Anderlecht va donc aborder les play-offs 1 en tête (33 points) avec 1 unité d'avance sur Genk (32), 4 sur Gand (29), 6 sur le Club Bruges (27) et 8 sur Lokeren et le Standard (25). Des six engagés dans cette mini-compétition, le RSCA compte aussi le plus grand nombre de points lors des confrontations directes avec ces cinq adversaires : 21 sur 30 pour 18 à Genk, 13 au Club Bruges, 12 à Lokeren et 9 pour Gand et le Standard.

Au-delà des chiffres, le constat le plus réjouissant pour les Mauves, c'est la complémentarité entre Romelu Lukaku et Tom De Sutter, auteurs des 3 buts mauves, hier, contre Gand. Auparavant, les deux hommes n'avaient été titularisés qu'une seule fois cette saison : lors de la visite du Lierse au Parc Astrid, le 26 décembre dernier. Un match qui s'était soldé par un 6-0 pour les visités, avec un but de Romelu Lukaku à la clé.

La semaine passée, malgré une kyrielle de défections dans le camp bruxellois, le duo n'avait été reconduit, à Eupen, qu'après la blessure du Brésilien Kanu au bout d'un quart d'heure de jeu. Ce soir-là, Romelu Lukaku avait marqué le seul but de ses couleurs et Tom De Sutter s'était signalé comme le meilleur des siens sur le terrain.

Face aux Buffalos, ce sont ces deux-là qui ont fait basculer le match, offrant in extremis la victoire (3-2) à leurs couleurs. De quoi convaincre définitivement le coach, Ariel Jacobs, du bien-fondé de leur association ? Le 31ème titre du club en dépend sans doute dans une large mesure.

Bruno Govers

Anderlecht va donc aborder les play-offs 1 en tête (33 points) avec 1 unité d'avance sur Genk (32), 4 sur Gand (29), 6 sur le Club Bruges (27) et 8 sur Lokeren et le Standard (25). Des six engagés dans cette mini-compétition, le RSCA compte aussi le plus grand nombre de points lors des confrontations directes avec ces cinq adversaires : 21 sur 30 pour 18 à Genk, 13 au Club Bruges, 12 à Lokeren et 9 pour Gand et le Standard. Au-delà des chiffres, le constat le plus réjouissant pour les Mauves, c'est la complémentarité entre Romelu Lukaku et Tom De Sutter, auteurs des 3 buts mauves, hier, contre Gand. Auparavant, les deux hommes n'avaient été titularisés qu'une seule fois cette saison : lors de la visite du Lierse au Parc Astrid, le 26 décembre dernier. Un match qui s'était soldé par un 6-0 pour les visités, avec un but de Romelu Lukaku à la clé. La semaine passée, malgré une kyrielle de défections dans le camp bruxellois, le duo n'avait été reconduit, à Eupen, qu'après la blessure du Brésilien Kanu au bout d'un quart d'heure de jeu. Ce soir-là, Romelu Lukaku avait marqué le seul but de ses couleurs et Tom De Sutter s'était signalé comme le meilleur des siens sur le terrain. Face aux Buffalos, ce sont ces deux-là qui ont fait basculer le match, offrant in extremis la victoire (3-2) à leurs couleurs. De quoi convaincre définitivement le coach, Ariel Jacobs, du bien-fondé de leur association ? Le 31ème titre du club en dépend sans doute dans une large mesure. Bruno Govers