L'Argentin Lionel Messi (FC Barcelone) a remporté le premier FIFA Ballon d'Or 2010, décerné lundi à Zurich après le vote d'un jury composé de journalistes, des sélectionneurs et capitaines des 208 équipes nationales affiliées à la Fédération internationale de football (FIFA). Cette année le prix du Ballon d'Or France-Football, créé en 1956 et celui du joueur FIFA de l'année, apparu en 1991, ont fusionné. Messi avait remporté les deux prix en 2009.

Il décroche à 23 ans le 55e Ballon d'Or et le deuxième consécutif. Les deux autres finalistes, et donnés grands favoris car champions du monde en titre avec l'Espagne, étaient ses équipiers au Barça Xavi et Andrès Iniesta. La victoire de Messi est une très grosse surprise, puisqu'il avait échoué avec l'Argentine en quart de finale du Mondial 2010 (éliminée par l'Allemagne, 4-0), sortant de la compétition sans avoir inscrit le moindre but.

Cette édition du Ballon d'Or est une véritable consécration pour le FC Barcelone et un hommage à son centre de formation, la Masia, au sein de laquelle ont grandi les trois finalistes. Le club espagnol rejoint ainsi le mythique AC Milan d'Arrigo Sacchi, seule équipe à avoir placé trois joueurs sur le podium du Ballon d'Or en 1988 (Van Basten, Gullit, Rijkaard) et 1989 (Van Basten, Gullit, Baresi). Le Barça devient également le club le plus titré avec huit trophées, à égalité avec la Juventus Turin et l'AC Milan.

José Mourinho est l'entraîneur de l'année

L'entraîneur du Real Madrid, le Portugais José Mourinho, a quant à lui été désigné meilleur entraîneur de l'année 2010, et ce pour son triplé réussi aux commandes de l'Inter Milan (Ligue des champions-Championnat-Coupe). Le Special One a devancé le sélectionneur des champions du monde espagnols Vicente Del Bosque et l'entraîneur du FC Barcelone Josep Guardiola.

Passé depuis en Espagne pour diriger le Real Madrid, Mourinho aura connu une année 2010 faste. Outre un troisième titre de champion avec l'Inter, il est devenu le troisième entraîneur à gagner la C1 avec deux clubs différents (FC Porto en 2004 et Inter Milan) après Ernst Happel (Feyenoord Rotterdam 1970 et Hambourg 1983) et Ottmar Hitzfeld (Borussia Dortmund 1997 et Bayern Munich 2001). Dans son style inimitable et toujours provocateur, le Portugais, qui aura 48 ans le 26 janvier, avait répondu, le 23 décembre, aux rumeurs annonçant une possible victoire de Del Bosque à l'occasion du prix du meilleur entraîneur, décerné pour la première fois par la FIFA. "Moi, j'ai fait mon choix, avait-il déclaré. Onze mois de travail, 57 matches joués, trois titres dont le plus important de tous, LE tournoi, la Ligue des champions. J'ai tout gagné, je ne peux pas faire plus, pareil pour les joueurs."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

L'Argentin Lionel Messi (FC Barcelone) a remporté le premier FIFA Ballon d'Or 2010, décerné lundi à Zurich après le vote d'un jury composé de journalistes, des sélectionneurs et capitaines des 208 équipes nationales affiliées à la Fédération internationale de football (FIFA). Cette année le prix du Ballon d'Or France-Football, créé en 1956 et celui du joueur FIFA de l'année, apparu en 1991, ont fusionné. Messi avait remporté les deux prix en 2009. Il décroche à 23 ans le 55e Ballon d'Or et le deuxième consécutif. Les deux autres finalistes, et donnés grands favoris car champions du monde en titre avec l'Espagne, étaient ses équipiers au Barça Xavi et Andrès Iniesta. La victoire de Messi est une très grosse surprise, puisqu'il avait échoué avec l'Argentine en quart de finale du Mondial 2010 (éliminée par l'Allemagne, 4-0), sortant de la compétition sans avoir inscrit le moindre but. Cette édition du Ballon d'Or est une véritable consécration pour le FC Barcelone et un hommage à son centre de formation, la Masia, au sein de laquelle ont grandi les trois finalistes. Le club espagnol rejoint ainsi le mythique AC Milan d'Arrigo Sacchi, seule équipe à avoir placé trois joueurs sur le podium du Ballon d'Or en 1988 (Van Basten, Gullit, Rijkaard) et 1989 (Van Basten, Gullit, Baresi). Le Barça devient également le club le plus titré avec huit trophées, à égalité avec la Juventus Turin et l'AC Milan. José Mourinho est l'entraîneur de l'annéeL'entraîneur du Real Madrid, le Portugais José Mourinho, a quant à lui été désigné meilleur entraîneur de l'année 2010, et ce pour son triplé réussi aux commandes de l'Inter Milan (Ligue des champions-Championnat-Coupe). Le Special One a devancé le sélectionneur des champions du monde espagnols Vicente Del Bosque et l'entraîneur du FC Barcelone Josep Guardiola. Passé depuis en Espagne pour diriger le Real Madrid, Mourinho aura connu une année 2010 faste. Outre un troisième titre de champion avec l'Inter, il est devenu le troisième entraîneur à gagner la C1 avec deux clubs différents (FC Porto en 2004 et Inter Milan) après Ernst Happel (Feyenoord Rotterdam 1970 et Hambourg 1983) et Ottmar Hitzfeld (Borussia Dortmund 1997 et Bayern Munich 2001). Dans son style inimitable et toujours provocateur, le Portugais, qui aura 48 ans le 26 janvier, avait répondu, le 23 décembre, aux rumeurs annonçant une possible victoire de Del Bosque à l'occasion du prix du meilleur entraîneur, décerné pour la première fois par la FIFA. "Moi, j'ai fait mon choix, avait-il déclaré. Onze mois de travail, 57 matches joués, trois titres dont le plus important de tous, LE tournoi, la Ligue des champions. J'ai tout gagné, je ne peux pas faire plus, pareil pour les joueurs." Sportfootmagazine.be, avec Belga