L'entrée de Romélu Lukaku contre la Grèce mercredi soir n'aura pas changé grand-chose dans l'animation offensive des Diables Rouges. L'attaquant de Chelsea, en manque de temps de jeu, était tout de même content de retrouver le terrain : "Cela m'a fait du bien de rejouer quarante-cinq minutes. Maintenant, je retourne à Chelsea où je vais retrouver mes problèmes," lâche le Belge au micro de la RTBF.

C'est que le jeune attaquant ne vit pas bien sa situation actuelle dans le club londonien. Surtout que Georges Leekens, le coach fédéral, l'a prévenu : pour être titulaire en équipe nationale, il faut d'abord l'être dans son club. "J'ai reçu une directive assez claire de Georges Leekens. Cela me fait réfléchir. Il m'a dit que j'avais besoin de jouer en club pour être sélectionné. J'ai envie d'être repris chez les Diables. Je vais continuer à m'entraîner à fond pour marquer des buts avec l'équipe réserve," a expliqué le joueur des Blues.

Romélu va donc sans doute devoir chercher son bonheur ailleurs. Quand il se confie à la RTBF après le match contre la Grèce, l'attaquant belge ne semble pas être contre un prêt, surtout qu'apparemment, les clubs se bousculent à sa porte en ce moment : "Mon avenir peut se concrétiser par un prêt ou un séjour prolongé chez les Blues si le coach venait à changer. Maintenant soyons clairs je n'ai aucun soucis avec Villas-Boas. On dit que les clubs font la file en vue de me louer et c'est la vérité. On a même parlé d'Anderlecht, ai-je entendu. Moi je ferai mon choix en fonction du club qui manifestera le désir le plus ardent de m'embrigader. Mon ambition est d'être le numéro un et je vois très bien que les autres attaquants belges fournissent de l'excellent boulot en club. Je dois donc changer quelque chose."

SportFootmagazine.be

L'entrée de Romélu Lukaku contre la Grèce mercredi soir n'aura pas changé grand-chose dans l'animation offensive des Diables Rouges. L'attaquant de Chelsea, en manque de temps de jeu, était tout de même content de retrouver le terrain : "Cela m'a fait du bien de rejouer quarante-cinq minutes. Maintenant, je retourne à Chelsea où je vais retrouver mes problèmes," lâche le Belge au micro de la RTBF. C'est que le jeune attaquant ne vit pas bien sa situation actuelle dans le club londonien. Surtout que Georges Leekens, le coach fédéral, l'a prévenu : pour être titulaire en équipe nationale, il faut d'abord l'être dans son club. "J'ai reçu une directive assez claire de Georges Leekens. Cela me fait réfléchir. Il m'a dit que j'avais besoin de jouer en club pour être sélectionné. J'ai envie d'être repris chez les Diables. Je vais continuer à m'entraîner à fond pour marquer des buts avec l'équipe réserve," a expliqué le joueur des Blues. Romélu va donc sans doute devoir chercher son bonheur ailleurs. Quand il se confie à la RTBF après le match contre la Grèce, l'attaquant belge ne semble pas être contre un prêt, surtout qu'apparemment, les clubs se bousculent à sa porte en ce moment : "Mon avenir peut se concrétiser par un prêt ou un séjour prolongé chez les Blues si le coach venait à changer. Maintenant soyons clairs je n'ai aucun soucis avec Villas-Boas. On dit que les clubs font la file en vue de me louer et c'est la vérité. On a même parlé d'Anderlecht, ai-je entendu. Moi je ferai mon choix en fonction du club qui manifestera le désir le plus ardent de m'embrigader. Mon ambition est d'être le numéro un et je vois très bien que les autres attaquants belges fournissent de l'excellent boulot en club. Je dois donc changer quelque chose." SportFootmagazine.be