Selon la radio espagnole Cadena SER, Neymar, le joueur le plus convoité du Brésil, aurait signé un accord avec Barcelone pour un transfert après le Mondial 2014. Une déception pour le Real Madrid qui rêvait d'attirer le prodige de Santos dans la capitale espagnole. Peu importe, les Merengue vont désormais faire le forcing pour Lucas Moura, l'autre Neymar.

Lucas Rodrigues Moura da Silva, dit Lucas Moura, est né le 13 août 1992 à Sao Paulo. S'il a commencé à jouer au foot sous le maillot des Corinthians, il défend les couleurs du FC Sao Paulo depuis 2005. Il évolue au poste de milieu offensif, tantôt dans l'axe tantôt sur les flancs avec le même bonheur, ou d'attaquant.

Les plus grands clubs, pas seulement le Real, souhaitent attirer le joueur. Liverpool aurait déjà fait une offre de 24 millions d'euros tandis que le PSG serait même monté jusqu'à 35 millions. Les deux Milan, Manchester United, Chelsea et d'autres encore restent à l'affut. Mais pour l'instant rien n'y fait, Sao Paulo n'est pas vendeur. Le club ne se départira de son joyau qu'au prix fort. Le mercato estival s'annonce d'ores et déjà très chaud au Brésil.

Sportfootmagazine.be

Selon la radio espagnole Cadena SER, Neymar, le joueur le plus convoité du Brésil, aurait signé un accord avec Barcelone pour un transfert après le Mondial 2014. Une déception pour le Real Madrid qui rêvait d'attirer le prodige de Santos dans la capitale espagnole. Peu importe, les Merengue vont désormais faire le forcing pour Lucas Moura, l'autre Neymar. Lucas Rodrigues Moura da Silva, dit Lucas Moura, est né le 13 août 1992 à Sao Paulo. S'il a commencé à jouer au foot sous le maillot des Corinthians, il défend les couleurs du FC Sao Paulo depuis 2005. Il évolue au poste de milieu offensif, tantôt dans l'axe tantôt sur les flancs avec le même bonheur, ou d'attaquant.Les plus grands clubs, pas seulement le Real, souhaitent attirer le joueur. Liverpool aurait déjà fait une offre de 24 millions d'euros tandis que le PSG serait même monté jusqu'à 35 millions. Les deux Milan, Manchester United, Chelsea et d'autres encore restent à l'affut. Mais pour l'instant rien n'y fait, Sao Paulo n'est pas vendeur. Le club ne se départira de son joyau qu'au prix fort. Le mercato estival s'annonce d'ores et déjà très chaud au Brésil. Sportfootmagazine.be