Lopez, qui a gagné également le Grand Prix de la Montagne, succède au palmarès à l'Espagnol Ruben Fernandez Andujar, vainqueur en 2013. Grimpeur mais également réputé bon rouleur et à l'aise au sprint, Miguel Angel Lopez a terminé 4e de la dernière étape, dont l'arrivée était jugée après 19 kilomètres d'ascension vers La Toussuire (Hors-catégorie), à 34 secondes de Vervaeke, qui avait 1 minute 49 secondes de retard au général au départ à Saint-Michel. Le Belge a mené la chasse pour reprendre un groupe d'échappés qui s'était extirpé dès les premiers kilomètres du peloton. Il a fait la jonction avec la tête dans l'ascension du col du Molard (1ère catégorie, 22e km) avant de partir en solitaire au cours de celle du col de la Croix de Fer (1ère catégorie, 43e km). Obtenant jusqu'à 2 minutes 45 secondes d'avance sur le groupe emmené par Lopez, il a même été un moment maillot jaune virtuel avant que le Colombien ne mène la poursuite à 10 kilomètres de la ligne, accompagné par les ténors du classement général, les Russes Alexander Foliforov et Alexey Ribakin, 2e et 3e de l'étape. L'Australien Robert Power a pris la 5e place à 37 secondes, le Français Pierre-Roger Latour, également 6e au général, la 6e à 1 min 54 sec, et l'Allemand Emmanuel Buchmann, 7e à 2 min 06 sec. Louis Vervaeke termine 5e au général, à 1:15 de Lopez. Le dernier vainqueur belge du Tour de l'Avenir est Jan Bakelants, qui l'avait emporté en 2008. (Belga)

Lopez, qui a gagné également le Grand Prix de la Montagne, succède au palmarès à l'Espagnol Ruben Fernandez Andujar, vainqueur en 2013. Grimpeur mais également réputé bon rouleur et à l'aise au sprint, Miguel Angel Lopez a terminé 4e de la dernière étape, dont l'arrivée était jugée après 19 kilomètres d'ascension vers La Toussuire (Hors-catégorie), à 34 secondes de Vervaeke, qui avait 1 minute 49 secondes de retard au général au départ à Saint-Michel. Le Belge a mené la chasse pour reprendre un groupe d'échappés qui s'était extirpé dès les premiers kilomètres du peloton. Il a fait la jonction avec la tête dans l'ascension du col du Molard (1ère catégorie, 22e km) avant de partir en solitaire au cours de celle du col de la Croix de Fer (1ère catégorie, 43e km). Obtenant jusqu'à 2 minutes 45 secondes d'avance sur le groupe emmené par Lopez, il a même été un moment maillot jaune virtuel avant que le Colombien ne mène la poursuite à 10 kilomètres de la ligne, accompagné par les ténors du classement général, les Russes Alexander Foliforov et Alexey Ribakin, 2e et 3e de l'étape. L'Australien Robert Power a pris la 5e place à 37 secondes, le Français Pierre-Roger Latour, également 6e au général, la 6e à 1 min 54 sec, et l'Allemand Emmanuel Buchmann, 7e à 2 min 06 sec. Louis Vervaeke termine 5e au général, à 1:15 de Lopez. Le dernier vainqueur belge du Tour de l'Avenir est Jan Bakelants, qui l'avait emporté en 2008. (Belga)