS - PHOTOS BELGAIMAGE