La licence A (qui permet de jouer les compétitions européennes avec un budget de minimum 1 million d'euros) a été attribuée à Alost, Anvers, Ostende, Charleroi, Mons et Liège. La licence B (pas d'autorisation de disputer les compétitions européennes avec un budget minimum de 750.000 euros) a été accordée à Louvain, Verviers-Pepinster et à la nouvelle équipe de Limbourg United. Willebroek et le Brussels obtiennent pour la 2ème année la licence C (pas d'autorisation de disputer les compétitions européennes avec un budget minimum de 400.000 euros). Avec la certitude d'avoir 11 équipes la saison prochaine, la D1 va adapter la formule de la compétition. La commission des licences effectuera des contrôles intermédiaires au cours de la saison prochaine afin de vérifier si les clubs respectent les obligations auxquelles ils se sont engagés afin d'obtenir la licence. (Belga)

La licence A (qui permet de jouer les compétitions européennes avec un budget de minimum 1 million d'euros) a été attribuée à Alost, Anvers, Ostende, Charleroi, Mons et Liège. La licence B (pas d'autorisation de disputer les compétitions européennes avec un budget minimum de 750.000 euros) a été accordée à Louvain, Verviers-Pepinster et à la nouvelle équipe de Limbourg United. Willebroek et le Brussels obtiennent pour la 2ème année la licence C (pas d'autorisation de disputer les compétitions européennes avec un budget minimum de 400.000 euros). Avec la certitude d'avoir 11 équipes la saison prochaine, la D1 va adapter la formule de la compétition. La commission des licences effectuera des contrôles intermédiaires au cours de la saison prochaine afin de vérifier si les clubs respectent les obligations auxquelles ils se sont engagés afin d'obtenir la licence. (Belga)