Vendredi dernier, quelques heures avant le match d'ouverture du championnat opposant le Standard à Zulte-Waregem (1-1), la direction des Rouches annonçait avoir fait l'acquisition de Luigi Pieroni.

Agé de 29 ans et formé un temps au Standard, l'homme avait explosé en 2003-2004 avec Mouscron. Il avait alors été meilleur buteur de division 1 avec 30 réalisations. Il a ensuite joué pour Auxerre, Nantes, Lens, Anderlecht, Valenciennes et La Gantoise, où il était depuis janvier 2010.

Mais à La Gantoise, Pieroni n'entrait pas forcément dans les plans de Franky Dury, raison pour laquelle l'ex-Diable Rouge a préféré quitter les Buffalos. D'autant qu'on lui proposait un contrat à Sclessin, où il aura fort à faire pour faire oublier les départs conjugués de Mbokani, De Camargo et Jovanovic.

Ma pour l'instant, l'heure est encore au plaisir de la nouvelle situation: "Revenir au Standard, le club de mon coeur, me fait énormément plaisir. Et puis de toute façon, Preud'homme parti, on ne comptait plus sur moi à Gand, qui m'a d'ailleurs laissé partir gratuitement. Je n'ai donc absolument aucun regret... (...) Je suis enfin de retour chez moi. Ce qui avait déjà failli se produire deux fois par le passé. Liège est ma ville. Ma famille et tous mes amis y habitent. Le Standard est mon club, et je vais à nouveau pouvoir m'exprimer sur les terrains de football grâce à lui. Vous n'imaginez pas le sentiment de revanche qui m'anime. Je vais prouver que je sais encore marquer. J'ai d'ailleurs toujours su le faire... quand on m'en donnait l'occasion. Ce qui a trop peu été le cas ces dernières années. Cela va enfin m'être accordé ici. J'espère dès vendredi soir au Lierse, si tout est en ordre au plan administratif. En ce qui me concerne je suis prêt. Attendez vous dès lors à me voir jouer le couteau entre les dents. Cela me mènera peut-être jusqu'à l'équipe nationale. Pourquoi pas".

Sportmagazine.be, avec Belga

Vendredi dernier, quelques heures avant le match d'ouverture du championnat opposant le Standard à Zulte-Waregem (1-1), la direction des Rouches annonçait avoir fait l'acquisition de Luigi Pieroni. Agé de 29 ans et formé un temps au Standard, l'homme avait explosé en 2003-2004 avec Mouscron. Il avait alors été meilleur buteur de division 1 avec 30 réalisations. Il a ensuite joué pour Auxerre, Nantes, Lens, Anderlecht, Valenciennes et La Gantoise, où il était depuis janvier 2010. Mais à La Gantoise, Pieroni n'entrait pas forcément dans les plans de Franky Dury, raison pour laquelle l'ex-Diable Rouge a préféré quitter les Buffalos. D'autant qu'on lui proposait un contrat à Sclessin, où il aura fort à faire pour faire oublier les départs conjugués de Mbokani, De Camargo et Jovanovic. Ma pour l'instant, l'heure est encore au plaisir de la nouvelle situation: "Revenir au Standard, le club de mon coeur, me fait énormément plaisir. Et puis de toute façon, Preud'homme parti, on ne comptait plus sur moi à Gand, qui m'a d'ailleurs laissé partir gratuitement. Je n'ai donc absolument aucun regret... (...) Je suis enfin de retour chez moi. Ce qui avait déjà failli se produire deux fois par le passé. Liège est ma ville. Ma famille et tous mes amis y habitent. Le Standard est mon club, et je vais à nouveau pouvoir m'exprimer sur les terrains de football grâce à lui. Vous n'imaginez pas le sentiment de revanche qui m'anime. Je vais prouver que je sais encore marquer. J'ai d'ailleurs toujours su le faire... quand on m'en donnait l'occasion. Ce qui a trop peu été le cas ces dernières années. Cela va enfin m'être accordé ici. J'espère dès vendredi soir au Lierse, si tout est en ordre au plan administratif. En ce qui me concerne je suis prêt. Attendez vous dès lors à me voir jouer le couteau entre les dents. Cela me mènera peut-être jusqu'à l'équipe nationale. Pourquoi pas".Sportmagazine.be, avec Belga