Un retour à Moenchengladbach est cependant exclu pour Logan Bailly et le club allemand travaillerait plutôt à un transfert, a expliqué son agent Mogy Bayat. Un retour en Belgique n'est pas à l'ordre du jour non plus.

"Logan était déçu de ne pas être payé et a souhaité partir", explique l'ancien manager du Sporting de Charleroi. "Il s'est adressé à la FIFA qui lui a donné raison. Maintenant, il veut tracer sa propre voie, remettre les compteurs à zéro et commencer une nouvelle carrière."

Après quelques prestations décevantes avec le club allemand, Logan Bailly, 26 ans, avait été prêté la saison dernière à Neuchâtel Xamax où il n'aura joué que six mois. Cette saison en effet, Bailly n'a pas été aligné.

Le club suisse est en outre aux mains de l'homme d'affaire tchétchéne, Bulat Chagaev, dans la tourmente de plusieurs affaires frauduleuses et déclaré en faillite le mois dernier.

Pour son retour en Belgique durant la trêve, Logan Bailly s'est entraîné avec le club de La Calamine (D3B).

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Un retour à Moenchengladbach est cependant exclu pour Logan Bailly et le club allemand travaillerait plutôt à un transfert, a expliqué son agent Mogy Bayat. Un retour en Belgique n'est pas à l'ordre du jour non plus. "Logan était déçu de ne pas être payé et a souhaité partir", explique l'ancien manager du Sporting de Charleroi. "Il s'est adressé à la FIFA qui lui a donné raison. Maintenant, il veut tracer sa propre voie, remettre les compteurs à zéro et commencer une nouvelle carrière." Après quelques prestations décevantes avec le club allemand, Logan Bailly, 26 ans, avait été prêté la saison dernière à Neuchâtel Xamax où il n'aura joué que six mois. Cette saison en effet, Bailly n'a pas été aligné. Le club suisse est en outre aux mains de l'homme d'affaire tchétchéne, Bulat Chagaev, dans la tourmente de plusieurs affaires frauduleuses et déclaré en faillite le mois dernier. Pour son retour en Belgique durant la trêve, Logan Bailly s'est entraîné avec le club de La Calamine (D3B). Sportfootmagazine.be, avec Belga