Romelu Lukaku a bien commencé l'été. Il sortait d'une bonne saison en prêt à West Bromwich (17 buts) et rentrait à Chelsea avec l'impression que José Mourinho comptait sur lui. Mais entre-temps, il a connu quelques coups durs : un temps de jeu très limité avec Chelsea, un match raté avec les Diables face à la France, et vendredi dernier, un tir au but décisif complètement loupé contre le Bayern en Supercoupe d'Europe. C'est même très étonnant que Mourinho l'ait désigné pour donner le cinquième tir au but. Lukaku était monté au jeu quelques minutes plus tôt et n'avait rien su faire de valable - logique quand on reçoit aussi peu de temps de jeu. Dès qu'il s'est élancé, il a montré les signes du joueur en panne de confiance. Il a zigzagué vers le ballon puis a shooté faiblement en plaçant mal son envoi. Du pain bénit pour Manuel Neuer, le gardien du Bayern. Si Lukaku espérait se remettre sur les rails grâce à ce tir au but, c'est vraiment raté. Ajoutons à cela le transfert récent de Samuel Eto'o à Chelsea. Celui-là n'a certainement pas signé pour cirer le banc, c'est donc un gros concurrent en plus pour le Belge. On ne serait pas étonné que Lukaku soit à nouveau prêté avant ce soir, deadline de la période des transferts. Et, quoi qu'il arrive, on serait fort surpris qu'il soit dans l'équipe de base pour le match des Diables en Ecosse, vendredi soir. A Prague, lors de Bayern - Chelsea, Christian Benteke a plus que probablement validé son billet pour une place dans le onze de Marc Wilmots au pays du malt et du kilt.

Pierre Danvoye

Romelu Lukaku a bien commencé l'été. Il sortait d'une bonne saison en prêt à West Bromwich (17 buts) et rentrait à Chelsea avec l'impression que José Mourinho comptait sur lui. Mais entre-temps, il a connu quelques coups durs : un temps de jeu très limité avec Chelsea, un match raté avec les Diables face à la France, et vendredi dernier, un tir au but décisif complètement loupé contre le Bayern en Supercoupe d'Europe. C'est même très étonnant que Mourinho l'ait désigné pour donner le cinquième tir au but. Lukaku était monté au jeu quelques minutes plus tôt et n'avait rien su faire de valable - logique quand on reçoit aussi peu de temps de jeu. Dès qu'il s'est élancé, il a montré les signes du joueur en panne de confiance. Il a zigzagué vers le ballon puis a shooté faiblement en plaçant mal son envoi. Du pain bénit pour Manuel Neuer, le gardien du Bayern. Si Lukaku espérait se remettre sur les rails grâce à ce tir au but, c'est vraiment raté. Ajoutons à cela le transfert récent de Samuel Eto'o à Chelsea. Celui-là n'a certainement pas signé pour cirer le banc, c'est donc un gros concurrent en plus pour le Belge. On ne serait pas étonné que Lukaku soit à nouveau prêté avant ce soir, deadline de la période des transferts. Et, quoi qu'il arrive, on serait fort surpris qu'il soit dans l'équipe de base pour le match des Diables en Ecosse, vendredi soir. A Prague, lors de Bayern - Chelsea, Christian Benteke a plus que probablement validé son billet pour une place dans le onze de Marc Wilmots au pays du malt et du kilt. Pierre Danvoye